africa coronavirus

Les propos de Jean-Paul Mira et de Camille Locht sur LCI ont scandalisé les téléspectateurs et plusieurs personnalités du foot et du rap.
Une discussion entre deux médecins de premier plan en direct sur LCI a horrifié les téléspectateurs : en effet, ils ont suggéré que l'Afrique soit transformée en gigantesque laboratoire de test pour un vaccin contre le coronavirus, parce que ce continent ne dispose pas des ressources nécessaires pour se défendre contre le Covid-19.

Dans cette séquence, Jean-Paul Mira et Camille Locht ont évoqué la possibilité de tester de nouveaux vaccins sur des populations africaines indigentes.

Mira est chef de service de l'hôpital Cochin à Paris, et Locht est directeur de recherche à l'Inserm.

Mira : « Si je peux être provocateur, est-ce qu'on ne devrait pas faire cette étude en Afrique__, où il n'y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation ? Un peu comme c'est fait d'ailleurs pour certaines études sur le sida. Chez les prostituées, on essaye des choses parce qu'on sait qu'elles sont hautement exposées et qu'elles ne se protègent pas. »

Ce à quoi a acquiescé Locht : « Vous avez raison, on est d'ailleurs en train de réfléchir à une étude en parallèle en Afrique avec le même type d'approche », en référence au BCG qui, selon l'Inserm, semble protéger les enfants contre les infections, en particulier respiratoires.

« Nous y réfléchirons sérieusement », a-t-il ajouté.


La séquence, diffusée mercredi dernier, a provoqué une vague d'indignation, les téléspectateurs accusant les médecins de colonialisme blanc.

Plusieurs grands joueurs de foot africains, dont l'ancienne star de Chelsea Didier Drogba et l'ex-attaquant du FC Barcelone Samuel Eto'o, ont exprimé leur colère sur Twitter.

Drogba, originaire de Côte d'Ivoire, a tweeté : « Il est inconcevable que nous continuons à accepter ceci. L'Afrique n est pas un laboratoire. Je dénonce vivement ces propos graves, racistes et méprisants ! »

« Bienvenue en Occident , la où le blanc se croit tellement supérieur que racisme et débilité deviennent banalité. TIME TO RISE », a tweeté Demba Ba, originaire du Sénégal.

L'Inserm, classée deuxième institut de recherche mondial en matière de santé, a publié un communiqué officiel sur Twitter déclarant que cette proposition avait été « mal interprétée », et y apposant le hashtag #FakeNews.


À la date du 2 avril, l'Afrique comptait plus de 6700 cas avérés et 229 morts du Covid-19. De nombreux pays africains ont imposé une série de mesures préventives et de confinement pour lutter contre la propagation de la pandémie, selon les autorités sanitaires africaines.

La France compte quant à elle 59105 cas et 5387 décès.

Traduction : SOTT