Les Maîtres du MondeS


Nuke

Japon : les réservoirs d'eau contaminée presque pleins

Fukushima
© inconnu
Selon l'opérateur de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima, Tokyo Electric Power (Tepco), les conteneurs temporaires qui doivent récupérer l'eau radioactive en provenance des réacteurs endommagés sont presque remplis !

Nuke

Catastrophe de Fukushima : Tepco admet une fusion dans les réacteurs n°2 et 3

Fukushima
© REUTERSDes ouvriers répandent de la résine sur le sol autour du batiment d'un des réacteurs de la centrale de Fukushima, le 1er avril 2011.
Exploitant la centrale nucléaire de Fukushima-Daichi au Japon qui a été endommagée par le séisme et le tusnami du 11 mars 2011, la société privée Tepco fait de nouveaux aveux. Elle a admis mardi 24 mai 2011 qu'il s'est effectivement produit une fusion dans les réacteurs n°2 et n°3 et que le coeur du reacteur n°1 a complètement fondu.

War Whore

Libye : violents raids de l'Otan sur Tripoli

raid Lybie
© inconnu
Au moins trois personnes ont été tuées et 150 blessées dans de violents raids de l'Otan sur Tripoli mardi à l'aube, selon le gouvernement libyen, tandis que Washington a appelé la veille le colonel Kadhafi à prendre le chemin de l'exil.

"Selon les informations dont nous disposons il y a trois morts et 150 blessés", a déclaré le porte-parole du gouvernement libyen, Moussa Ibrahim à des journalistes à bord d'un bus les conduisant peu après les bombardements vers un hôpital de la capitale.

Il a ajouté que l'Otan avait mené "entre 12 et 18 raids contre une caserne de la garde populaire", des unités de volontaires qui épaulent l'armée. La majorité des victimes sont des civils habitant à proximité, selon lui.

Wolf

La caserne de pompiers de Ghostbusters va être fermée

Ghostbusters
© inconnu
La caserne de pompiers de Ghostbusters va être fermée par la ville de New-York.

USA

Meilleur du Web: Les États-Unis et le Pakistan tout près de la guerre ouverte, un ultimatum chinois avertit les États-Unis contre une attaque du Pakistan

Traduit par Resistance 71

Image
La Chine a déjà mis les Etats-Unis en garde que toute attaque de Washington sur le Pakistan serait interprètée comme un acte d'agression à l'encontre de la Chine. Cet avertissement sec représente le premier ultimatum stratégique reçu par Washington depuis plus d'un demi-siècle, remontant à l'avertissement de l'URSS durant la crise de Berlin entre 1958 et 1961 et ceci indique plus avant le grave danger d'une guerre générale émanant de la confrontation Etats-Unis-Pakistan.

"Toute attaque sur le Pakistan serait perçue comme une attaque sur la Chine"

Répondant à des rapports établissant que la Chine avait demandé aux Etats-Unis de respecter la souveraineté du Pakistan dans les moments qui suivirent l'intervention Ben Laden, le porte-parole du ministère des affaires étrangères chinois Jiang Yu a utilisé le briefing avec la presse du 19 Mai pour réaffirmer la demande catégorique de Pékin que "la souveraineté et l'intégrité du territoire du Pakistan doit ête respecté." En accord avec des sources diplomatiques pakistanaises citées par le Times of India, la Chine a "mise en garde sans termes équivoques qu'une attaque sur le Pakistan serait considérée comme une attaque sur la Chine". Il a été indiqué que cet ultimatum a été délivré au cours du dialogue stratégique et des pour-parler économiques ayant eu lieu à Washington le 9 Mai et où la délégation chinoise était emmenée par le vice premier ministre chinois Mr Wang Qishan et le conseiller d'état Mr Dai Bingguo.1 Les avertissements de la Chine sont implicitement supportés par les missiles nucléaires de cette nation, incluant quelques 66 missile inter-continentaux dont plusieurs ayant la capacité de frapper les Etats-Unis, en plus de 118 missiles de moyennes portées, 36 missiles lancés à partir de sous-marins et de nombreux systèmes de missiles à courte portée.

Stormtrooper

La France engage des hélicoptères en Libye

Image
Afin d'arriver au « point de rupture » qui permettrait la chute du régime de Mouammar Kadhafi, l'Otan a intensifié ses attaques. Crédits photo : UPI/UPI/ABACA
Les appareils embarqués à bord du «Tonnerre» vont participer aux combats. La France intensifie son engagement.

Alors que le conflit en Libye vient d'entrer dans son troisième mois, la France engage pour la première fois dans les opérations de combat les hélicoptères de l'Alat, l'aviation légère de l'armée de terre. Selon les informations obtenues par Le Figaro, le BPC (bâtiment de projection et de commandement) Tonnerre a discrètement appareillé de Toulon le 17 mai au soir. Direction : les côtes libyennes.

