Bienvenue à Sott.net
mar., 30 nov. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Covid


SOTT Logo Media

Martin Blachier se lâche et minimise le risque du soi-disant nouveau variant Covid

L'ami Martin en free style chez Pujadas :
« Je ne vois pas vers quel destin nous allons si nous nous mettons à réagir comme ça. [...] c'est le même virus, ça reste une pathologie relativement bénigne, bientôt on va refermer les frontières entre les États Unis et l'Europe.Vous imaginez les conséquences de ces décisions qui sont prises ?! Ce qui m'inquiète, c'est que la population commence à décrocher; on ne va nulle part, les gens vont s'en apercevoir, ça fait 50 ans qu'on essaie de vacciner les africains contre la tuberculose qui tue des gens tous les ans !! »
Tourneur de veste pro ! C'est même plus une veste : c'est un poncho (ça va plus vite à retourner)


Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Syringe

Injection létale

« Les Américains ont peur de mourir... Les gens quittent leur travail, non pas parce qu'ils veulent perdre leur emploi, mais parce qu'ils ne veulent pas mourir à cause du vaccin ! ... Ils disent : "Écoutez, je ne veux pas mourir. C'est la raison pour laquelle je ne prends pas le vaccin". C'est aussi clair que cela » ~ Dr Peter McCullough

jdjsjsjsj
Un rapport du Telegraph britannique explique comment le vaccin contre le Covid-19 a entraîné une forte augmentation de la surmortalité. Voici un extrait de l'article : « Près de 10 000 personnes de plus que d'habitude sont mortes au cours des quatre derniers mois pour des raisons non liées à Covid alors que les experts ont demandé une enquête gouvernementale urgente pour savoir si ces décès étaient évitables... Les derniers chiffres du Bureau des Statistiques nationales du Royaume‑Uni montrent que l'Angleterre et le Pays de Galles ont enregistré 20 823 décès de plus que la moyenne des cinq dernières années au cours des 18 dernières semaines. Seuls 11 531 décès concernaient le Covid »

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Sherlock

Comprendre qu'il n'y a jamais eu de « crise Covid » autre qu'artificiellement créée

Pierre de Décoder l'Eco a publié un document fondamental pour comprendre qu'il n'y a jamais eu de « crise covid », comme indiqué par Marc Girard dans plusieurs articles. Le délire se reprend avec intensité (variant OMICRON), avec la dévaccination des vaccinés 2 doses dans les prochaines semaines (désactivation du pass sanitaire selon 2 échéances), avec la menace de vaccination des 5 - 11 ans, avec les émeutes dans certains Dom-Tom, l'obligation de tests (avec autotests) pour les enfants de sixième (qui va évidemment se transformer en pass vaccinal pour aller à l'école dès que la vaccination des moins de 12 ans sera autorisée par l'UE)... etc..

covid lie
La vidéo dure 8 minutes, elle fût publiée le 23 novembre et détaille les informations chiffrées les plus significatives du récent rapport de l'Agence Technique de l'Information sur l'Hospitalisation (ATIH) consacré à la Covid-19. Ce rapport officiel indique que le Covid n'a représenté que 2% de l'activité hospitalière sur l'année 2020 et que l'hôpital a fonctionné en sous-régime. Pierre utilise également les données fournies par un autre rapport de l'ATIH détaillant l'activité hospitalière totale pour montrer que l'hôpital n'a jamais été débordé à cause d'un petit coronavirus.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Play

Paul Joseph Watson sur le nouveau variant extrêmement dangereux : Ô micron est à nos portes, tremblez !

Le nouveau variant OMNICON OMICRON interroge 🤔 Qualifié de « préoccupant » par l'OMS, cette nouvelle souche, sud-africaine, se retrouverait aujourd'hui en Allemagne et à Amsterdam. Voici l'avis du médecin en chef de la santé en Afrique du Sud, commenté par PJ Watson.

watson

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Binoculars

Des journalistes bien placés nous révèlent ce qui se passe en Chine

Des journalistes bien placés (au cœur même de la Chine) nous révèlent ce qui se passe là-bas et qui va servir sous peu de modèle aux autres pays... The Epoch Times, leur journal, est une mine d'articles édifiants. [Ndlr : une bonne partie de leurs journalistes, dissidents du régime chinois, vivent cependant en Occident et ceux qui sont en Chine même prennent de gros risques à transmettre leurs informations.
kjiuyh
Dans le temps, on se serait dit : « oui, mais ça se passe en Chine, pays de dictature, ici cela ne pourrait pas se produire ! ». Un peu comme lorsqu'on regarde un film d'horreur du fond de son canapé : on se fait de délicieuses fausses frayeurs, mais on est rassuré parce qu'il ne s'agit que d'une fiction. Et bien là, c'est la même chose : ce qu'on aurait cru impensable il y a deux ans devient notre réalité au quotidien, là, sous nos yeux et ce n'est ni une fiction ni une histoire chinoise !!...

Commentaire:

Ceci c'était avant la pandémie... alors imaginez maintenant... Et imaginez bien fort car c'est ce qui nous attend. Et pire encore.


