Bienvenue à Sott.net
mar., 19 sept. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Bullseye

Le résultat des élections européennes jugé par Olivier Delamarche

© BFM TV
Olivier Delamarche
"Il n'y a plus de croissance dans les pays occidentaux".

Partie 1

Info

Expulsion de Dieudonné de la Main d'Or : renvoi au 24 juin

Le tribunal de grande instance de Paris a renvoyé aujourd'hui au 24 juin l'affaire opposant Dieudonné aux propriétaires du théâtre parisien de la Main d'Or, qui cherchent à expulser le polémiste de cette salle où il donne ses spectacles depuis presque 15 ans.

Deux renvois ont déjà été prononcés, car l'avocat de Dieudonné, Me François Dangléhant, a déposé une demande de récusation des juges, qui n'a pas encore été examinée par la cour d'appel de Paris. Le jour du deuxième renvoi, Dieudonné, qui s'était déplacé en personne, avait jugé qu'il se trouvait «face à un propriétaire» qui «se comporte comme un maître esclavagiste» et pronostiqué qu'il pourrait «rester» au théâtre de la Main d'Or pour s'y produire.

Selon l'assignation, la société Bonnie Productions, qui produisait les spectacles de Dieudonné, a signé en 2010 un bail de neuf ans l'autorisant à exploiter le théâtre. Ce bail a été repris par de nouveaux propriétaires qui ont acquis les lieux un an plus tard. Mais ces derniers estiment que ce contrat n'est plus valable, car Bonnie Productions a été radiée du registre du commerce et des sociétés «pour cessation d'activité» en 2013.

Vader

Ukraine : plus de 100 morts dans les combats à Donetsk lundi

Image
Plus de 50 membres des forces d'autodéfense de la "république populaire" de Donetsk (DNR) et près de 50 civils ont été tués lundi dans des affrontements avec les forces régulières ukrainiennes, a déclaré le premier ministre de la république autoproclamée Alexandre Borodaï.

« Nos pertes s'élèvent à plus de 50 hommes. Au moins 15 personnes ont péri dans le pilonnage de deux camions qui évacuaient les blessés du champ de bataille à proximité de l'aéroport », a annoncé M.Borodaï aux journalistes devant la morgue d'un hôpital de Donetsk, où l'identification des victimes était en cours.

« Deux de nos Kamaz ont été la cible de tirs depuis des hélicoptères et une embuscade au sol. Je rappelle que l'exécution des blessés est contraire à toutes les conventions internationales », a indiqué le responsable.

Selon lui, une cinquantaine de civils ont également trouvé la mort dans les hostilités lorsque les membres de l'autodéfense reculaient à travers les quartiers résidentiels de Donetsk.

Nuke

Fukushima : un mur de glace pour contenir... la radioactivité

Image
© AFP / JAPAN POOL
Le système de décontamination d'eau APLS à Fukushima le 19 septembre 2013. Celui-ci est à l'arrêt depuis mardi 18 mars.
Plus de 3 ans après l'accident de Fukushima, la centrale fuit toujours. Pour tenter d'arrêter la radioactivité, les Japonais vont construire un gigantesque mur de glace.

Un mur souterrain d'un kilomètre et demi de long va être bâti autour des 4 réacteurs. Ce sera en fait une tranchée très profonde dans laquelle va être injectée en permanence de la neige carbonique. Même en plein été. Et cette neige va créer une couche de glace dans le sol, le but étant d'empêcher l'eau radioactive de passer.

Car tous les jours, pour refroidir les réacteurs, les Japonais les arrosent avec des milliers de litres d'eau. Une partie s'échappe dans la nature et va contaminer l'océan Pacifique. On ne peut toujours pas manger les poissons pêchés au large de Fukushima.

350.000 litres d'eau déversés chaque jour

Cette eau sera contenue, si tout va bien, grâce à cette barrière de glace. Le projet montre que les conséquences de l'accident ne sont toujours pas maîtrisées. Le chantier va durer 2 ans et coûter 300 millions d'euros. Cette technique est utilisée parfois autour des mines d'uranium, mais jamais un mur aussi grand n'a été construit.

