Bill Gates and vaccines

Lorsque vous ou vos enfants vous faites vacciner, vous devez être certain de savoir qui injecte quoi dans votre sang et pour quelle raison.
Bill Gates, cofondateur de Microsoft et eugéniste convaincu, a un plan pour lutter contre la pandémie de coronavirus de Wuhan (COVID-19). Mais il ne s'agit pas de soutenir le système immunitaire humain par une nutrition adéquate.

Au lieu de cela, Gates veut injecter à tout le monde un futur vaccin, tout en forçant les gens à s'éloigner socialement les uns des autres et à rester isolés pour leur soi-disant propre sécurité.

Lors d'une récente interview avec Anthony Mason, co-animateur de "CBS This Morning", M. Gates a révélé qu'il pense que le gouvernement fédéral doit "fixer les priorités" en matière de tests afin que "nous puissions tous revenir à un certain niveau de normalité".

Selon M. Gates, le pouvoir exécutif ainsi que les soi-disant "experts" en santé publique doivent exercer une pression extrême sur les gouverneurs des 50 États pour qu'ils appliquent la loi martiale médicale, en violation de la Constitution, car c'est la seule façon de faire face à la crise.

Ne mentionnant à aucun moment les avantages de choses comme le zinc, la vitamine D et la vitamine C pour le renforcement naturel du système immunitaire, ni même des méthodes de traitement utilisées avec succès en Corée du Sud, M. Gates a plutôt parlé de restrictions gouvernementales sévères, de vaccins chimiques et même de nouvelles puces "Mark of the Beast" comme les "solutions" à cette crise.

M. Gates se dit préoccupé par toutes les personnes qui "s'inquiètent" d'attraper le coronavirus de Wuhan (COVID-19), mais qui ne peuvent pas se faire tester faute de moyens. Ce qu'il aimerait, c'est que les capacités de test soient élargies afin de soutenir les efforts de sa fondation pour développer de "nouvelles plateformes de vaccins".

"Je pense que cette fois, les gens comprennent qu'il s'agit d'un événement de plusieurs billions de dollars", a déclaré M. Gates à propos de l'impact du virus sur l'économie mondiale. "Cela va concerner des centaines de milliers de vies dans le monde entier".

"Je pense que les gens comprennent maintenant pourquoi ces alarmes ont été lancées et que, pour la prochaine, nous serons bien plus prêts que nous ne l'étions pour celle-ci", a-t-il ajouté.

Ecoutez ci-dessous le rapport du Health Ranger alors que Mike Adams, le Health Ranger, parle d'autres moyens de vaincre le coronavirus :

Selon Bill Gates, les rassemblements de masse et autres activités "facultatives" pourraient "ne pas reprendre du tout" si vous n'êtes pas vacciné

Lorsqu'on lui a demandé s'il avait été en contact avec le président Trump à ce sujet, M. Gates a affirmé qu'il ne l'avait pas été. Au contraire, sa fondation "essaie d'être aussi utile que possible de manière très constructive", dit-il, ce qui signifie pour lui un partenariat avec les grandes entreprises pharmaceutiques, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis et les National Institutes of Health (NIH) afin de "travailler ensemble sur le vaccin et les médicaments".

La réponse que M. Gates a donnée à la question de savoir quand les choses pourraient revenir à la normale, ou du moins à quelque chose qui ressemble à la normale, a été encore plus effrayante. Si les écoles peuvent ouvrir plus tôt que tard, dit-il, d'autres activités "facultatives" telles que les "rassemblements de masse" pourraient disparaître pour de bon - à moins que les gens acceptent de se faire vacciner, bien sûr.

"Et donc, tant que vous ne serez pas largement vaccinés, elles pourraient ne pas reprendre du tout", a déclaré ouvertement M. Gates à propos du programme de vaccination obligatoire qui est opportunément lié à la crise du coronavirus de Wuhan.

En d'autres termes, vous ne serez probablement pas autorisés à participer au Nouvel ordre mondial post-coronavirus de Wuhan à moins que vous n'acceptiez de vous faire vacciner avec l'injection de produits chimiques que M. Gates et les autres personnes qui complotent en coulisses dictent comme étant "nécessaires" pour un monde futur "sûr" et "sain".

En attendant, M. Gates se prépare déjà à la "prochaine pandémie", qui ne manquera pas de s'accompagner d'une litanie de nouvelles mesures draconiennes. Après tout, il "pense beaucoup aux pandémies".

Traduction Sott.net - Source : Ethan Huff, Natural News