Woody Harrelson
© Rolling Stone
Woody Harrelson se lance dans un sketch sur Big Pharma et le covid au SNL du 25/02/2023.
« Ça vient. » C'est ce qu'a dit Elon Musk il y a quelque temps à propos des fichiers Twitter qui montrent toute la suppression par le gouvernement américain de l'information Covid-19 mal étiquetée comme « désinformation ». Pensez à ce que la vérité, quelle qu'elle soit, est une fausse information. Vous comprenez ? Vous devrez peut-être lire cette phrase plus d'une fois pour comprendre ce qui a mal tourné dans le consensus américain ces trois dernières années. Et alors vous commencerez à comprendre pourquoi l'opération est appelée « défoncer les esprits ».

« Ça » sort de manière étrange maintenant. Par exemple, la petite farce de Woody Harrelson au Saturday Night Live. L'acteur de la liste A a commencé l'émission en étant défoncé, en disant à quel point il aime l'herbe et se défoncer, et, à la toute fin de son numéro, il a parlé d'un
« scénario de film » qui s'est déroulé dans sa tête défoncée :
Les plus grands cartels de drogue du monde se réunissent, achètent tous les médias et tous les politiciens... et forcent tous les gens du monde à rester enfermés chez eux... et les gens ne peuvent sortir que s'ils prennent la drogue du cartel... et continuent à la prendre encore et encore. J'ai jeté le scénario. Je veux dire, qui va croire à cette idée folle ?
On peut aussi imaginer les iPhones des avocats de NBC s'allumer et émettre une cacophonie de sonneries dans les heures tardives qui ont suivi le petit dérapage de Woody. Après tout, il s'agit de la chaîne de télévision qui emploie encore des gens comme Rachel Maddow, la désinformatrice en chef de tous les États-Unis qui, pendant des années, a été l'icône de la façon dont la Gauche politique se perçoit et de ce qu'elle pense. Ce que la Gauche pense d'elle-même, bien sûr, c'est qu'elle est collectivement la personne la plus intelligente du monde. Et ce que la Gauche pense réellement est exactement ce que le scénario du film de Woody impliquait : croire tout ce que le gouvernement, les médias d'information et les compagnies pharmaceutiques vous disent, agir en conséquence et détruire quiconque dit le contraire.

Le gag de Woody a offensé les médias d'information de manière énorme et instantanée, lesdits médias étant échafaudés sur Internet. La réponse a été sauvagement censurée. L'insta-bulletin de Vanity Fair a déclaré :
« Oncle Woody... monter sur scène pour lancer des théories du complot déguisées en humour provocateur est à la fois intellectuellement malhonnête et ennuyeux. »
Ennuyeux ? Comme si vous n'aviez pas entendu cette phrase sortir de la bouche d'acteurs de premier plan des milliers de fois ? J'en doute. Qui est « intellectuellement malhonnête » exactement ?

Rolling Stone, avec un titre similaire : « Woody Harrelson répand des conspirations anti-vax pendant un monologue au SNL. » (A quel point le vieux torchon de la contre-culture pour lequel j'ai travaillé est-il devenu anti-establishment ?) Le Daily Beast, l'organe de la Gauche, a fait écho à cela : « Woody Harrelson crache des conspirations anti-vax dans un monologue décousu au SNL. » Remarquez, « crache », comme dans la fonction corporelle la plus vile et la plus dégoûtante que l'on puisse imaginer, espèce de déchet révoltant.....

Maintenant, ce que Woody n'a pas dit dans ce petit riff, si vous êtes attentifs, c'est que les vaxx en question sont inefficaces et dangereux. Oui, il a en fait omis cette partie, bien qu'il y ait suffisamment de points dans le monologue pour faire le lien avec ce message, si vous étiez d'humeur à le faire. Le problème pour les personnes les plus intelligentes du monde est que leur esprit a cessé de fonctionner il y a environ cinq ans - principalement lorsqu'un certain DJT [Donald J Trump, NdA] est monté sur scène pour déclarer que la gestion des affaires nationales par la Gauche était corrompue, dépravée et dangereuse. Cela a rendu la classe dirigeante furieuse au plus haut point.

Les diplômés de Yale, Brown, Harvard et du reste des académies de service d'élite sont devenus fous à cause de cela et, dans un étrange revirement pour l'éternité, sont devenus les plus ardents défenseurs de tout ce que le gouvernement décide d'imposer aux gens de ce pays, en commençant par une série de canulars politiques - le RussiaGate, la mise en accusation par téléphone de l'Ukraine - pour arriver au sommet avec l'hystérie de la Covid-19 et cerise sur le gâteau, la vaccination. Les personnes les plus intelligentes du monde ont tout misé sur tout cela, et se sont épuisées à l'appliquer et à le défendre.

Et maintenant... ça sort... dehors. Ils se sont fait avoir. Absolument trompés. Tous. Ces gens brillants, moralement irréprochables. Les bon. Pris pour un tour. Escroqués. Et ils ont vendu leur pays dans le processus. Et maintenant ils se recroquevillent sur le point d'être démasqués pour les imbéciles malhonnêtes qu'ils sont. On pourrait éprouver de l'empathie en voyant à quel point c'est horriblement douloureux, le naufrage éthique de tout un groupe social démographique ! Mais ne confondez pas empathie et sympathie. Ils sont sur le point de sombrer dans une disgrâce et une ignominie historiques, et c'est pourquoi leurs interlocuteurs officiels réagissent si durement.

Woody a également omis de mentionner ce qui se passe lorsque les personnes dupées prennent la drogue du cartel encore et encore. Ils tombent malades et beaucoup d'entre eux meurent. Nous ne faisons que commencer ce chapitre de l'histoire et, comme l'a récemment déclaré l'enquêteur en statistique Edward Dowd, les « vaccins » à ARNm ont déjà tué plus d'Américains que toutes les guerres que ce pays a connues. C'est le genre de désinformation que l'élite dirigeante ne veut vraiment pas affronter. Mais préparez-vous. C'est pour bientôt.

Traduit par Hervé, relu par Wayan, pour le Saker Francophone