Passionné(e) s et curieux d'astronomie, à vos jumelles et télescopes. La comète 41P/Tuttle-Giacobini-Kresak passera au plus près de la Terre en ce début de printemps, avec notamment une orbite rapprochée le 1er avril prochain.
© Inconnu
Détectée pour la première fois en 1858 par Horace Parnell Tuttle, la comète 41P est un petit corps de 1,4 kilomètre de diamètre qui fait le tour du Soleil en 5,4 ans. L'orbite étant une ellipse, elle passe relativement près du Soleil à 157 millions de km à son périhélie (point de l'orbite le plus proche du Soleil) puis repart beaucoup plus loin, à plus de 768 millions de kilomètres, près de Jupiter. Sur son passage, il lui arrive donc de nous rendre visite et elle devient alors intéressante à observer. C'est le cas au début printemps 2017 et notamment le 1er avril prochain.

Jusqu'au 15 mai prochain environ, la comète aura en effet l'éclat suffisant pour être observée avec des jumelles. En effet, la magnitude annoncée est inférieure à 8. Sur la période de fin mars à fin avril, sa magnitude pourrait même descendre en dessous de 6, ce qui signifie qu'elle pourrait être visible à l'œil nu ! Mais le 1er avril, la vision sera particulièrement bonne avec son orbite la plus rapprochée de la Terre depuis sa découverte il y a plus de 150 ans.

Une tache floue qui se distingue des étoiles environnantes apparaîtra alors dans le ciel nocturne (le mieux, c'est d'attendre que la Lune se couche en deuxième partie de soirée pour les couches tard). Cet aspect flou est dû à la chevelure, un halo de gaz et de poussières autour du noyau. Comment le repérer ? Voici une carte détaillée qui pourrait vous être utile. Publiée par le site Stelvision, on y voit la position de la comète 41P calculée du 15 mars au 20 mai 2017 (chacune des positions ci-dessous est calculée pour 23 h 30).