A meteor shower
© Navesh Chitrakar / Reuters
FILE PHOTO: A meteor shower
Les résidents de l'Oklahoma et du Texas ont été bousculés de leur routine quotidienne après avoir entendu un fort boom mardi après-midi. Beaucoup d'entre eux ont dû se gratter la tête et regarder le ciel à la recherche de la source du phénomène explosif.

Alors que l'US Geological Survey n'a signalé aucun tremblement de terre dans la région, le National Weather Services de Norman, Oklahoma a dit qu'il est possible que le boom assourdissant était le résultat d'un "bolide" ou de la fragmentation d'un météore.

Une foule de résidents déconcertés ont partagé leurs commentaires en ligne, essayant de donner un sens au choc de l'après-midi. Un résident des environs a donné son récit du mystérieux "feu vert" céleste qu'il a repéré cet après-midi-là.

"Un météore a survolé Oklahoma City aujourd'hui vers 16h20, avec un bang sonique et quelques secousses à Norman toute proche ! C'était une belle strie verte et orange dans la lumière du jour," tweet-il.


Le météorologue en chef de la KFOR-TV OKC Mike Morgan a été complètement déconcerté par le visiteur extraterrestre et a demandé aux autres de clarifier les choses.


Il est donc 17h45 mardi en Oklahoma et nous recevons pas mal de rapports de "Boom" d'un météore vers 17h20. Vous avez plus d'infos. sur ce qui se passe là-bas ??
La spéculation d'un résident a tourné autour de rapports selon lesquels la première station d'observation spatiale de la Chine devait tomber en orbite autour de la Terre à n'importe quel moment.

"Je me demandais si les rapports sur les météorites dans le nord du Texas et de l'Oklahoma étaient en fait Tiangong-1, mais il semble que nous en sommes encore à une semaine environ de ce qui pourrait se produire", a-t-il dit.

L'Oklahoma n'est pas étranger aux booms inexpliqués, qui ont été attribués à un assortiment de différentes causes. L'an dernier, les habitants de Midwest City étaient perplexes face à de grands boom sous terre comparables à des explosions souterraines, a déclaré un témoin.

"Il s'avère que c'est très net. Il s'agit de l'eau souterraine", a déclaré le météorologue John Slater. "Avec ces fronts froids, l'eau gèle rapidement. Et il s'avère que quand il gèle, il se dilate."

Le 25 janvier 2014, News On 6 a spéculé que les avions de chasse F-16 de la 138e division Fighter Wing à Tulsa ont émaillé la région de bômes soniques suffisamment puissants pour faire trembler les meubles et les fenêtres. Cependant, la cause des perturbations demeure un mystère.

Une autre onde de choc, appelée "Bama Boom", a été ressentie dans toutes les villes de l'Alabama le 14 novembre 2017. Aucune explication n'a été donnée autre qu'un avion hypersonique ou une pluie de météorites.

Étaient-ils des essais nucléaires souterrains ? Des essais de fracturation hydraulique dans le Midwest ? Personne ne le saura jamais.

Traduction Sott