Bienvenue à Sott.net
lun., 27 mai 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Histoire Secrète
Carte

Info

Vin : une unité de production de 6100 ans

Une unité complète de production de vin datant de 6100 ans, la plus ancienne connue à ce jour, a été découverte dans une caverne en Arménie, a annoncé aujourd'hui une équipe internationale d'archéologues.

Avant cela, les vestiges comparables d'équipement de production viticole remontaient à 5000 ans. "Pour la première fois, nous avons une image archéologique complète d'une production de vin vieille de 6100 ans", se félicite Gregory Areshian, responsable des fouilles et directeur adjoint de l'Institut d'Archéologie Cotsen à l'Université de Californie à Los Angeles.

Parmi les objets mis au jour figurent des pépins de raisin, des restes de raisins pressés, des sarments de vigne atrophiés, un pressoir rudimentaire, une cuve en argile apparemment utilisée pour la fermentation, des tessons de poterie imprégnés de vin, et même une tasse et un bol pour boire.

Question

Disparition de l'homme de Néandertal et anomalie du champ magnétique. Lien causal ou coïncidence ?

Les variations importantes du champ magnétique terrestre au cours du temps ont-elles pu affecter la protection de la biosphère contre les rayons cosmiques? L'article publié par deux chercheurs de l'IPGP (CNRS-INSU, PRES Sorbonne Paris Cité) et du LSCE (CNRS-INSU/IPSL, CEA UVSQ) dans Quaternary Science Reviews ne peut qu'intriguer. Ils montrent que la disparition progressive des Néandertaliens s'est produite lors d'une période de très faible intensité du champ géomagnétique (durant laquelle le champ s'est même renversé). Sagit-il d'une coïncidence ou doit-on y voir un lien causal ? Pour les auteurs la baisse de l'intensité du champ agissant sur la chimie de l'atmosphère n'a pas pu être sans effets.
Image

Régions occupée par Neanderthal à différentes époques.
© Actualisée d'après Bocquet-Appel and Demars, 2000.

Sherlock

La théorie du temps ajouté

Image

Joseph Scaliger
Une histoire de calendriers

Ce sont les travaux d'un moine arménien, Denys le Petit (en latin, Dionysius Exiguus), lequel tenta, vers la fin du V' siècle, de fixer la date de naissance de Jésus-Christ, qui est à la base de notre chronologie actuelle "anno domini Il ! Ainsi si l'on en croit le calendrier, nous sommes actuellement en 2004. Cela dit, on a un peu tendance à l'oublier: d'autres calendriers sont en vigueur, à usage plutôt religieux, comme celui daté de l'hégire (en 622 de l'ère chrétienne) pour les musulmans, ou le calendrier juif; ou bien encore l'ère bouddhiste, largement employée dans les documents d'état civil en Thaïlande, comme j'ai pu le constater. Ces calendriers, et quelques autres, sont donc bien vivants. Quand nous avons fêté le passage à l'an 2000, toute l'humanité ne se sentait pas concernée, loin de là !

Nous pourrions également évoquer le calendrier républicain qui fut institué en France par la Convention nationale le 24 octobre 1793, et demeura en usage jusqu'au 1er janvier 1806. Parallèlement à l'ère chrétienne en cours, et sur la même base d'une année tropique de 365,2422 jours, il existe une chronologie scientifique qui a pour année de référence 1950 : c'est la chronologie avant le présent, appelée en anglais YBP [Years Before Present]. On parle ainsi de datations BP (Before Present). C'est très utile pour dater les objets archéologiques, les événements protohistoriques, etc. Dans cette chronologie absolue, on procède en reculant depuis l'année de référence 1950, et non plus en avançant depuis un hypothétique an 1 instauré par le moine Denys le Petit...

La Chronologie historique est-elle fiable?

L'ère linéaire (chrétienne, dans notre exemple) comprend des années calendaires dont la durée est fixée par des critères astronomiques. Nous savons qu'une année tropique dure 365,2422 jours.

Star of David

« J'ai vu de mes yeux Ariel Sharon assassiner deux enfants palestiniens au Liban »

Traduction : Marcel Charbonnier pour Palestine - Solidarité

Les responsables israéliens qualifient le rapport du réalisateur de cinéma hollandais George Sluizer de « diffamation sanglante contemporaine », après que celui-ci eut affirmé avoir vu le ministre de la Défense de l'époque (Ariel Sharon) tirer sur des enfants quasiment à bout-portant à proximité du camp de réfugiés (palestiniens) de Sabra et Chatila, en 1982.

Photo de George Sluizer à Beyrouth, en 1977.
© Courtesy of George Sluizer.
George Sluizer in Beirut, 1977.

