Les autorités italiennes ont dû recourir à l'aide des militaires pour tenter de combattre les feux de forêt qui sévissent dans le pays. Les incendies sont essentiellement dus à la chaleur, mais sans doute aussi à des actes de malfaiteurs.
© AFP
Des incendies en Italie
Des militaires participant à une opération visant à maintenir l'ordre dans les rues des grandes villes ont été dépêchés en aide aux sapeurs-pompiers qui luttent contre le feu dans la région de Campanie, relatent les médias italiens.

Il s'agit en premier lieu de contenir le feu dans le parc national du mont Vésuve, qui a déjà détruit près de 100 ha de forêt, attirant une attention soutenue des médias. Le fameux volcan est recouvert d'une fumée épaisse qui semble présager une éruption imminente. Trois avions Canadair et un hélicoptère s'affairent depuis mercredi. Cinq autres hélicoptères luttent contre le feu dans d'autres zones de la Campanie.

Cette situation d'urgence dépasse, par son envergure, celle qui a été enregistrée en été 2007, également marquée par un nombre record de feux de forêt. Les incendies sévissent dans la quasi-totalité des régions septentrionales de l'Italie : Campanie, Pouilles, Basilicate, Calabre, Sicile, ainsi qu'en Ombrie, dans le Latium et dans les Abruzzes.

​Les feux sont le plus souvent provoqués par la chaleur. Le mois de juin a été le plus chaud en Italie depuis 200 ans, à l'exception de la canicule de 2003. Certains responsables estiment cependant que des incendies ont été provoqués intentionnellement.