Et c'est risqué, disent les experts français, d'autant que les Japonais n'ont pas l'air très doués dans les techniques de traitement de l'eau... Tous les jours, ils sont obligés de déverser 350.000 litres d'eau sur les réacteurs. Ils en récupèrent une bonne partie, mais comme ils ne savent pas la traiter, ils la stockent et il y a autour de la centrale l'équivalent de 150 piscines olympiques dans des containers, construits à la hâte, qui parfois menacent de déborder.

Fukushima est en quelque sorte devenue une passoire. Avec ce mur de glace, les autorités japonaises vont tenter de colmater un peu les fuites.

Display

Prédateur sexuel - Un enseignant coupable de leurre informatique

Image
© Stéphanie Létourneau
David Vincent au moment de sa comparution en mai 2013
David Vincent, 26 ans, a plaidé coupable le 26 mai de leurre informatique dans le but d'avoir des relations sexuelles avec trois élèves de l'école secondaire La Source où il faisait de la suppléance au moment des faits.

Entre février en mai 2013, David Vincent, qui sévissait sous le pseudonime Censtar et qui avait une conjointe depuis huit ans, a pris contact avec ses victimes via le site de clavardage Skyrock.

Dès la première rencontre virtuelle avec une ado de 13 ans, mais qui prétendait en avoir 15, il lui a proposé à quatre reprises de louer une chambre d'hôtel pour avoir une relation sexuelle. La conversation va très loin, l'enseignant lui décrivant même son organe génital «pour savoir si elle le voulait», lui a-t-il écrit. L'accusé affirme de son côté avoir 25 ans et s'appeler David.

Prof à La Source, mais lequel?

David Vincent a raconté à sa seconde victime, une fille de 14 ans qui n'a pas menti sur son âge, qu'il était enseignant à l'école La Source et qu'il n'avait aucun soucis à avoir une relation sexuelle avec une adolescente. Il l'interroge sur ce qu'elle pense des relations sexuelles entre les profs et les étudiantes. Il poursuit en lui demandant de faire un tour de voiture ou de louer une chambre d'hôtel.

Handcuffs

Fin du calvaire des journalistes de LifeNews : le retour à Moscou

Image
Les journalistes russes de LifeNews, Oleg Sidiakine et Marat Saïtchenko, ont regagné dimanche Moscou après avoir passé une semaine en captivité en Ukraine.

Leur libération a été négociée par des émissaires du dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov qui ont passé plusieurs jours à Kiev. Cette nuit, les journalistes ont finalement été ramenés à Grozny.

Marat Saïtchenko a donné le récit de leurs aventures en Ukraine. Les reporters se sont dirigés vers une base aérienne près de Kramatorsk pour s'assurer que les militaires ukrainiens l'avaient quittée, comme l'affirmaient les habitants locaux. Visés par des agents des forces de l'ordre, ils ont levé les mains en l'air en criant qu'ils étaient journalistes. Cependant ils ont été ligotés, mis dans un hélicoptère et amené dans les quartiers de l'armée.

« Nous avons été mis dans une fosse creusée dans la terre, à notre sens. Nous ne pouvions nous fier qu'à notre ouïe et au toucher, car on nous a mis des sacs sur la tête, nos mains étaient liées derrière le dos et les jambes, ligotées avec du ruban adhésif, poursuit le journaliste. Nous avons été ensuite chargés dans une caisse métallique pour un trajet qui a été très long.»

Info

Elections : sans siège, Laurent Louis dissout son parti Debout les Belges

Image
Dans une lettre postée sur la page Facebook du parti Debout les Belges, Laurent Louis a annoncé vouloir mettre un terme à son mouvement politique. Dans le même temps, l'ancien député promet de rester actif et de continuer à mener le combat pour un système électoral « plus démocratique ».

