Bienvenue à Sott.net
ven., 27 jan. 2023
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Covid

Hearts

Le « gigantesque » Convoi de la liberté 2022 en route pour Ottawa — Immersion en images et vidéos exclusives

Dans un précédent article que nous avons publié récemment, nous indiquions qu'un gigantesque Convoi pour la liberté s'était mis en route dimanche dernier à Vancouver pour rouler jusqu'à Ottawa.
convoi de la liberté
Puisque le Canada est un pays avec une immense superficie, et comme le dit si bien sa devise nationale « A mari usque ad mare » soit « d'un océan à l'autre », un convoi s'est également mis en route dans la partie est du Canada pour également se diriger vers Ottawa.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Cult

Les mensonges des médias et les rites sacrés de la secte des « vaccins » Covid

La couverture médiatique de la mort de Szilveszter Csollany montre que le fait d'être catalogué comme « anti-vaccin » dépend davantage de ce que l'on pense que de ce que l'on fait.
Szilveszter Csollany
© Inconnu
Traduction de l'image : Voir ci-dessous.
The Independent a fait une entrée précoce (et en force) dans la course au prix du « pire journalisme de l'année », en rapportant hier la mort de l'entraîneur de gymnastique hongrois Szilveszter Csollany avec le titre :
« Le médaillé d'or olympique anti-vaccin Szilveszter Csollany meurt du Covid, à 51 ans » [à gauche sur l'image - NdT]
Le problème flagrant de ce titre apparaît clairement trois paragraphes après le début de l'article :
« Alors que Csollany avait, selon le [journal hongrois Blikk] exprimé des opinions anti-vaccination sur les médias sociaux, le sextuple médaillé des championnats du monde avait été vacciné pour pouvoir continuer à travailler comme entraîneur de gymnastique. » [à droite sur l'image - NdT]
Le traitement journalistique est épouvantable, pernicieux jusqu'à en être criminel.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


SOTT Logo Media

Le Professeur Didier Raoult dans TPMP !

Nathalie Marquay, la femme de Jean-Pierre Pernaut, était également présente à l'émission et a témoigné des effets secondaires subis par son mari suite à l'injection :
Nathalie Marquay a livré sans fard ses ressentis quant à la vaccination. "Mon père et Jean-Pierre se sont fait vacciner en même temps. Mon père a fait un zona et, ça va être un super scoop pour vous, Jean-Pierre, depuis janvier, a malheureusement fait quatre mini AVC depuis qu'il a eu ce vaccin", a expliqué l'ex-reine de beauté et de renchérir : "Quand je suis à l'hôpital, je dis aux médecins c'est quand même bizarre, on a fait tous les examens possibles pour savoir d'où ça vient ces mini AVC et on ne trouve pas. Je leur ai dit : 'Depuis qu'il a fait ce vaccin, 8 jours après, il a fait ça. Est-ce qu'il y a un rapport ?' Et ils disent tout de suite : 'Non, non,non'. Mais il faudrait le dire. C'est comme pour mon père, le zona". Source
raoult

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Yoda

Écoutez un maire digne de ce nom

Lors du conseil municipal du 20 Janvier, le maire de Villeneuve Loubet, Lionnel Luca a annoncé l'interdiction du carnaval des enfants. Sa raison ? Elle est excellente !

luca

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Attention

Le Danemark et l'Autriche lèvent les restrictions : le raisonnement sur la pandémie s'inverse en Europe

Deux pays européens avancent à leur tour vers une levée des restrictions face à la pandémie : le Danemark et l'Autriche l'ont annoncé ce matin. C'est très révélateur : la façon de regarder et de combattre la maladie est en train de se transformer complètement en Europe.

vienne

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Battery

La fissure

La secte « covidiste » animée par ses grands gourous, Macron, Véran et le « Conseil scientifique » qui n'a de scientifique que le nom, nous a répété que « Hors de la vaccination, il n'il n'il n'y avait pas de salut ! ».
gtyhj
Tous ceux qui refusaient de se faire « vacciner » étaient des « irresponsables », des « criminels », des parias, des pestiférés, des « non-citoyens », des exclus, et cette fois-ci « responsables de millions de morts », comme le disait auprès du pape François, le directeur de Pfizer, grand bienfaiteur de l'humanité et exclusivement soucieux du salut des hommes...

