Une bombe artisanale bourrée de morceaux de métal, probablement des billes en acier, serait à l'origine de l'explosion qui a fait mercredi au moins 10 blessés dans un supermarché de la chaîne Perekrestok situé dans un grand centre commercial à Saint-Pétersbourg, a annoncé le Comité d'enquête de Russie.
bombe
© RT
Image exclusive du supermarché de Saint-Pétersbourg, où un engin explosif a été utilisé
« Selon les artificiers, une bombe de fabrication artisanale d'une puissance de 200 grammes d'équivalent TNT a explosé à Saint-Pétersbourg. La bombe était bourrée de morceaux de métal », a indiqué le service de presse du Comité.


Toutefois, le Comité d'enquête ne considère pas l'explosion comme un attentat.

Neuf blessés ont été hospitalisés, le dixième a refusé de se rendre à l'hôpital. Le Comité antiterroriste national de Russie (NAK) a confirmé que dix personnes avaient été blessées.

Au total, 70 personnes ont été évacuées du supermarché.

Selon les témoins oculaires, la bombe a explosé à la consigne située à l'entrée du magasin.

Le centre commercial Gigant Hall hébergeant le supermarché, était au moment de l'explosion fréquenté par des milliers de personnes.

À l'heure actuelle, les enquêteurs n'écartent aucune hypothèse.

​Le chef du Comité d'enquête Alexandre Bastrykine a dépêché des spécialistes expérimentés de Moscou sur les lieux de l'explosion.

La police a bouclé le centre commercial Gigant Hall. Plusieurs lignes de transports publics ont été déviées en raison de l'explosion.


Vidéo ici