Image
© afp.com/Leon Neal
Glitter avait été arrêté le 28 octobre 2012 à Londres, alors que les scandales de pédophilie impliquant des vieilles gloires du show-bizz se multipliaient au Royaume-Uni.
Gary Glitter, ancien chanteur britannique qui a vendu plus de 20 millions de disques, a été condamné à 16 ans d'emprisonnement vendredi à Londres. Il avait été reconnu coupable en février dernier d'attentats à la pudeur et d'avoir eu des relations sexuelles avec une mineure.

Un peu plus de deux ans après la révélation de l'affaire Savile, Gary Glitter a été condamné. L'ancienne popstar britannique a écopé, vendredi 27 février à Londres, d'une peine de 16 ans d'emprisonnement pour des agressions sexuelles commises à l'encontre de trois filles mineures entre 1975 et 1980. L'ex-chanteur, âgé de 70 ans, de son vrai nom Paul Gadd, avait été reconnu début février coupable d'une tentative de viol, de quatre attentats à la pudeur et d'avoir eu des relations sexuelles avec une mineure.

La star déchue du "glam rock", qualifiée par la police de "prédateur sexuel récidiviste", avait agressé deux jeunes filles de 12 et 13 ans en les attirant dans sa loge et en les isolant de leurs mères. La plus jeune des victimes était âgée de moins de 10 ans quand il a essayé de la violer en 1975. Glitter, "paillettes" en anglais, avait été arrêté le 28 octobre 2012 à Londres, alors que les scandales de pédophilie impliquant des vieilles gloires du show-bizz se multipliaient au Royaume-Uni.

Déjà condamné

"Vous leur avez fait à toutes du mal, pour longtemps, et vous l'avez fait uniquement pour assouvir d'une manière grandement inappropriée votre propre satisfaction sexuelle", a lancé le juge Alistair McCreath à l'ancienne star. Vêtu d'un manteau de velours noir, Glitter est resté impassible à l'énoncé de la sentence, alors que plusieurs de ses fans étaient rassemblés à l'extérieur de la salle d'audience.

Il avait déjà été arrêté en 1997 et condamné à quatre mois de prison pour avoir téléchargé sur son ordinateur de la pédopornographie. Fuyant la presse, il s'était réfugié au Cambodge d'où il avait été expulsé en 2002 pour des accusations de pédophilie. Il a ensuite été condamné en 2006 à trois ans de prison au Vietnam pour actes obscènes sur deux mineures. Après avoir purgé une peine de deux ans et neuf mois, il est rentré au Royaume-Uni en 2008.

Le chanteur a vendu 20 millions de disques au cours de sa carrière avec des tubes comme "Rock and Roll, Parts 1 and 2", "I'm the Leader of the Gang (I am)" et "Hello, Hello I am back again".