Cinq écoles privées situées aux alentours de Notre-Dame de Paris n'ont pas pu ouvrir à l'occasion de la rentrée, en raison de suspicions de contamination au plomb. Au total, plus de 1 100 élèves vont voir leur rentrée reportée.
notre
© MARTIN BUREAU Source: AFP
Le plomb n'arrête pas la reconstruction de Notre Dame
Le rectorat a demandé à cinq écoles élémentaires et maternelles privées situés dans les environs de la cathédrale Notre-Dame de Paris de reporter leur rentrée. Plus de 1 100 élèves sont concernés. L'Agence régionale de santé (ARS) estime que les prélèvements destinés à détecter une éventuelle pollution au plomb sont insuffisants. De nouveaux examens et nettoyages auront lieu.

Le 28 août, une famille a assigné en justice l'une de ces écoles, l'école Sainte-Clotilde, pour réclamer un diagnostic sur la pollution de l'établissement et, si besoin, des mesures d'assainissement.

L'incendie de la toiture de la cathédrale Notre-Dame, recouverte de plomb, le 15 avril dernier, avait soulevé nombre d'interrogations et d'inquiétudes sur d'éventuelles contaminations des établissements aux alentours. 260 enfants scolarisés à proximité de l'édifice ont subi une plombémie (examen du sang) depuis le drame : trois d'entre eux avaient des taux de plomb trop élevés dans leur organisme, sans qu'on puisse établir un lien avec l'incendie.