Bienvenue à Sott.net
lun., 27 mar. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Laptop

Folie : Un père tue son fils de 23 ans qui jouait trop sur l'ordinateur

Image
© Photo David Murphy, CC BY-SA (Flickr)
Un père tue son fils de 23 ans qui jouait trop sur l’ordinateur
Un homme a tué son fils de 23 ans lundi soir à Luc-sur-Orbieu, dans l'Aude, en l'étranglant parce qu'il ne supportait pas de le voir passer son temps à jouer sur Internet, a-t-on appris mardi auprès des gendarmes.

Le père de famille de 43 ans trouvait que son fils passait beaucoup trop de temps à jouer sur l'ordinateur. Hors de lui, il l'a saisi par le cou pour le faire cesser et l'a étranglé.

Selon les tout premiers éléments de l'enquête, le père n'aurait pas eu l'intention de donner la mort. Prostré, il a été placé en garde à vue où il se trouvait toujours mardi.

Snowflake Cold

Les sherpas n'escaladeront pas l'Everest cette année

Image
© Photo Prakash Mathema. AFP
Les mères de deux des sherpas tués dans une avalanche meurtrière sur les pentes de l'Everest prient dans un monastère de Katmandou, le 20 avril.
En hommage à leurs collègues tués la semaine dernière dans une avalanche, les guides népalais ont déclaré que la saison d'ascension du plus haut sommet du monde était terminée.

Les guides népalais ont annoncé à l'AFP mardi qu'ils quittaient le camp de base de l'Everest et mettaient fin à leur saison, en hommage à leurs collègues tués vendredi dans une avalanche. «Nous avons eu une longue réunion cette après-midi et avons décidé de ne plus grimper cette année, en hommage à nos frères. La décision des sherpas est unanime», a dit l'un d'eux, Tulsi Gurung, du camp de base. «Certains guides sont déjà partis et d'autres seront encore là pendant environ une semaine, le temps de tout emballer et de partir», a ajouté Gurung, dont le frère fait partie des victimes.

Treize sherpas ont été tués dans l'avalanche vendredi et les corps de trois autres sont toujours ensevelis sous la neige dans l'accident le plus meurtrier jamais enregistré sur les pentes de l'Everest. «Seize personnes sont mortes sur cette montagne le premier jour de notre ascension. Comment pouvons-nous désormais la gravir ?», a dit un autre sherpa, Pasang Sherpa.

Bomb

Le président el-Assad à Maaloula : l'État syrien confirme sa suprématie

Image

Lors de son déplacement à Maaloula, le président Bachar el-Assad a suscité l’angoisse de son service de sécurité en s’offrant un bain de foule.
Une semaine après sa libération des groupes extrémistes affiliés à Al-Qaïda, le président Bachar al-Assad s'est rendu dans la ville historique de Maaloula, où il a célébré la fête de Pâques avec des habitants, partagés entre joie et tristesse devant l'ampleur des destructions. Visitant la ville, notamment le célèbre monastère Saint Serge et Bacchus, pillé et endommagé par les terroristes, le leader syrien a réaffirmé sa détermination à lutter contre la « barbarie et l'obscurantisme qui visent la patrie ».
S'adressant aux habitants attroupés autour de lui, le président el-Assad a assuré que le peuple et l'État syrien reconstruirons la Syrie, qui sera « encore plus belle qu'auparavant ». « Même le pire des terroristes ne peut annihiler notre héritage et notre civilisation », a affirmé le président syrien. « Maaloula, comme les autres sites de l'humanité et de la civilisation syriennes, résistera toujours face à la barbarie et à l'obscurantisme qui visent la patrie ».

Élias Zakhem, un jeune habitant interrogé par l'AFP, s'est fait l'écho des déclarations de son président. « Nous sommes revenus chez nous et avons tout retrouvé détruit. Mais si Dieu le veut, nous reviendrons (vivre) ici et nous reconstruirons. C'est notre cité ».

Arrow Down

Nouvelle-Zélande : une chasse aux oeufs dégénère, les parents piétinent les enfants



Une chasse aux oeufs a dégénéré à Auckland en Nouvelle-Zélande ce week-end.


