Les météorites ont perforé au moins 222 cratères sur la surface de la Lune au cours des sept dernières années.

Les géologues planétaires ont comparé les images les plus récentes de la surface de la Lune avec celles datant de 2009, obtenues par la sonde spatiale Lunar Reconnaissance Orbiter. Lors de leur recherche, les scientifiques ont établi que la Lune subit des frappes sur sa surface 100 fois plus souvent qu'on ne le pensait.

Au total, les chercheurs ont détecté 222 nouveaux cratères, annonce la revue Nature.

Les cratères découverts récemment sont répartis de manière aléatoire sur la surface lunaire, et varient entre 2 et 43 mètres de diamètre.

Par ailleurs, il s'avère que le nombre de cratères mesurant au moins 10 mètres de diamètre est de 33% supérieur à ce que ne laissaient entendre les calculs. Suite à cette découverte, les géologues planétaires devront également repenser leur compréhension de l'âge de la surface lunaire, qui a été toujours évalué d'après le nombre de cratères et la durée durant laquelle le terrain a été frappé par les météorites.

Parallèlement aux 222 grands cratères, l'équipe de chercheurs a trouvé plus de 47 000 « taches » formée par des éclats des météorites. « Cela signifie un plus grand risque pour de futur habitats lunaires », a conclu Stephanie Werner, géologue planétaire à l'université d'Oslo. « Il est peu probable qu'une base lunaire soit touchée directement par un météorite, mais les éclats pourraient représenter un danger ».