La tornade a touché la banlieue d'Oklahoma City, ravagée par les vents. Le bilan humain provisoire s'élève à plusieurs dizaines de victimes.

Le parking d’un centre médical près Oklahoma City, ravagé par la tornade_20.05.2013
© AFP
Le parking d’un centre médical près Oklahoma City, ravagé par la tornade.
De notre correspondante aux Etats-Unis

La tornade qui s'est abattue hier après-midi dans la banlieue d'Oklahoma City a transformé la ville en une véritable scène de guerre. Les grandes chaînes télévisées passaient en boucle, hier soir, les images de terrains dévastés et d'écoles détruites, faisant craindre le pire en termes de bilan humain. La tornade, qui a provoqué des points de vents allant jusqu'à 300 kmh, a causé la mort de plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines d'américains, dont de nombreux enfants dans les écoles. La ville avait déjà subi une tornade similaire en 1999, causant la mort de plus de cinquante personnes.

Le bilan de cette nouvelle tornade géante devrait grimper à quatre-vingt-onze morts, ont déclaré mardi les services de médecine légale de l'Etat. Le précédent bilan était de cinquante et un morts. Les secours ont informé les services de médecine légale qu'ils avaient extrait quarante cadavres supplémentaires des décombres à Moore et que ceux-ci allaient leur être transférés.

Une zone de la ville de Moore ravagée par la tornade_Etats-Unis_20.05.2013
© Reuters
Une zone de la ville de Moore ravagée par la tornade

Certains enfants pourraient se trouver encore sous les débris de l'école Plaza Towers, près de laquelle s'agglutinaient lundi après-midi des parents angoissés tenus à distance par les équipes de secours. La ville de Moore, qui abrite quelque 55 000 habitants, semblait particulièrement touchée, selon les images de télévisions locales, qui montrent notamment des maisons totalement détruites sur des dizaines d'hectares, avec des empilements de voitures et des personnes errant au milieu des débris.


La tornade faisait à son plus fort jusqu'à trois kilomètres de large. La météo nationale a évalué la tornade à une force 4, sur une échelle allant de 0 à 5, ce qui implique des ventes de 260 à 320 km/h. « Nous nous attendons à ce que cette tempête continue à se développer dans l'Oklahoma », a déclaré sur la chaîne américaine CNN la gouverneur de l'Etat, Mary Fallin.


En fin d'après-midi, la tornade partie de Moore paraissait menacer la ville de Meeker. Les conditions climatiques extrêmes devaient s'étendre ensuite au Kansas, au Missouri, à l'Arkansas, à l'Illinois et au Wisconsin. Jeudi, dix tornades s'étaient abattues sur le Texas, Etat voisin au sud, faisant au moins six morts et blessant des dizaines de personnes.