Commentaire: Si internet facilite grandement les activités criminelles des personnes impliquées dans les réseaux pédo-sataniques, il facilite à hauteur égale le travail de ceux qui œuvrent pour que soient révélés ces abominations. On en profitera donc pour répéter encore et encore que l'ignorance de la population est la meilleure des protections pour ces tueurs d'enfants dégénérés. S'ajoute à cela une barrière supplémentaire, psychologique, qui est celle du déni et qu'il convient de comprendre pour pouvoir mieux la surmonter. Car une fois qu'une information dérangeante arrive à notre conscience, des mécanisme de défense se mettent en place pour savoir, en quelque sorte, si nous allons faire avec, ou pas. Quelques facettes du déni, donc :

© Inconnu
Bien entendu, la question de la difficulté d'accès aux informations concernant ce sujet est à prendre en compte. Cependant, même en ayant des faits sous les yeux, beaucoup resteront dans le déni. C'est un mécanisme de protection visant à préserver leur paradigme.

Extrait du livre MK :
« Le sujet dont traite ce livre est particulièrement difficile à intégrer et à accepter tant il peut bouleverser tout un paradigme. La question d'un Réseau mondial pédo-sataniste s'abreuvant de l'innocence de l'enfant commence à être connu, les gens peuvent aujourd'hui comprendre cette dure réalité plus facilement qu'il n'y a encore ne serait-ce que 10 ans, car le dévoilement est exponentiel. Merci à tous les chercheurs et enquêteurs indépendants acharnés qui ont participé ou qui participent encore à débroussailler et à exposer ce sujet difficile afin de diffuser coûte que coûte l'information, beaucoup d'entre eux y ont laissé des plumes et même leur vie...

La déclaration de l'ex-substitut du procureur de Bobigny, Martine Bouillon, devant la journaliste Élise Lucet lors d'un débat télévisé illustre très bien ce propos : "On vient de comprendre que la pédophilie existait, on ne peut pas encore comprendre qu'il existe encore pire que la pédophilie dirais-je "simple", et les gens résistent de toute leur force, de tout leur intérieur."

Il est tout à fait naturel que les gens montrent une forte résistance, voir un déni total, face à l'horreur absolue que sont la pédocriminalité, le satanisme et la corruption massive de leurs gouvernements... Mais il est temps d'y voir clair et faute d'accepter tout en bloc, il faut tout au moins faire ses propres recherches pour valider ou non ces horreurs. D'autant plus qu'aujourd'hui tout est dévoilé, ce n'est que grâce à la corruption généralisée des institutions et des médias et à l'aveuglement volontaire ou non du peuple soumis à l'ingénierie sociale que cet infâme système se maintient en place. »