Laurent Louis en électron libre (et provocateur) de la Chambre, c'est fini ! Incapable de sauver son siège, le politicien a décidé dans la foulée des élections de ce dimanche de dissoudre son parti politique. « Dès à présent, notre mouvement citoyen quitte la scène politique pour s'engager dans la voie de l'information et de l'éveil des citoyens », assure le président de Debout les Belges sur la page Facebook de son parti.

Dans une lettre destinée à ses partisans et publiée en début d'après-midi, l'ancien député y explique n'avoir aucun regret. « Nous n'avons pas à rougir de nos scores électoraux. En ce qui me concerne, je suis très fier de mon résultat personnel dans le Hainaut. » Pourtant largement battu par le Parti Populaire dans la plupart des circonscriptions wallonnes, Laurent Louis entame alors un énième plaidoyer en faveur d'une modification du système électoral belge, un système qui « n'est pas démocratique mais particratique. »

Map

Les républiques de Donetsk et Lougansk forment un nouvel État

Les républiques populaires de Donetsk et Lougansk (Ukraine) ont formé samedi l'Union des républiques populaires baptisée Novorossia (Nouvelle Russie) lors d'un congrès des partisans de la fédéralisation de l'Ukraine qui se déroule à Donetsk.
© Anton Kruglov/RIA Novosti
Les Républiques de Donetsk et Lougansk forment un nouvel État
Le premier ministre de la république populaire de Donetsk Alexandre Borodaï et le dirigeant de la république populaire de Lougansk Alexandre Kariakine ont signé un accord d'alliance des deux républiques autoproclamées.

Les régions de Donetsk de Lougansk ont tenu des référendums sur leur statut politique et ont proclamé leur indépendance par rapport à l'Ukraine le 11 mai dernier.

L'armée ukrainienne mène depuis la mi-avril une vaste opération contre les militants du sud-est du pays qui contestent les nouvelles autorités pro-européennes de Kiev, arrivées au pouvoir à l'issue d'un coup d'Etat du 22 février. L'armée régulière utilise des blindés, l'artillerie et l'aviation. Il y a des victimes des deux côtés.

Eye 1

Puçage RFID : brebis et éleveurs sanctionnés

Image
© Inconnu
Un troupeau de brebis considéré comme « hors-circuit » et « à risques ». Motif : l'absence d'identification par puce électronique. C'est le sort réservé aux brebis d'Irène Bordel et Etienne Mabille, un couple de paysans-éleveurs dans le sud de la Drôme. Contrôlés en avril 2012 par l'Agence de services et de paiement, ils ont été sanctionnés par une suppression de 6 000 euros de primes et par des pénalités supplémentaires de 6 000 euros. « Nous refusons d'être traités comme des délinquants, témoigne Etienne Mabille. Nous revendiquons simplement le droit d'exercer notre métier sereinement dans le respect de nos animaux et de l'environnement pour des productions de qualité. » Ils ont décidé de saisir le tribunal administratif de Grenoble en vue de dénoncer les sanctions prononcées. L'audience publique du jugement sur le fond aura lieu le 27 mai prochain.

Stock Down

L'Islande continue sur sa lancée : effacement d'une partie de la dette immobilière des ménages

Image
© Andreas Tille - Wikimédia - CC
900 millions d'euros de dette immobilière des ménages vont être effacés.
Le gouvernement islandais tire un trait sur une partie des crédits immobiliers des ménages. Ces derniers ont juste à déposer leur dossier sur le site internet. Une moyen, pour le pays, de relancer la consommation.

Le gouvernement islandais tient parole. Il avait promis, pendant la campagne électorale, d'effacer une partie de la dette immobilière des ménages. Le processus est bel et bien lancé depuis dimanche 18 mai. Le fisc a ouvert un site internet sur lequel les Islandais peuvent désormais déposer leur dossier, une mesure spectaculaire.

Le gouvernement a décidé de frapper fort pour éviter une flambée des impayés. Il va tout simplement tirer un trait sur une partie des crédits immobiliers des ménages. Au total, ce sont 900 millions d'euros qui vont être effacés, ce qui représente 13% de la dette immobilière des ménages.