« Les scientifiques savent, ils ont juste peur de le dire. »
Éminent professeur à Alberta, une des plus grandes universités du Canada, Roger Hodkinson alerte sur les produits expérimentaux nommés « vaccins » anti-Covid-19 et sur les manipulations des discours face à la maladie, dont il explique qu'aujourd'hui nous savons que ce n'est « pas pire qu'une mauvaise grippe saisonnière. »
Professeur Roger Hodkinson
© Inconnu
Le professeur Roger Hodkinson : « nous vivons actuellement un cauchemar médical. »
Professeur en pathologie, ancien PDG d'un grand laboratoire privé à Edmonton, dans l'Alberta, actuellement dirigeant d'une petite entreprise de biotechnologie, le professeur Roger Hodkinson est l'ancien président du comité du Collège royal des médecins et chirurgiens d'Ottawa. Il a aussi occupé pendant les 20 dernières années le poste de président d'une société de biotechnologie médicale basée en Caroline du Nord, chargée de vendre un test Covid-19. Il est spécialiste en pathologie, y compris en virologie, et a été formé à l'université de Cambridge au Royaume-Uni. Il a également déclaré en novembre 2020 qu'il s'agissait du « plus grand canular jamais perpétré sur un public sans méfiance ».

Dans la vidéo qui suit, il explique :
« Je n'ai plus rien à prouver, j'ai une carrière très bien remplie, je me sens obligé de me lever et de prendre des coups. Dans la grande majorité, je suis triste de le dire, les médecins et scientifiques tombent dans la décision binaire du choix entre l'éthique et le revenu, et choisissent le revenu car ils savent que s'ils se lèvent ils vont se faire massacrer. »
Dans cet entretien, le professeur Roger Hodkinson revient sur les discours de peur pour encourager les injections expérimentales nommés « vaccins » anti-Covid-19 et évoque entre autres, les différents scandales autour du Covid-19 tels que Ferguson et ses grotesques modélisations et les falsifications de Fauci. Un témoignage avec des paroles intenses. Pour le professeur Roger Hodkinson, « nous vivons actuellement un cauchemar médical ».
« [...] L'échelle des complications potentielles en dehors de la dépendance des anticorps, l'échelle des complications qui pourraient se produire est si gigantesque que c'est un vrai cauchemar. Et le grand public, ces innocents voués au massacre, est gardé intentionnellement ignorant [par la propagande]. Pas seulement par le manque de contre propagande, mais par une opération psychologique destiné spécifiquement avec une grande sophistication à installer la peur afin que la « vaccination » soit encouragée. Si ce n'est pas la conséquence la plus malsaine de cette triste période de l'Histoire de la médecine, c'est tout simplement scandaleux. Et c'est pourquoi je me lève et je m'exprime.
[...]
Je ne veux pas descendre dans le terrier du lapin pour défendre le « vaccin ». Analyser les données sur le « vaccin » et patati et patata, non, c'est une distraction. Vous échouerez dans les arguments contre les personnes qui le défendent. Vous devez revenir aux bases, aux bases fondamentales : pour commencer, il n'y jamais eu d'urgence de santé publique. Il n'y a aucune raison de se précipiter pour commercialiser ces produits. Le simple fait qu'ils soient maintenant disponibles pour le mauvais prétexte, n'est pas une raison pour les utiliser sur qui que ce soit.
[...]
La « vaccination » doit être arrêtée immédiatement. [Ces produits] sont dangereux, ils n'ont pas été testés [de la manière habituelle, à savoir cliniquement avec un suivi des patients et un groupe témoin]. Il n'y a pas de raison de les utiliser tant qu'il n'aura pas été prouvé qu'ils sont sûrs. Ils utilisent le mot « sûr » de la manière la plus orwellienne qui soit.
[...]
Les gouvernement n'écoutent pas les bonnes personnes, ils écoutent les gens qui ont un intérêt direct dans leur propre survie. Et leur propre survie dépend de leurs accords avec le gouvernement. »
Et bien plus plus dans la vidéo qui suit :


Un debriefing proposé en partenariat avec BonSens.org

La version originale de cette vidéo (en anglais) est disponible ici.

Source partielle de l'article : FranceSoir
Doublage en français : Quantum Leap