Michèle Marchand
© Eric FEFERBERG / AFP
Michèle Marchand dit Mimi Marchand
Dans « Mimi », la biographie qu'ils consacrent à cette intime du couple Macron, Jean-Michel Decugis, Pauline Guéna et Marc Leplongeon évoquent ses liens avec les services de renseignement.

Mimi Marchand, amie du couple Macron, visiteuse de l'Elysée, gardienne jalouse des secrets du palais, agent d'influence et en même temps de déstabilisation... Mimi Marchand, reine de la presse people, confidente des stars et des politiques qu'elle protège ou qu'elle utilise pour son business... Mimi Marchand, ex-patronne de boîte de nuit lesbienne qui n'hésite pas à l'occasion à tenir tête aux petits caïds qui voudraient taper l'incruste. « Je peux aussi bien qu'un autre jouer du calibre. Ne venez pas nous emmerder », lance-t-elle crânement à des marlous. Femme sans peur, mais non sans reproche.

Elle a connu la prison. A plusieurs reprises. Pour fraude... Trafic... Prise en flagrance au volant d'une camionnette chargée de 500 kg de cannabis avec son mari, elle expliquera qu'elle était là parce qu'elle soupçonnait son compagnon d'infidélité et s'employait à le marquer à la culotte. Un culot monstre toujours qui lui permet de survivre aux affaires qui s'accumulent. Mimi Marchand, ex-garagiste dans une autre vie qui en compte tant. Le CV de Michèle Marchand ne manque pas de sel et ne pouvait manquer de donner la matière première à l'un des livres les plus attendus de la rentrée.

Dans « Mimi », paru aux éditions Grasset, Jean-Michel Decugis, Pauline Guéna et Marc Leplongeon vont plus loin encore et évoquent ses liens supposés avec les services de renseignement. Mimi Marchand, experte S planque, aurait été sollicitée par les espions français pour apporter son expertise et prodiguer des conseils. « Un ancien de la DGSE nous affirme qu'elle fait de la formation pour les agents des services secrets français, leur enseignant comment se faire passer pour des paparazzis s'ils doivent planquer dans un grand hôtel, par exemple. Fidèle à sa tradition, la DGSE n'infirme ni ne confirme, et Mimi dément », écrivent les auteurs dans la biographie qu'ils lui consacrent. Mimi Marchand, aimable correspondante de la DGSE ? Une zone d'ombre de plus dans la vie de Mimi.