En dépit du fait qu'il était prévisible de la part de ces pantins aux ordres du pouvoir, ce simulacre inepte et tellement évident n'en demeure pas moins stupéfiant, surtout si l'on considère que ces événements sont manifestement filmés pour produire des preuves de vaccinations, tant est bien sûr qu'aucun de ces événements n'ait été trafiqué par le vidéaste. Des preuves de vaccination qui montrent finalement qu'il n'y a soit pas d'aiguille du tout, soit une aiguille rétractable comme au cinéma, soit un capuchon d'aiguille non ôtée... tout est bon pour nous faire croire n'importe quoi.
L'escamoteur de Jérôme Bosch
© Domaine public
L'Escamoteur, Jérôme Bosch (ou suiveur) - 1475-1480
Par ailleurs, le comportement de tout le personnel « médical » impliqué — tant est une fois encore qu'ils fassent vraiment partie du personnel médical — suffit à, une fois observé, en déduire sans presque aucun doute qu'ils ne sont même pas crédibles dans ce qu'ils font. On a vraiment l'impression qu'ils n'ont jamais auparavant injecté quoi que ce soit à qui que ce soit tant leurs gestes sont maladroits ; ils ont même l'air tout à fait incompétents à jouer les dissimulateurs et leur nervosité et leur manque de confiance sont presque palpables.

Le but de ces simulations vaccinales sur des personnalités politiques et des célébrités est que les spectateurs se focaliseront sur ces dernières et non pas sur le simulacre en soi, pourtant assez visible dans bien des cas, et qu'ils seront ainsi convaincus d'en faire autant — c'est en tout cas ce que souhaite et pense les pouvoirs en place. Les populations regarderont le doigt qui montre la Lune.

Elles ont une telle tendance à croire les inepties qui leur sont racontées, que les psychopathes et leurs toutous n'ont même plus besoin de mentir de façon convaincante. C'est la raison pour laquelle, dans leur arrogance crasse, ils sont à ce point paresseux à produire des simulations qui ne soient pas facilement détectables. En bref, nous vivons dans le plus grand show du monde mais il est en plus d'une piètre qualité. On pourrait en rire si les implications n'étaient pas aussi inquiétantes.


Source vidéo : YouTube Réseau International