Traduit par Résistance 71

Image
Cela ne devrait pas être une surprise pour bon nombfre d'entre vous que de savoir que Monsanto a en fait, écrit sa propre loi de protection, cachée, enfouie au milieu d'un texte récemment passé par le sénat américain et signé comme Continuing Resolution de la loi budgétaire. Vous vous demandez, comment diable une entreprise majeure peut-elle écrire sa propre législation ?

Franchement, je pense qu'il est important de comprendre que le sénat entier a passé la loi contenant cette clause de protection, mais le politicien qui a donné à Monsanto le crayon pour écrire sa propre législation n'est autre que Roy Blunt, un sénateur républicain de l'état du Missouri. Comme le révèle le dernier article en date d'IB Times, ce politicien du Missouri a travaillé avec Monsanto pour écrire la loi de protection de Monsanto. Ceci fut confirmé par un rapport d'agence de presse de New York auquel je vais faire brièvement référence.

Comme vous le savez déjà sûrement, je ne suis pas de ceux qui jouent le jeu de la "droite" contre la "gauche", mais au contraire dénonce et montre du doigt la corruption là où elle est. là où on la trouve indépendamment de la couleur politique et de l'affiliation de parti. En l'occurence le sénateur Blunt admet avoir été complice de Monsanto, une corporation qui a été prise la main dans le sac de conditions de travail proches de l'esclavage, entreprise où les travailleurs ne peuvent pas sortir pour aller manger (ce entre autres bien pires choses..)

Ceci est un des crimes les plus apparents perpétré contre les citoyens américains qu'il m'est été donné de voir depuis un moment. Une population que Blunt a juré de servir. Ceci n'est en rien favorable au peuple américain et est un cas très sérieux qui je le pense n'est pas bien compris. Le passage de cette loi veut dire que maintenant Monsanto est immunisé contre toutes les cours de justice fédérales en regard de toute suspension ou action contre leurs cultures OGM qui ont été labellisées dangereuses pour les personnes ou l'environnement.

Ceci veut dire que des cultures qui furent approuvées puis ensuite prouvées être un danger pour l'environnement ou le public, seront immunisées contre toute action du gouvernement. En théorie, un milion d'études pourraient trouver que les dernières créations de Monsanto causeraient des cancers à grande échelle, sous cette loi, Monsanto pourra continuer à balancer sa "chose" au public. Les tribunaux fédéraux seraient ou seront sans pouvoir pour arrêter Monsanto, donnant de facto à Monsanto un pouvoir sur la branche entière du gouvernement fédéral. Food Democracy Now, une organisation activiste importante qui a organisée des pétitions pour combattre cette loi de protection de Monsanto, décrit la clause se greffant sur la loi:
"La loi de protection de Monsanto forcerait le ministère américain de l'agriculture å autoriser la plantation de toute culture OGM qui serait déjà sous procédure judiciaire, essentiellement donnant un accord d'arrière boutique pour toute nouvelle culture génétiquement modifiée qui serait potentiellement dangereuse pour l'humain et sa santé et/ou l'environnement."
Super idée n'est-ce pas ?

Servir les Corporations, pas le peuple

Le sénateur Blunt et ceux qui ont passés en toute connaissance de cause la loi de protection de Monsanto (incluant le président Obama qui a signé le projet pour en faire une loi la nuit dernière), ont choisi de servir un cartel plutôt que le peuple. Ironique n'est-il pas, alors ques les entreprises sont légalement des personnes, une zone légale d'habitude utilisée pour éviter des peines de prison aux gros PDG et exécutifs des cartels qui sont impliqués volontairement dans la mort des consommateurs dans le monde entier.

Triste, vraiment. J'ai lu sur le sénateur Blunt, et il a cette tendance à constamment prendre parti pour les entreprises plutôt que pour le public. Même sur sa page Wikipédia, une ligne stipule que Blunt: "a pris parti de manière constante avec les compagnies pétrolières et autres grosses entreprises pollueuses contre un future plus propre et plus durable." J'ai même été capable de trouver une citation de Blunt défendant sa décision de permettre à Monsanto d'écrire sa propre règlementation au travers de la loi de protection de Monsanto et sur sa relation avec l'entreprise en écrivant la clause:
"Ce qui y est dit est que si vous plantez une culture qui est légale à planter lorsque vous la plantez, alors vous en ferez la récolte."
Je pense que Blunt est hypocrite quant à savoir quels "personnes" il sert. J'ai créé cette image pour dénoncer Blunt de cette décision ouverte de prendre position pour Monsanto contre le public:
Image

Vous pouvez contacter le sénateur Blunt sur son site internet et lui faire savoir ce que vous pensez de sa décision de laisser Monsanto écrire sa propre loi de protection. Nous ne pouvons plus rester les bras croisés tandis que les géants de l’industrie comme Monsanto triomphent éhontement contre le peuple par le biais d’escroquerie et de mensonge. Partagez cet article et dénoncez publiquement tous les politiciens désireux de vendre leur âme à Monsanto.
Vous pouvez contacter le sénateur Blunt sur son site internet et lui faire savoir ce que vous pensez de sa décision de laisser Monsanto écrire sa propre loi de protection. Nous ne pouvons plus rester les bras croisés tandis que les géants de l'industrie comme Monsanto triomphent éhontement contre le peuple par le biais d'escroquerie et de mensonge. Partagez cet article et dénoncez publiquement tous les politiciens désireux de vendre leur âme à Monsanto.