Une banlieue de la capitale du Ghana est devenue une énorme déchetterie où sont importés des appareils électroniques des pays développés. Des enfants et des adultes y travaillent dans des conditions désastreuses pour gagner quelques dollars par jour.
ghana

La terrible condition des travailleurs au dépotoir de Agbogbloshile au Ghana
Le Ghana est un des pays d'Afrique où aboutissent les appareils électroniques après avoir été utilisés dans les pays développés. Agbogbloshie est une énorme déchetterie située près de la ville d'Accra, où ces articles sont recyclés. Le processus qu'accomplissent les travailleurs, consiste à faire brûler le plastique afin d'en libérer les composants métalliques.


Commentaire : « Chaque fois que la dignité et la liberté de l'homme sont en question, nous sommes concernés, Blancs, Noirs ou Jaunes, et chaque fois qu'elles seront menacées en quelque lieu que ce soit, je m'engagerai sans retour », ainsi parlait Franz Fanon. L'Afrique n'a pas changé, est toujours colonisée par les grandes corporations et par notre insouciance des effets négatifs de notre société de consommation.


Ainsi, des produits chimiques toxiques sont rejetés dans l'environnement. Le site fonctionne sans la moindre réglementation en matière de santé et de sécurité. Chaque jour les travailleurs de cette déchetterie, parmi lesquels des enfants, sont exposés à des risques graves pour leur santé.

Cependant, de nombreux Ghanéens voient encore dans l'industrie des déchets électroniques une source vitale de revenus. Et cette déchetterie les nourrit - avant de les tuer.