Bad Guys

Le sang des natifs, ou le mythe de Thanksgiving

Thanksgiving

Thanksgiving, un mythe
Traduction : Connection

Il est révélateur que les gens continuent à célébrer la survie des premiers colons à Plymouth -- en remerciant le Dieu Chrétien qui a apparemment protégé et défendu l'invasion Européenne. Le véritable sens de tout cela, aujourd'hui comme hier, doit être continuellement creusé. Les mythes et les mensonges qui planent sur le passé sont constamment utilisés pour couvrir les horreurs et les tortures du présent.

Star of David

Un siècle de coopération coloniale entre les sionistes et les organisations « socialistes »

Image
Dans le cadre de la deuxième réunion du Conseil de l'Internationale Socialiste (IS) qui s'est tenue du 15 au 16 novembre à Paris, Martine Aubry a accueilli Ehud Barak, président du Parti Travailliste « israélien » et vice-président de l'IS. Cette réception d'un haut responsable sioniste, qui occupait les fonctions de ministre de la « défense » lors de l'attaque israélienne contre Gaza en décembre 2008-janvier 2009 qui a fait plus de 1.350 morts et 5.450 blessés, est un évènement qui illustre les liens étroits unissant le PS français aux dirigeants sionistes.

Militaire de carrière, Ehud Barak a activement participé aux guerres de 1967 et 1973 contre les Arabes. Surtout, il fut commandant adjoint des forces « israéliennes » lors de l'invasion sioniste du Liban en 1982 et s'est illustré dans les assassinats et attentats perpétrés contre de nombreux cadres de la résistance palestinienne en Palestine, au Liban et ailleurs.

L'accueil chaleureux réservé par les socialistes français à Ehud Barak, s'inscrit dans une longue tradition de politique coloniale commune :

Eye 2

Trois raisons pour lesquelles JFK a été assassiné

Traduction : SOTT

Tout comme l'Empire romain, les États-Unis sont, pour toujours, marqués par le meurtre. Dans nos vies, les meilleurs et les plus brillants sont exterminés devant nos yeux par la pratique lâche, invisible, indistincte du mal à l'état pur, et par la marque de de la plus vile ambition. Ceux qui ont bénéficié le plus du meurtre de JFK en sont très certainement coupables.

Heart

Discours de J.F. Kennedy, 1961

Discours de John F. Kennedy devant l'Association Américaine des Editeurs de Journaux (American Newspaper Publishers Association), le 27 avril 1961.
Le 22 novembre 1963, John F. Kennedy était assassiné.

Star of David

La connexion israélienne : la seule à réunir toutes les pièces du puzzle de l'assassinat de JFK

Pour commémorer l'anniversaire de l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy, le 22 novembre 1963 à Dallas, et en complément de la série d'articles de Laura Knight-Jadczyk, nous publions ici d'autres textes, vidéos et documents d'intérêt sur le grand homme.

Pistol

Un cinéaste hollandais accuse Sharon de meurtres d'enfants au Liban.

Image

Ariel Sharon dans les années 1980
Des médias hollandais ont publié récemment des articles accusant Ariel Sharon d'avoir assassiné de sang froid des jeunes enfants palestiniens au Liban, dans les environs immédiats des camps de Sabra et Chatila. Aussitôt, comme de bien entendu, le Ministère des Affaires étrangères israélien a hurlé à l'antisémitisme, affirmant qu'il ne s'agit de rien d'autre que d'une résurgence d'un vieux cliché classique de l'antisémitisme - le juif buveur de sang - remontant au moyen-âge...

C'est dans le Volkskrant, troisième titre de la presse quotidienne aux Pays-Bas, que les nouvelles accusations contre Ariel Sharon sont apparues en premier lieu, dans une interview donnée par le cinéaste George Sluizer, (78 ans), qui est lui-même juif et vit à Amsterdam.

Sluizer affirme avoir vu Ariel Sharon abattre deux très jeunes enfants palestiniens à coups de révolver, en 1982. Sluizer réalisait à l'époque un documentaire à proximité des camps palestiniens de Sabra et de Chatila.

"J'ai rencontré Sharon, et je l'ai vu tuer deux enfants sous mes yeux", a-t-il déclaré au Volkskrant. Il a ensuite répété cette accusation dans un entretien accordé au magazine "Vrij Nederland" qui précédait une projection de ses films au prestigieux festival international du film documentaire d'Amsterdam. "Sharon a tiré sur deux enfants, comme on tire sur des lapins, sous mes yeux", affirme-t-il.

"Il s'agissait, de tout jeunes enfants, de deux ou trois ans. Il leur a tiré dessus à 10 mètres de distance avec le révolver qu'il portait. J'étais tout près de lui", ajoute le cinéaste, qui situe les faits "probablement" en novembre 1982, alors que Sharon était le ministre israélien de la défense [1].