Pour beaucoup, c'est une récompense méritée. Au terme d'un parcours presque sans faute et d'une infatigable campagne présidentielle, Emmanuel Macron est devenu ce soir le plus jeune candidat à obtenir un stage d'observation de cinq ans à l'Elysée.

Une très belle ligne sur le CV de celui qui cherchait depuis longtemps un stage dans le milieu de la politique. « C'est beaucoup de pression qui retombe", concède-t-il en ouvrant une bouteille de Proseco en compagnie de son équipe. "Les recherches de stage, vous savez ce que c'est, toujours une belle galère, surtout quand on a pas de piston. Heureusement je connaissais les bonnes personnes. » ajoute-t-il en nous adressant plusieurs clins d'oeil appuyés.

Emmanuel Macron est d'autant plus heureux de ce nouveau poste qu'il n'aura à priori « pas grand chose à faire » si l'on en croit la fiche de poste de François Hollande. « Je connais pas encore toutes mes missions mais à priori, rien de bien méchant. Je crois que ce sera surtout des photocopies, prendre des notes en réunion et un peu d'anglais parfois quand je serai à l'étranger, grosso merdo c'est ça non ? » ajoute-t-il avant de se tourner vers l'un de ses stagiaires pour lui demander quelle était la procédure pour obtenir une convention.