Ce bateau de guerre polyvalent, le petit frère du Mistral, fleuron de la marine française après le porte-avions Charles-de-Gaulle, est capable de transporter un état-major embarqué, des troupes et des blindés, mais aussi des hélicoptères. Officiellement, l'état-major n'a pas encore communiqué sur le rôle qui sera imparti au BPC en Libye. Mais Le Figaro est en mesure d'affirmer qu'il a embarqué douze hélicoptères de l'Alat à son bord.

Wolf

Ne pleurez pas pour Strauss-Kahn

Image
Traduction : JFG-QuestionsCritiques

Dans un flot de sondages d'opinion soigneusement conçus, d'éditos et de livres à la limite de l'idolâtrie, l'industrie française de la communication avait déjà scellé l'élection présidentielle de l'année prochaine. Le perdant serait Nicolas Sarkozy, qui se traîne dans les sondages. Le gagnant serait Dominique Strauss-Kahn, en constante progression.

Il est vrai que le Parti Socialiste français n'avait pas encore choisi son candidat et que Strauss-Kahn n'avait pas encore annoncé sa candidature, mais la primaire socialiste et l'élection elle-même ne devaient être à peine plus que des formalités. Connu sous ses initiales, à l'instar du Fonds Monétaire International qu'il dirige actuellement, DSK était le choix évident des éminences grises économiques, et il était vendu avec vigueur au public comme le candidat « le plus compétent ».

Attention

Meilleur du Web: Quelques rappels utiles sur Dominique Strauss-Kahn

Image
Pendant que les médias s'acharnent à le présumer innocent,


Commentaire : ... et que certains sites et auteurs « alternatifs » (comme Paul Craig Roberts) - désinformés ou sciemment désinformateurs - vont jusqu'à soutenir la thèse d'un complot contre DSK, présenté comme ayant une « conscience sociale » et « réformateur » du FMI, le transformant ainsi en « homme à abattre »,


il ne faut pas oublier qui est cet homme.

Il a occupé les fonctions de ministre de l'Industrie et du Commerce international de 1991 à 1993, période durant laquelle il a participé aux négociations commerciales de l'Uruguay Round préparatoire à la création de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Dollar

La montre des dépenses militaires

Traduit par Marie-Ange Patrizio pour Mondialisation.ca

Imaginez que vous avez au poignet une montre digitale qui n'indiquerait pas seulement les minutes et les heures, mais les chiffres des dépenses militaires de minute en minute et d'heure en heure. Vous pouvez ainsi voir qu'en Italie on dépense en argent public, dans le secteur militaire, plus de 50mille euros à la minute, 3 millions à l'heure, 76 millions par jour. Ce qui équivaut à environ 27 milliards d'euros (38 milliards de dollars) en une année. La montre est réglée sur les dernières données du Sipri (le réputé institut international dont le siège est à Stokolm), relatives à la dépense militaire de 2010. On peut voir la dépense mondiale sur un autre cadran : on dépense dans le monde à des fins militaires plus de 3 millions de dollars par minute, 186 millions par heure, 4,5 milliards par jour. Ce qui équivaut à 1.630 milliards de dollars en une année. Calculée nette d'inflation, la dépense militaire mondiale en 2010 dépasse de 50% celle de 2001. Dans le classement des pays qui dépensent le plus, les Etats-Unis se trouvent nettement au premier rang avec environ 700 milliards de dollars annuels, équivalant à 43% de la dépense mondiale. Suivent la Chine, la Grande-Bretagne, la France, la Russie, le Japon, l'Arabie Saoudite, l'Allemagne, l'Inde et l'Italie. Ces dix pays totalisent les trois quarts de la dépense militaire globale des 171 pays recensés par le Sipri. Toutes ces données peuvent se lire sur la montre spéciale, que tout gouvernant devrait porter au poignet.

Gear

Pathétique : L'Iran accusé de l'attentat du World Trade Center

Ben Laden à peine éliminé du scénario, voici que l'Iran se retouve accusé d'avoir organisé l'attentat du 11 septembre 2001. Au même moment l'UE augmente les sanctions contre Téhéran. Cette escalade annonce-t-elle une intervention militaire imminente contre l'Iran ?

C'est un article de Benjamin Weiser et Scott Shane publié dans le New York Times et le Sydney Morning Herald qui vient de lancer l'affaire.

Selon ces journalistes, deux transfuges des services de renseignements iraniens ont déclaré que les responsables iraniens etaient informés à l'avance des attentats du 11 Septembre 2001, contre le WTC et le Pentagone.

Leurs témoignages ont été recueillis par un tribunal américain et a fait l'objet d'une procédure de dédommagement à l'encontre de l'Iran accusé de ''soutien direct et parrainage de l'acte le plus meurtrier du terrorisme dans'' l'histoire américaine, procédure menée au nom des familles de plusieurs dizaines de victimes du 11 Septembre.