« Dans le cadre de l'initiative visant à aider les pays les plus pauvres et en état de fort endettement, nous avons annulé plus de 20 milliards de dollars de dettes de différents pays africains », a déclaré Vladimir Poutine le 28 septembre à Moscou. Le président russe n'a pas précisé quels pays bénéficiaient de cette mesure.
afrique
© Inconnu
On serre la main à l'Afrique
La Russie a également, toujours selon Vladimir Poutine, alloué cinq millions de dollars supplémentaires à certains États africains à travers le Programme alimentaire mondial.

Le président russe a fait ces annonces après des négociations menées à Moscou avec son homologue guinéen, Alpha Condé. Les deux dirigeants se sont mis d'accord pour une coopération plus étroite dans le domaine de l'éducation, des sciences et technologie et de la lutte antidrogue. Ils ont également procédé à un échange des décorations : le président guinéen s'est vu décoré de l'Ordre de l'amitié, et son homologue russe s'est vu élevé à la dignité de Grand-Croix de l'Ordre du mérite.

Moscou a déjà effacé une grande partie des prêts contractés auprès de l'URSS. Durant les 20 dernières années, la Russie a annulé plus de 140 milliards de dollars de dettes, dont 30 milliards de dollars à Cuba et 11 milliards de dollars à la Corée du Nord.