Une boule de feu très intense a traversé le ciel et a été observée à Perpignan et dans les Pyrénées-Orientales, ce mercredi soir. Actu Perpignan vous révèle ce dont il s'agissait.

boule de feu perpignan
© Illustration/Adobe
Un bolide a traversé le ciel catalan pendant plus de six secondes, peu après 18h ce mercredi.
Cette fois, il ne s'agit pas d'un OVNI et d'un canular monté de toutes pièces par l'humoriste Rémy Gaillard. Non, une boule de feu a bel et bien été observée ce mercredi 18 novembre dans le ciel de Perpignan et des Pyrénées-Orientales. Actu Perpignan vous explique ce dont il s'agissait.

Un « bolide » suivi de couleurs bleues et vertes

Peu après 18h10, plusieurs témoins ont aperçu, majoritairement depuis l'Autoroute A9, une boule de feu d'une très forte luminosité dans le ciel catalan, rapporte Ovni66, site spécialisé dans l'observation des phénomènes aériens insolites dans le département. Cette boule de feu a notamment été aperçue en direction du Canigou, précise ce dernier.

Selon les premières observations, il s'agissait de l'explosion d'un « bolide », autrement dit un météore qui traverse l'atmosphère sans être volatilisée et qui dépasse la luminosité de Vénus.

Le phénomène s'est prolongé pendant un peu plus de six secondes. Et l'explosion a été suivie d'une « traînée persistante avec fragmentation ». Des couleurs bleues et vertes ont ensuite été rapportées. L'hypothèse d'un débris satellite a d'abord été envisagée.


Le fameux passage des Léonides

Mais selon toute vraisemblance, et comme nous vous l'expliquions hier sur Actu.fr, il s'agirait en fin de compte du pic de l'essaim météoritique des Léonides. Comme annoncé par les astronomes, un phénonème annuel mais remarquable était attendu la nuit dernière, un peu partout en France.

Une vingtaine de corps célestes a en effet percé notre atmosphère toutes les heures, nous offrant une pluie d'étoiles filantes, et plus précisément de météores. Pour rappel, les Léonides sont issues de la traîne de poussières laissées par la comète Tempel-Tuttle sur sa trajectoire.

Si le phénomène s'observe chaque année, entre le 15 et le 20 novembre, avec un pic au 18 novembre, conséquence de la rotation de la Terre autour du Soleil et son passage à l'endroit de la traîne de poussières, ce dernier peut être plus ou moins intense, car la fameuse comète passe tous les 33 ans à proximité de la Terre, y laissant alors une nouvelle traîne.

C'est donc juste après son passage que l'essaim est le plus fourni. Et pour information, il faudra attendre 2032 pour retrouver un magnifique essaim. Même si, à l'instar de la météore observée hier près de Perpignan, les Léonides nous réservent parfois de belles surprises. Et vous, avez-vous eu la chance d'observer cette boule de feu dans le ciel catalan ?