Le phénomène a été observé dans le secteur au sud de Dole mais aussi dans la région lyonnaise et dans l'Isère...

© Archive Nicolas BARREAU
Certains témoins pensent à des lanternes lancées pour la Fête de la musique.
Une habitante de la commune Les Essards-Taignevaux, au sud de Dole, a contacté dimanche nos confrères du Progrès pour leur signaler le phénomène suivant : vers 23 h, dans la nuit de samedi à dimanche, elle avait aperçu une lumière bleu-vert dans le ciel qui « allait très vite et se dirigeait vers Chalon-sur-Saône ». Suite à la publication de l'information sur le site Internet du journal, de nombreux témoignages ont alors afflué, du département, mais également d'ailleurs.

Tout d'abord, à Lons-le-Saunier, Christophe signale : « Mon fils, David, de 11 ans a vu une lumière bleu-vert dans le ciel qui allait très vite. On ne l'avait pas cru mais, en voyant votre article, il n'y a pas de doute sur ce qu'il a vu ». Lucile « confirme » : « Aux alentours de minuit, depuis Lons, j'ai aperçu, ainsi que mon amie, une forte lumière dans le ciel, que nous n'avons pas pu observer longtemps cependant ; l'intensité de la lumière nous a surprises, nous n'avons toujours pas d'idée de ce que cela pouvait être, mais ce n'était ni un avion ni un hélicoptère vu la couleur de la lumière (bleu très clair), et sa taille. »

Aux Rousses, Sébastien Garnier signale avoir également observé le phénomène vers minuit : « J'ai vu une dizaine de lumières rectilignes d'une couleur orange qui se déplaçaient plutôt doucement au-dessus des Rousses vers minuit. Nous avons pensé à des lanternes lancées pour la Fête de la musique ».

Aucune autorité, des gendarmes aux policiers en passant par les pompiers, n'a reçu d'appel.

Mlle Carlier réagit aussi par mail : « Habitante de Sornay, en Saône-et-Loire, j'ai été témoin aux environs de 23 h 15, d'une lumière type étoile filante, beaucoup plus gros, beaucoup moins rapide et qui descendait du ciel avec une durée d'environ bien 5 secondes (de quoi bien avoir le temps d'observer), ce qui est court mais long quand même pour une expérience de ce type que je n'avais jamais vue ! La tête était d'un très joli vert et le reste de la traînée était de couleur jaune, voire blanc, un magnifique spectacle. En regardant sur Google, je suis tombée sur une photo qui correspond à une météorite ».

D'autres témoignages ont continué d'arriver, depuis d'autres départements, comme le Rhône ou l'Isère.

Interrogés, les astronomes lyonnais n'ont pas d'explication et n'ont pas eu écho d'observations similaires : « Ce peut être un avion, mais ce sont des lumières rouges et vertes qui clignotent », explique un scientifique du club Lyon Ampère. « En pénétrant dans l'atmosphère, une météorite se fragmente, mais cela dure trente secondes. » Un passage de la station spatiale internationale ? « Non, on ne voit qu'un point dans le ciel. »