Un millier d'oeufs en chocolat avait été lâché d'un hélicoptère pour la plus grande joie des enfants... mais surtout des parents! En effet, les adultes semblaient prêts à tout pour récolter quelques douceurs chocolatées et même à piétiner les plus jeunes.

Un enfant de trois ans a ainsi été emmené à l'hôpital après avoir eu les doigts écrasés tandis qu'un enfant de sept ans a eu le visage griffé. Les parents sont nombreux à avoir exprimé leur déception sur la page Facebook de l'événement, accusant leurs pairs d'être cupides et violents. L'organisateur de cette grande chasse aux oeufs, Wilhem Schaafhausen s'est dit "choqué" du comportement de nombreux parents.

Newspaper

Syrie : Les journalistes des principaux médias devraient avoir le courage d'avouer qu'ils ont trompé l'opinion publique

Image
Hollande, Fabius et les journalistes qui participent de leur propagande continuent de prétendre qu'il « est difficile de savoir ce qui se passe en Syrie », qu'il est « difficile de couvrir le conflit syrien ». Or tout cela n'est qu'une manière de faire diversion pour maintenir l'opinion qu'ils ont trompée dans l'ignorance de la situation réelle dans ce pays.

Invitée ce matin à commenter la libération des quatre journalistes français pris en otage en Syrie, la journaliste syrienne Alaa Kodmani affirmait sur les ondes de France culture que « la guerre se joue dans un huis clos », ce qui ne fait qu'accréditer l'idée totalement fausse que « l'on ne peut savoir ce qui se passe en Syrie » si les journalistes n'y vont pas.

Cowboy Hat

Joe Biden est à Kiev, Sergueï Lavrov accuse l'Ukraine

Image
Le vice-président américain Joe Biden est arrivé lundi à Kiev pour marquer le soutien des Etats-Unis aux nouvelles autorités ukrainiennes, de nouveau mises en cause par Moscou qui les accuse d'enfreindre l'accord quadripartite conclu jeudi dernier à Genève.

Joe Biden verra mardi le président ukrainien par intérim, Oleksander Tourtchinov, et le Premier ministre Arseni Iatseniouk, pour examiner notamment l'évolution de la situation dans l'est du pays, où des militants pro-russes continuent d'occuper des édifices publics et de bloquer des routes.

Il proposera à l'Ukraine une assistance sur les questions énergétiques et le processus de distribution de l'aide financière internationale, a déclaré un responsable de l'administration américaine.

Eye 1

Les forces de sécurité d'Israël accusées de cibler les enfants pales­ti­niens pour recueillir des renseignements

Image
Les enfants sont menacés et forcés à faire de fausses confes­sions par les soldats israé­liens en Cis­jor­danie selon des allé­ga­tions qui seront dif­fusées cette nuit dans le pro­gramme "Four Corners" d'ABC. Une enquête conjointe de Four Corners et du journal The Aus­tralian s'est penchée sur le trai­tement des enfants dans le système de justice mili­taire en Israël. Plus de 720 000 hommes, femmes, et enfants pales­ti­niens sont passés par ce système depuis qu'Israël a com­mencé à occuper les ter­ri­toires pales­ti­niens en 1967. Four Corners a examiné les affir­ma­tions selon les­quelles l'armée israé­lienne arrête des cen­taines d'enfants pales­ti­niens lors de raids de nuit au nom de crimes sup­posés, comme de lancer des pierres sur des soldats et des colons israé­liens. Les ser­vices de sécurité israé­liens ont aussi été accusés par des avocats et par des tra­vailleurs auprès des jeunes, d'utiliser des enfants pales­ti­niens pour recueillir des ren­sei­gne­ments. Le porte-​​parole des ser­vices à l'international Yigal Palmor a confirmé, après cette accu­sation spé­ci­fique, qu'il existait un plan pour essayer de faire recueillir des ren­sei­gne­ments aux enfants, mais il a dit que c'était « par­fai­tement légitime ».

Che Guevara

Le testament du président Hugo Chavez aux Africains

Image
Rédigé deux semaines avant la mort de Hugo Chavez en mars 2013, ce document a été remis au chancelier Elias Jaua Milano. Le président Chavez y retrace les 200 ans de luttes de libération communes à l'Afrique, l'Amérique latine et les Caraïbes. Il en appelle à l'union de tous ces trois peuples pour affronter l'ennemi commun qui est l'impérialisme occidental dirigé par les USA.

