Bienvenue à Sott.net
ven., 23 juin 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Changements Terrestres
Carte

Cloud Precipitation

Inondations en Béarn : « c'est vraiment un désastre. Je n'ai jamais vu ça »

Les inondations ont d'abord touché l'est du département, cette nuit. Le Gave de Pau enregistre une crue exceptionnelle, depuis hier mardi. A Nay, la cellule qui mesure la hauteur d'eau était submergée toute la nuit. Des dizaines de personnes du quartier Claracq, en zone inondable, ont dû être évacuées face aux caprices du Gave. Témoignage de résidents.

Image
© Radio France
Inondations en Béarn : le pont de Claracq à Nay Jeanne-Marie Marc


Les Pyrénées Atlantiques sont toujours placées en vigilance rouge, ce mercredi après-midi.

Au grand dam de certains habitants. Christine Leper est retraitée. Elle vit dans une maison du quartier Claracq, à 80 mètres du bord du Gave et du canal. Réveillée par les crues en pleine nuit, elle s'est retrouvée complètement isolée dans sa maison.
Ce mercredi matin, « il y a 80cm d'eau dans le jardin et 1,40m dans la cave » (Christine, habitante du quartier Claracq à Nay)

Cloud Lightning

La violence des orages et la foudre retardent des TGV

Image
© EPA

A la suite d'un très violent orage qui s'est abattu sur la ligne à grande vitesse au sud de Paris et aux dégâts provoqués par la foudre qui a touché les systèmes d'alimentation électrique, certains TGV actuellement en circulation à destination d'Avignon, d'Aix et de Marseille accusent des retards pouvant aller jusqu'à 20 minutes.

Cloud Precipitation

Orages et crues : une quarantaine de départements en alerte

Une septuagénaire est morte noyée dans les Hautes-Pyrénées, emportée par la crue du Gave de Pau. Ce département et celui des Pyrénées-Atlantiques se trouvent toujours en alerte rouge crue. En milieu de matinée, Météo France a également placé 41 départements d'un grand quart Nord-Est en vigilance orange aux orages.

© Laurent Dard/AFP
Les huit départements de l'Ile-de-France ont été placés en vigilance orange en prévision d'une situation orageuse mercredi matin alors que les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées font toujours face à des crues exceptionnelles à l'image de la ville de Lourdes.
Les régions Alsace, Bourgogne, Centre, Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Ile-de-France, Haute-Normandie, Lorraine, Nord-Pas-de-Calais et Picardie sont concernées. « Des orages violents affecteront un grand quart nord-est du pays depuis cet après-midi jusqu'en soirée », annonce Météo-France.

Pluies et grêle attendues en Ile-de-France. La vigilance orange aux orages a été mise en oeuvre en raison d'une «situation orageuse nécessitant une vigilance particulière compte tenu de son intensité et de la sensibilité de la zone touchée», précise le communiqué de Météo France. La fin du suivi est prévue pour mercredi 23 heures. Les départements concernés sont Paris et la petite couronne, la Seine-et-Marne (77), les Yvelines (78), l'Essonne (91) et le Val-d'Oise (95). En Seine-et-Marne et dans l'Essonne, « des pluies intenses et probablement du grésil ou de la grêle par places » sont attendues. Une « accalmie relative » doit revenir « en cours de journée avec des orages à priori plus rares (...) et même des périodes chaudes ensoleillées et calme ». Une nouvelle séquence d'orages virulents est attendue par le sud autour de 18 heures, qui devrait durer deux heures avant de s'évacuer par le nord de la région.

Des pavillons touchés par la foudre en Seine-Saint-Denis. Deux pavillons ont été touchés par la foudre ce matin à Aulnay-sous-Bois, provoquant un incendie. La foudre est également à l'origine de l'effondrement d'un bâtiment à Montfermeil. A Villemonble, la violence des orages a provoqué la chute d'arbres sur la route.

Vigilance rouge crue dans les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées. Les pluies persistantes associées à la fonte des neiges ont entraîné le débordement de nombreux cours d'eau dans les Hautes-Pyrénées. Le gave de Pau, qui enregistre une crue exceptionnelle depuis mardi, a amorcé une décrue dans sa partie amont, tandis que dans le département voisin de la Haute-Garonne, la Pique et la Garonne ont commencé à baisser. Les ministres de l'Intérieur et de l'Écologie, Manuel Valls et Delphine Batho, sont attendus sur les lieux mercredi, notamment à Lourdes.