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


People

Dr Louis Fouché : « Si je croyais que les manifestations étaient utiles, j'y serais allé »

Louis Fouché, courageux médecin lanceur d'alerte, derrière une posture affichée un peu baba-cool, mi-désabusée mi-peace and love, porte en lui une véritable force subversive. Car, pour qui sait l'écouter attentivement et lire entre les lignes, il devient clair que son discours est éminemment révolutionnaire. Bien davantage que nombre d'excités des réseaux sociaux qui rêve du Grand Soir gauchiste ou racialo-identitaire. Que ces dons Quichottes de la lutte s'inspirent donc de Louis Fouché !

fouché

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Propaganda

Étude sur le pouvoir — De la propagande de masse

Les origines de la propagande de masse

Avant toute chose, dégageons-nous d'une idée répandue, qui voudrait que la propagande soit l'apanage des régimes autoritaires seuls. Comme le rappelle David Colon dans l'introduction de son dernier livre[1], la propagande est née de la démocratie :
« L'expérience totalitaire d'une propagande poussée à son paroxysme, en conférant à ce mot une connotation péjorative, a longtemps masqué cette réalité : c'est dans la démocratie athénienne et la République romaine qu'est apparue la première forme de propagande — en tant "qu'effort organisé pour propager une croyance ou une doctrine particulière" — c'est la Révolution française qui a posé les jalons de la propagande politique moderne, et ce sont les démocraties en guerre entre 1914 et 1918 qui ont inventé la propagande de masse, reprise ensuite par les régimes autoritaires et totalitaires. »
Illusionisme

The Concert, Pavel Tchelitchew
La première véritable expérience de propagande de masse — au sens moderne où nous l'entendons, c'est-à-dire à grande échelle et par des moyens techniques — a donc été mise en place dans les conditions extrêmes de la Première Guerre mondiale. Dans ce contexte de mobilisation totale des nations impliquées, il s'agissait de conserver un ascendant psychologique sur l'ennemi en galvanisant soldats et citoyens (et inversement tenter de démoraliser l'adversaire).

Commentaire: Nous avons publié la première partie de cette série : Étude sur le pouvoir — Du langage ou la guerre des mots

Nos lecteurs français apprécieront peut-être aussi la transcription de la vidéo réalisée par un de nos éditeurs sur le langage comme arme intitulée « Coronavirus - Le langage comme arme de destruction massive ».

Dans la même veine, voir aussi le paramoralisme ou pseudo-moralisme et la paralogie idéologique tels qu'ils sont décrits dans cet article majeur : « La psychopathie et les origines du totalitarisme » dans le cadre des pseudo-réalités.

Voir aussi : Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Top Secret

Pfizer accuse une employée d'avoir volé des fichiers confidentiels sur le vaccin

Le laboratoire américain Pfizer a intenté un procès contre l'une de ses employées accusée d'avoir dérobé près de 12 000 documents confidentiels, dont certains concernant le vaccin développés contre le Covid 19.

pfizer
Alors que le plus grand flou règne sur l'ampleur exacte des effets secondaires du vaccin, Pfizer est de nouveau sous le feu des projecteurs.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Syringe

Voici la preuve que le gouvernement impose un essai clinique sauvage sur toute la population française !

Comme vous pouvez le lire avec vos yeux et sans l'aide des journalistes corrompus des médias mainstream, sur ce site du gouvernement vous pouvez lire le plus simplement du monde que la phase 3 de l'essai clinique, ce qui a été confirmé par Pfizer, doit se réaliser à l'hôpital, en centre privé ou chez des médecins habilités uniquement.

modernaze
C'est après la validation de cette phase 3 que l'autorisation de mise sur le marché (AMM) peut-être donnée au laboratoire.

On est donc dans un essai clinique sauvage imposé à toute la population par la peur et le chantage, l'extorsion de consentement. C'est tout simplement CRIMINEL !

Red Pill

La « 5e vague » ou le nouvel épisode d'un feuilleton qui n'a que trop duré selon Laurent Toubiana, épidémiologiste

Depuis quelques jours, la petite musique tant de fois entendue d'un nouvel épisode du feuilleton sanitaire en France se fait de nouveau entendre. Ce nouvel épisode s'appelle la « 5e vague ». Depuis plus d'un an et demi, la population française est soumise à un flot quasi continu de mauvaises nouvelles dont l'un des acteurs principaux est un virus du nom de Sras-Cov-2. Nous voici donc entrés dans une nouvelle zone de turbulence.
Evolution taux incidence Covid-19
Le scénario est maintenant bien rodé. En amont, il commence par des avis de scientifiques qui, alors que tout est supposé « sous contrôle », annoncent la possibilité du retour d'une nouvelle vague épidémique. Ces oracles sont bientôt confirmés par des données venant de pays plus ou moins lointains ; tout va bien en France, mais ailleurs c'est très grave. Les hypothèses de nos scientifiques s'avèreraient donc exactes. Les articles de presse pleuvent sur la panique engendrée dans ces pays et les mesures très dures en passe d'être mises en œuvre. Ces mesures nous paraissent démesurées, mais une petite voix nous dit qu'il faut se préparer à ce que ce soit bientôt notre tour. Enfin, Santé Publique France donne l'estocade et annonce à son tour une élévation « inquiétante de l'incidence » sans vraiment expliquer ni de quoi il s'agit exactement, ni en quoi elle est inquiétante. Cette information est immédiatement relayée par de puissants organes médiatiques. Elle est ensuite reprise par les autorités qui remettent en place des mesures contraignantes (masque obligatoire dans toutes les écoles et dans la rue de départements de plus en plus nombreux). « En même temps », le porte-parole du gouvernement nous assure de ne pas nous inquiéter. Cela inquiète encore plus car, à chaque fois qu'il ne faut pas s'inquiéter, nous pouvons être sûrs du contraire ; cela est en général confirmé quelques jours plus tard. Le nombre d'articles publiés sur la prochaine vague augmente et prépare le terrain. « Quelques dissidents » sont invités à s'exprimer pour faire bonne mesure car nous sommes en démocratie, juste le temps de les décrédibiliser incompétents, naïfs, inconscients, irresponsables, dangereux, complotistes.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :