Dolines
S


Bizarro Earth

SOTT Focus: Relier les Points: Les changements terrestres sont là

Traduction : SOTT

Pour ceux qui prêtent un peu d'attention au monde qui les entoure, 2010 aura été l'année durant laquelle un seuil important a été franchi, seuil derrière lequel une porte s'est fermée. Les éditeurs sont d'avis que les dés sont jetés et que le destin de la planète est scellé.

Les signes étaient là:
  • Le mépris absolu des gouvernements envers les droits des voyageurs et des citoyens et l'arrogance ouvertement affichée de la mise en place de mesures orwelliennes.
  • L'intensification de l'usage d'absurdes menaces terroristes, montées de toutes pièces, pour effrayer les peuples et les rendre toujours plus dociles.
  • La colère de plus en plus violente des masses dans les rues, conséquence de la pression économique et d'autres formes d'abus de pouvoir.
  • La grande facilité avec laquelle les médias globaux ont récupéré, dilué et tordu les aspirations des chercheurs de vérité politique via le spectacle WikiLeaks et l'omission flagrante d'Israël de ces « fuites ».
  • L'opposition trop timide du monde face à des crimes contre l'humanité comme le génocide à bord du Mavi Marmara.
  • Et les campagnes impériales, toujours d'actualité, des pouvoirs occidentaux au Moyen-Orient et en Asie.

La réaction en chaîne initiée par l'écocide de BP dans le Golfe du Mexique - grâce à la psychopathie d'entreprise et la complicité de nos gouvernements - s'est avérée particulièrement désastreuse. Cette plaie purulente pourrait bien contribuer à faire basculer le climat global vers une ère glaciaire en perturbant les courants océaniques et, par effet domino, les courants aériens. Le courant du Gulf Loop est apparemment déjà brisé, perturbant ainsi le Jet Stream du nord et apportant un autre hiver rigoureux à la majorité de l'hémisphère nord.

Commentaire: Cette édition de Relier les Points sera poursuivie très bientôt. Restez à l'écoute pour la 2e partie !


Bizarro Earth

Un sinkhole dans l'Ontario

Traduit par Hélios

Image
Une portion de la route 148 près de Luskville dans l'Ontario s'est transformée en un cratère de 18 mètres, victime des fortes pluies de vendredi. Par chance, la famille vivant à proximité de ce trou géant possède une société de construction experte dans ce type exact de travail qui sera nécessaire pour réparer la route.

Non seulement James Nugent de chez R.H. Nugent Construction a 35 ans d'expérience sur la question, mais il possède en plus une lourde machinerie garée à seulement une centaine de mètres de la route effondrée.

« On nous a appelé aussitôt » dit-il. « Il n'y a rien de signé, mais nous démarrerons probablement les travaux dans le cadre d'une situation d'urgence. Ils veulent une entreprise qui peut démarrer tout de suite. » Nugent a dit que le débouché d'une grosse canalisation qui court sous ce tronçon de route semble s'être bouché. Les torrents d'eau le week-end dernier ont aggravé la situation entraînant une déformation de la canalisation et le sol au-dessus de cette canalisation s'est détrempé et a cédé.