Un rapport officiel a révélé l'effroi des pilotes et enquêteurs qui ont été incapables d'établir la nature de l'objet en cause si bien que le Conseil britannique Airprox a confirmé que l'objet était un ovni et qu'il se situait à tout juste 200 mètres de l'avion de ligne. Un rapport transmis au British Airprox Board rapporte que le pilote a vu une "lumière orange" au-dessus de l'avion alors qu'il atterrissait.

© Inconnu
L'équipage a tout d'abord pensé qu'il s'agissait d'un drone, mais l'identité n'a pas pu être déterminée et l'objet a officiellement été classé comme d'origine "inconnu". Le rapport explique : « Le pilote de l'A320 déclare s'être trouvé à environ trois milles nautiques au moment de l'approche finale de la piste 23 lorsque l'équipage a repéré une lumière orange légèrement supérieure, et qui semblait voyager dans la direction opposée. »

« La lumière est passée à environ 100-200ft au-dessus de leur avion. Ils ont supposé qu'il pouvait s'agir d'un drone et l'ont signalé au contrôle de la circulation aérienne. Il n'y avait pas le temps de prendre des mesures d'évitement. »

« L'objet inconnu a été vu à proximité d'un chemin d'approche de l'aérodrome. Le conseil d'administration n'a pas pu déterminer l'identité ou la proximité. »

Les membres de l'équipe d'experts ont statué sur le fait que le risque de collision était « faible », bien que donnant lieu à un incident de catégorie "D", ce qui signifie que les dangers autour de ce vol n'ont pu être déterminés en raison du manque d'informations.

Cela survient quatre ans après qu'un avion identique ait croisé un objet non identifié au-dessus de Glasgow.