Après avoir touché la Martinique, l'ouragan Maria est arrivé en Guadeloupe. Le réseau électrique de l'île est hors-service. Le réseau de communications est également endommagé. La Sécurité civile a annoncé que la distribution d'électricité n'était plus assurée en Guadeloupe, en raison du passage de l'ouragan Maria.
© Inconnu
Maria
Le directeur général de la Sécurité Civile Jacques Witkowski a fait savoir ce 19 septembre 2017 qu'il faudrait attendre plusieurs heures avant d'évaluer les dégâts : le réseau de communications est également endommagé, coupant l'île du reste du monde. « A ce moment précis, nous sommes en situation de black-out, il est donc très difficile de communiquer avec la Guadeloupe », a déclaré Jacques Witkowski.

Après être passé sur la Martinique et la République dominicaine, le cyclone, « potentiellement catastrophique », selon les spécialistes américains, se dirigeait dans la nuit du 18 au 19 septembre vers la Guadeloupe, une dizaine de jours après le passage destructeur d'Irma à Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

En Martinique, la Sécurité civile mène des opérations de reconnaissance mais estime d'ores et déjà que les dégâts sont peu importants. «Nous pouvons constater que là, il n'y a a pas de dommage significatif», a-t-il précisé lors d'une conférence de presse à Paris. Pour l'heure, on compte deux blessés «très, très légers», d'après lui.

Plusieurs compagnies aériennes, dont Air France et Air Caraïbes ont annulé leurs vols en Guadeloupe, en raison des conditions météorologiques exceptionnelles.