La question que nous sommes en droit de nous poser est la suivante : « La France serait-elle prisonnière d'une secte ? »

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bomb

États-Unis — Le débat sur les soi-disant « vaccins » sans danger explose grâce à des données médicales du ministère de la Défense partagées par des lanceurs d'alerte

Données, transparence et surveillance. C'est ce qui manque à la plus grande expérience sur les humains de tous les temps depuis le début de cette [soi-disant - NdSott] pandémie. Aujourd'hui, des lanceurs d'alerte parmi les médecins militaires ont présenté ce qu'ils prétendent être l'ensemble de données le plus précis et le plus révélateur que l'on puisse trouver sur la sécurité des vaccins [Covid - NdSott].
Vaccination militaire USA
© Inconnu
Les politiciens et les médias pro-pharma affirment que l'outil de pharmacovigilance du CDC, le VAERS, n'est pas assez performant pour déclencher des enquêtes sur les vaccins, car n'importe qui peut soi-disant soumettre une entrée d'événement indésirable lié à un vaccin. Ainsi, tous les signaux de sécurité inquiétants émis par le VAERS sont ignorés, même si ce système a été mis en place pour rassurer le public tout en dégageant les fabricants de vaccins de toute responsabilité. Aujourd'hui, des lanceurs d'alerte chez les militaires présentent des données concernant ces « vaccins » qui, si elles sont vérifiées, indiquent qu'il existe des problèmes extrêmement inquiétants quant à leur [soi-disant - NdSott] sécurité qui font passer les données du VAERS pour insignifiantes.

Lundi, au cours de l'audition de cinq heures du sénateur Ron Johnson sur un « Une seconde opinion quant au Covid-19 », l'avocat de l'Ohio Thomas Renz, qui représente des clients qui poursuivent en justice les obligations « vaccinales », a présenté des données de facturation médicale du DOD [pour Décès/décès de maladie - NdSott] provenant de la base de données d'épidémiologie médicale de la défense (DMED), lesquelles brossent un tableau choquant et inquiétant sur la santé de nos militaires en 2021.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Megaphone

Canada : le « gigantesque » Convoi de la liberté 2022 en route pour Ottawa

Une manifestation monstre a lieu actuellement au Canada et cela dans le but de protester contre l'obligation vaccinale.
convoi pour la liberté canada
En effet, contre toute attente, ce ne sont pas les professionnels de la santé qui sont montés au front mais bien les camionneurs qui en ont ras-le-bol de « toutes les mesures » anti-Covid liberticides. Et selon ce que nous dit le journal Les Affaires1 en date du 24 janvier 2022, ce ne sont pas seulement les non-vaccinés qui manifestent : les vaccinés participent aussi à ce mouvement, ce qui explique la longueur du convoi.
Un groupe de camionneurs recueille des millions de dollars dans le cadre d'une collecte de fonds alors qu'il traverse le pays pour protester contre la vaccination obligatoire, même si la grande majorité des conducteurs de poids lourds a été inoculée.

Source : Les Affaires1

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Syringe

« Tous les vaccins covid du monde entier devraient être retirés du marché » - Peter McCullough

Traitements précoces confisqués, censure des soignants, mortalité et blessures imputables à des vaccins dangereux, Peter McCullough revient sur les événements cliniques graves et sous-estimés par les régulateurs et les agences de santé publique, tandis que la population américaine refuse un peu plus chaque jour l'obligation vaccinale de Joe Biden, manifestant sa désapprobation dans des manifestations qui rassemblent de plus en plus de monde.

mc cullough

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


2 + 2 = 4

Professeur Didier Raoult - Vaccination et anticorps facilitants

À tous ceux qui sont quelque peu remontés contre le professeur Raoult, rappelons tout de même que s'il avait été aux manettes pour gérer l'irruption du SARS-CoV-2 dans le pays, les Français auraient été soignés dès le début sans attendre, nos vieux n'auraient pas eu à prendre du rivotril, et même s'il n'avait été décisionnaire que tardivement, il n'y aurait pas de politique vaccinale massive et encore moins de contrainte à se faire piquouser pour ne pas devenir un paria. C'est clair.

raoult

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :