Les événements récents ont mis en lumière la surveillance exercée par les hôpitaux, qui devrait préoccuper tout le monde.

nest caméra
Les grandes entreprises technologiques se servent de la pandémie comme prétexte pour transformer les hôpitaux en copies conformes des centres de répression de la criminalité surveillés en temps réel.

Lorsque Google a annoncé qu'il faisait don de 10 000 caméras Nest aux hôpitaux, ma mâchoire s'est décrochée.
"Avec ces Nest Cams, les infirmières et les médecins pourront surveiller les patients, en complément des contrôles en personne. Cela signifie qu'il y aura une réduction des contacts physiques, et donc moins de besoin d'équipement de protection individuelle (EPI), qui sont rapidement devenu une source d'inquiétude".
Ce qui rend le don de Google si dérangeant, c'est la façon dont les grandes entreprises technologiques utilisent la pandémie pour paraître magnanimes.
"Avec à la fois la traçabilité des contacts et la solution Nest Cam, Google doit toutefois se rebâtir une réputation d'entreprise soucieuse de la protection de la vie privée en raison de la nature sensible des deux projets. Ce ne sera pas une tâche facile, mais qui devra rester à la pointe de ses efforts".
Car rien de tel que d'installer des caméras de surveillance en temps réel dans les chambres des patients pour se faire une renommée. Non seulement les hôpitaux filmeront les patients, mais ils filmeront aussi les infirmières, les médecins, le personnel hospitalier et toute autre personne qui entre dans une chambre du patient. Cela inclut également les mineurs, de sorte que personne ne sera à l'abri des regards indiscrets de Big Brother.

Comme l'a découvert The Guardian, elle envoie également ces informations aux serveurs de Google.
"Cependant, Nest admet que lorsqu'elle est connecté au système "Works with Nest integration" de Google, qui permet à d'autres appareils tels que les ventilateurs de plafond, les machines à laver et les capteurs de voiture de s'intégrer aux produits de Nest, il partage effectivement des informations personnelles avec Google".
Pourquoi Google ferait-il don de 10 000 caméras Nest à 6 146 hôpitaux ? Parce qu'ils espèrent que le personnel et les patients s'habitueront à être surveillés 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, et ils espèrent que les hôpitaux finiront par acheter un abonnement au Nest Aware.

Les caméras Nest enregistrent également des données audio, ce qui en fait l'outil de surveillance hospitalière parfait pour les forces de l'ordre. Bien qu'une recherche sur Google de "l'ensemble des services de police hospitaliers aux États-Unis" n'ait rien donné, nous savons qu'il y a plus de 6 000 hôpitaux et plus de 17 000 services de police aux États-Unis.

Donc, si nous devions faire une estimation prudente et dire qu'au moins la moitié des hôpitaux américains ont des services de police, cela porterait le nombre à environ 3 075. Quelqu'un pense-t-il vraiment que 3 075 services de police hospitaliers rendront les caméras Nest de Google après la pandémie ?

Un récent article du Wall Street Journal a averti que les hôpitaux utilisent également l'imagerie thermique pour scanner toutes les personnes qui entrent dans les hôpitaux.

Les caméras Nest sont réputées pour être faciles à pirater

Nest hack

https://www.youtube.com/watch?v=vqrgn8zHpGf
Il est déplorable de voir comment les médias présentent les grandes entreprises technologiques sous un jour si positif alors qu'ils transforment lentement nos hôpitaux en centres surveillés en temps réel.

Un récent communiqué de presse de Care.ai a révélé que la plus grande association d'hôpitaux du pays, la Texas Hospital Association (THA), utilise l'intelligence artificielle (IA) pour surveiller les patients en temps réel.
"Grâce à ce nouveau partenariat avec Care.ai, les hôpitaux du Texas auront l'occasion de faire l'expérience de l'utilisation de l'IA dans un environnement de laboratoire local. Ils pourront voir en temps réel la plus-value que peut apporter la surveillance autonome à leurs installations. Nous sommes fiers de mettre nos affiliés en contact avec des technologies de pointe qui ont un impact transformateur sur la prestation des soins de santé au Texas", a déclaré Fernando Martinez, docteur en médecine, président et directeur général de la Texas Hospital Association Foundation.
Comme le souligne la page "historique" de la THA, il s'agit sans aucun doute de la plus grande association de soins de santé de tout le pays.
"Aujourd'hui, la THA est l'une des associations de soins de santé les plus importantes et les plus respectées du pays, et la seule association qui représente l'ensemble du secteur hospitalier du Texas. La Texas Hospital Association est le représentant politique et éducatif de plus de 430 hôpitaux et systèmes de santé dans tout l'État".
Si "l'association de soins de santé la plus respectée du pays" pense qu'il est acceptable d'utiliser l'IA pour surveiller les patients en temps réel, alors les hôpitaux américains sont vraiment devenus des centres de surveillance en temps réel.

Le modèle économique de Care ai ne consiste pas à aider les patients à se remettre du coronavirus : il consiste à surveiller les patients en temps réel.
"Une surveillance continue qui peut localiser et identifier les individus et leurs comportements en temps réel, en minimisant les risques avant qu'ils ne se produisent".
Care ai : suivi et protection des patients en temps réel

care ai
Selon Care ai, ils surveillent en permanence tout le monde dans chaque chambre d'hôpital du Texas. Care ai l'appelle "la chambre autoconsciente", moi je l'appelle la chambre de surveillance en temps réel.

Care ai a pris des dispositifs intelligents et les a pervertis en trois dispositifs de surveillance en temps réel.

Les appareils intelligents AMS-M1, AMS-M2 et AMS-M2R sont équipés de caméras et de capteurs d'apprentissage profond.

Question : si Google fait don de 10 000 caméras Nest et que Care ai utilise plusieurs dispositifs intelligents équipés de caméras, à quel moment doit-on se demander combien de dispositifs de surveillance sont de trop ?

On ne sait pas si Google prévoit de "donner" des Nest Hub Max's aux hôpitaux, mais si c'est le cas, ils transformeraient les hôpitaux américains en centres de reconnaissance faciale en temps réel.

Voulons-nous vraiment vivre dans un futur où les hôpitaux seraient le miroir des centres de criminalité surveillés en temps réel par les services de police ? Une fois que les hôpitaux auront acquis cette technologie de surveillance, la mission va dériver et prendre de l'ampleur jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de retour en arrière possible.


Traduction : Sott.net
Source : MassPrivateI