Cloud Precipitation

Inondations en France : des maisons emportées et une femme noyée dans les Hautes-Pyrénées

© La Dépêche
Inondations en direct l'état d'urgence au sud de la Haute-Garonne

11h03. La femme décédée avait été évacuée. La femme emportée par les eaux à Pierrefitte-Nestalas, dans les Hautes-Pyrénées, et son mari avaient été évacués par les secours. Le couple de sexagénaires a voulu retourner à son domicile pour chercher des effets personnels. Le mari a réussi à s'agripper à une voiture. La femme, âgée de 62 ans, a été emportée par les flots et est décédée.

10h55. Des maisons emportées à Luz-Saint-Sauveur. La digue du Bastan a cédé ce mercredi matin vers 6 heures à Luz-Saint-Sauveur. Plusieurs maisons, dont l'office de tourime, ont été emportées.

10h14. 45 personnes évacuées à l'Hospice de France. 45 personnes, des scolaires et leurs accompagnants, bloquées à l'Hospice de France depuis mardi, sont en cours d'évacuation vers Superbagnères. La route étant coupée par une coulée de boue cette évacuation se fait par hélicoptère. Les enfants et les adultes les accompagnant redescendront ensuite vers Bagnères-de-Luchon en télécabine.
Par ailleurs, Pierre Izard, le président du conseil général de Haute-Garonne, s'est rendu ce mercredi matin dans la station thermale. Il est venu apporter tout son soutien au maire de la ville, Louis Ferré, dans sa demande de classement en catastrophe naturelle. Pierre Izard a également annoncé que le département allait débloquer des crédits exceptionnels pour les communes les plus sévèrement touchées.

Cloud Precipitation

Inondations : pas de miracle, Lourdes est sous les eaux !

La grotte du sanctuaire de Lourdes était noyée sous 1,40 mètre d'eau mardi en milieu d'après-midi. Le site a dû être évacué.

© Laurent Dard/AFP
Le gave de Pau, qui passe sous Notre-Dame-du-Rosaire, à Lourdes.
La grotte de Lourdes, où la Vierge Marie serait apparue à Bernadette Soubirous, était mardi en milieu d'après-midi sous 1,40 mètre d'eau en raison d'une crue exceptionnelle du gave de Pau, a-t-on appris auprès des Sanctuaires, dont le site a été évacué. « On avait prévu 3,50 mètres » au-dessus du niveau moyen du gave à 16 heures, avec 1,40 mètre dans la grotte, et « la situation évolue très vite », a déclaré à l'Agence France-Presse le directeur de la communication des Sanctuaires, Mathias Terrier.

« On va sans doute dépasser la crue d'octobre 2012 », qui avait atteint 3,49 mètres et avait fait des dégâts estimés à plus de 1,3 million d'euros sur les Sanctuaires eux-mêmes, a-t-il précisé. Une cellule de crise a été installée aux Sanctuaires, et, dès lundi soir, les ornements liturgiques et vases sacrés de la sacristie jouxtant la grotte avaient été enlevés. Dès mardi matin, la partie basse des Sanctuaires - grotte, piscines, basilique souterraine... - avait été évacuée. Dans l'après-midi, tout le site, dont l'esplanade et les églises supérieures, était interdit d'accès.

© Laurent Dard/AFP
Les grottes de Lourdes inondées
Un pèlerinage régional qui devait accueillir plus de 3 000 enfants mercredi a été reporté à la semaine prochaine. Les pèlerins venant de plus loin, comme les 3 000 personnes du diocèse d'Arras (Pas-de-Calais) attendues mardi soir, ne pourront pas approcher des lieux des apparitions, a encore indiqué Mathias Terrier. Selon la préfecture, où l'on s'attend à ce que le niveau des eaux monte étant donné que la pluie continuait à tomber dans l'après-midi, un millier de clients d'hôtels en bordure du gave ont été relogés dans des établissements de la ville haute. Par ailleurs, en montagne, dans les zones de Cauterets, Luz-Saint-Sauveur et Barèges, plusieurs routes départementales étaient coupées ou barrées par des éboulements.


Cloud Precipitation

La mousson précoce en Inde fait plus de 60 morts

Plusieurs Etats du nord du pays sont frappés par des pluies torrentielles et des crues importantes. Les secours peinent à accéder aux régions sinistrées.

Plus de 60 personnes sont mortes ou portées disparues dans le nord de l'Inde, tandis que des milliers d'autres étaient isolées, en raison des pluies torrentielles apportées par une mousson précoce, ont annoncé les autorités mardi. Des hélicoptères militaires ont été appelés pour récupérer habitants et pélerins bloqués dans l'Etat de l'Uttarakhand, près des contreforts de l'Himalaya, où des maisons et des routes ont été balayées par des inondations et des glissements de terrain.

«Nous ne pouvons pas confirmer le nombre de morts car la plupart des lignes de communication sont coupées à travers l'Etat», a déclaré Yashpal Arya, le ministre des catastrophes naturelles et des secours. «Mais au moins 60 personnes sont sans doute mortes et 50 000 sont bloquées.»

