Les vents imprévisibles et la foudre sèche compliquent le travail des pompiers qui combattaient lundi le plus vaste feu de broussailles à brûler aux États-Unis, dans les forêts asséchées de l'Oregon. Des dizaines d'autres incendies font rage dans plusieurs États de l'ouest du pays.
k,mj

Oregon
Le feu Bootleg, qui compte parmi les plus imposants de l'histoire moderne de l'Oregon, a déjà incinéré plus de 1200 kilomètres carrés, une superficie comparable à celle de Los Angeles. Les flammes qui brûlent tout juste au nord de la frontière avec la Californie sont maîtrisées à 25 %.

Les météorologues ont prévenu que la foudre pourrait allumer de nouveaux sinistres aussi bien en Californie que dans le sud de l'Oregon.

Des milliers de personnes ont reçu l'ordre d'évacuer. Le feu a déjà détruit près de 200 structures et en menace plusieurs autres.

Les changements climatiques ont rendu l'Ouest plus chaud et plus sec depuis 30 ans ; les événements météorologiques extrêmes et les feux de forêt pourraient se faire plus nombreux et plus destructeurs au cours des prochaines années. Les pompiers disent constater en juillet des conditions qu'ils rencontrent habituellement à la fin de l'été ou à l'automne.

Des pyrocumulus compliquaient les efforts des pompiers qui combattent le feu Dixie, dans le nord du pays, où les flammes se sont maintenant propagées à des régions difficiles d'accès. De nouvelles évacuations ont été ordonnées près du canyon de la rivière Feather.

Le feu Dixie était maîtrisé à 15 % et recouvrait 75 kilomètres carrés. Il brûle au nord-est de Paradise. Les survivants de l'incendie qui a fait 85 morts en 2018 surveillaient les flammes de près.

Un incendie qui prend de l'ampleur au sud de Lake Tahoe a sauté par-dessus une autoroute, entraînant de nouvelles évacuations, la fermeture du sentier Pacific Crest et l'annulation d'une course cycliste dans la Sierra Nevada.

Le feu Tamarack, qui a été allumé par la foudre le 4 juillet, avait calciné 75 kilomètres carrés de broussailles et de boisés en fin de journée dimanche. Environ 800 pompiers le combattaient dimanche soir.

Un incendie dans les montagnes du nord-est de l'Oregon recouvrait une cinquantaine de kilomètres carrés dimanche. Le feu Elbow Creek a nécessité l'évacuation de plusieurs petites communautés près de la rivière Grande Ronde. Il était maîtrisé à 10 %.

Le terrain pousse le vent dans un entonnoir, ce qui avive les flammes et les rend imprévisibles, ont dit des responsables.

Au total, environ 70 incendies ont détruit quelque 4300 kilomètres aux États-Unis, selon le National Interagency Fire Center. Le Forest Service des États-Unis dit que seize sinistres brûlent dans la seule région du Pacific Northwest.