Frères et sœurs,

Recevez mon plus fervent salut bolivarien, unitaire et solidaire, avec toute ma joie et de toute mon espérance dans le déroulement de ce III° Sommet si attendu des Chefs d'État et de Gouvernement d'Amérique du Sud et d'Afrique.

Je regrette vraiment, du plus profond de mon être de ne pouvoir être présent physiquement parmi vous pour vous réitérer, par une sincère accolade, mon irrévocable engagement en faveur de l'unité de nos Peuples. Je suis présent, cependant, dans la personne du Chancelier de la République Bolivarienne du Venezuela, le camarade Elias Jaua Milano, à qui j'ai demandé de vous transmettre la plus vive expression de mon amour pour ces continents qui sont plus que frères, unis par de solides liens historiques et destinés à avancer ensemble vers leur rédemption pleine et absolue.

Snakes in Suits

Les dernières manœuvres de la France et des États-Unis en Afrique

Image
L'Afrique traverse des moments difficiles où la guerre ne connaît pas de trêve. La République centrafricaine et le Soudan du sud le savent bien, et Noël n'a décidément pas empêché les conflits de s'y dérouler. Deux guerres différentes, tout du moins en apparence, car quelque chose les unit malgré tout : l'ingérence de l'Occident. D'un côté, on trouve en effet la France, qui protège ses intérêts en Centrafrique (riche en diamants, en pétrole et en uranium) ; et de l'autre, les États-Unis, dont les manœuvres avaient permis la partition du Soudan sur fond de gisements pétroliers en 2011.

Quasiment un an a passé depuis que la France a refusé, à la fin de décembre 2012, de venir en aide au président aujourd'hui déchu François Bozizé, alors en proie aux rebelles de la Seleka. Et beaucoup d'eau a coulé sous les ponts : il y a eu un coup d'État et les rebelles ont pris le pouvoir tout en semant l'anarchie dans le pays. Des villages entiers ont été détruits, des milliers de personnes ont fui leur maison, laissant tout derrière elles. La population a vécu dans un climat de terreur.

La France s'est réveillée il y a un mois en décidant d'arrêter le « génocide » en envoyant, avec l'aval de l'ONU, l'armée se déployer en République centrafricaine. Selon Paris et les media, on est désormais en présence d'un conflit ethnico-religieux. Après la mort de deux soldats, François Hollande a réaffirmé le principe d'impartialité de ses troupes. Quelques jours auparavant, le président français soulignait que « la mission est dangereuse mais nécessaire si on veut que ne se produise ici (en RCA,NDLR) un carnage ». Que ce soit pour la Libye, pour la Côte d'Ivoire et tout récemment pour le Mali, la propagande de la France est décidément toujours la même.

Hourglass

Syrie : Le calvaire d'Alep !

Image
Vendredi 18 Avril, le téléphone sonne. Une voix amie injoignable depuis des lustres: « Ne t'étonne pas si nous sommes coupées. Plus que quelques minutes et ma batterie sera déchargée pour Dieu seul sait combien de temps... Depuis deux jours, nous n'avons plus eau, ni électricité. C'est vraiment l'Enfer ! Hier, toute la ville a tremblé. Tout a bougé. « Ils » sortent de partout comme des cafards ! Il paraît qu'« ils » ont miné les souterrains de la ville. Alors, tu imagines la terreur des gens entre le sol qui se dérobe sous leurs pieds, les obus de mortier qui leur tombent sur la tête, le vacarme continu nuit et jour des explosions, les hurlements lointains des victimes ou des assaillants...

Hier, nous prenions le café chez Mme... Te rappelles-tu d'elle ? Oui, elle est toujours à Alep. Elle ne veut pas quitter. Nous non plus, nous ne quitterons pas et advienne que pourra. Nous sommes « chez nous »... Je te disais donc que nous prenions le café, et boom ! Des éclats de verre et de poussières autour de nous et un trou béant devant nous... Non, non, ne t'inquiète pas pour nous. Rien de grave ! Quoi que je dois t'avouer que, cette fois-ci, tout le monde est sérieusement inquiet et moi, je ne comprends plus ce monde. Ils veulent nous étouffer !