Snowflake Cold

Météo : vivons-nous une mutation climatique de grande ampleur ?

© Reuters

De l'ouragan Sandy à notre printemps polaire, des volcans aux tornades, en passant par les inondations, le climat ne cesse de faire la Une des journaux. Alors subissons-nous un simple printemps « pourri » et donc passager ? Où sommes-nous en train de vivre le début d'une véritable mutation climatique ?

« La météo c'est ce à quoi on s'attend, le climat c'est ce que nous obtenons... » Rien de plus actuel que cette pensée amusée de l'écrivain de science-fiction Robert A. Heinlein. Car depuis plusieurs mois, le moins que l'on puisse dire est que le climat ne cesse de faire la Une des journaux. Depuis la vague de froid en Russie et en Europe centrale cet hiver, avec plus de deux cents morts et jusqu'à un record homologué de -71,2°C en Sibérie, les inondations et glissements de terrain provoqués par des pluies diluviennes au proche-Orient, en Allemagne, en Autriche et en République tchèque, dont par exemple des inondations à Passau en Allemagne non répertoriées depuis cinq cents ans, et nécessitant parfois des dizaines de milliers d'évacuations, l'ouragan Sandy qui a mis les Etats-Unis en alerte rouge et provoqué cinquante milliards de dollars de dégâts, la chaleur en Australie où il a fait si chaud que le Bureau national de météorologie a dû ajouter une nouvelle couleur à ses cartes pour des températures supérieures à 50°C, les impressionnantes tornades - d'ailleurs plus proches de cyclones - qui ont dévasté l'Oklahoma aux Etats-Unis, les volcans en éruptions et les tremblements de terre à répétition sur l'ensemble de la fameuse « ceinture de feu », jusqu'à notre printemps français dans le froid et les précipitations.

Une fonte record des glaces de l'Arctique

Pendant ce temps, le compte rendu annuel de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) soulignait que l'année 2012 était au 9e rang des années les plus chaudes jamais observées depuis le début des relevés en 1850. Et ajoute que « la fonte record des glaces de l'Arctique en aout-septembre (chiffre inférieur de 18 % au précédent minimum record enregistré en 2007 de 4,18 millions de km2) est également un signe inquiétant du changement climatique ». Alors que le rapport Global Estimates nous informait que les événements climatiques et météorologiques extrêmes - inondations, moussons, cyclones, tempêtes - avaient conduit en 2012 au déplacement de 32,4 millions de personnes dans 82 pays, soit deux fois plus qu'en 2011.

Commentaire: articles de fond :

Le réchauffement climatique s'est arrêté
Un rapport du Pentagone sur le climat annonce un refroidissement global (première partie)
Un rapport du Pentagone sur le climat annonce un refroidissement global (deuxième partie)
Des experts disent que des pénuries de nourriture et de carburant sont imminentes à l'aube du nouvel Âge glaciaire
Vers un refroidissement climatique
Vers un nouvel âge de glace ?


Info

Un séisme de magnitude 5,8 au large de la Crète

Un séisme de magnitude 5,8 s'est produit au large de la Crète, a annoncé l'institut géologique américain USGS qui n'a pas émis d'alerte au tsunami.

Le tremblement de terre a eu lieu en pleine Méditerranée à 97 km au sud d'Héraklion, et à 409 km au sud-sud-est d'Athènes à une profondeur de 10 km, a précisé l'institut américain.

Cloud Lightning

Violents orages sur Paris : des images impressionnantes


Sur ces images en accéléré on voit nettement l'orage s'abattre sur Paris, les éclairs et l'obscurité qui s'est faite pendant quelques instants sur la capitale.

Les violents orages qui ont traversé la France ce matin ont installé, pendant quelques heures parfois quelques minutes, une atmosphère d'apocalypse, notamment à Paris.

Cloud Lightning

Le vignoble de Vouvray ravagé par des grêlons de la taille d'un œuf

Certaines vignes sur Vouvray et Reugny sont détruites à 100%.

Deux orages de grêle ont frappé l'agglomération de Tours tôt lundi matin, déversant des grêlons atteignant parfois la taille d'un oeuf et provoquant de nombreux dégâts, notamment dans le vignoble de Vouvray, a-t-on appris auprès des secours.

A 10H30, les pompiers avaient effectué quelque 260 sorties dans une quarantaine de commune, principalement au nord et à l'ouest de l'agglomération de Tours pour des arbres arrachés, des toitures transpercées et des caves inondées.

Le courant a été coupé dans plusieurs communes au nord de Tours et des parcelles de vigne du vignoble de Vouvray ont été entièrement dévastées, selon de premières constatations.