Bienvenue à Sott.net
jeu., 09 déc. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Boules de feu

Meteor

Une météorite aurait été vue en Lettonie

Une météorite serait tombée dans le golfe de Riga (Lettonie), a indiqué ce jeudi un représentant du Centre letton de recherche sur les météorites dans une interview à la station de radio locale Baltcom .

Météorite
© Nasa
Un « bolide » pris en photo par la Nasa en 2008 dans le ciel américain.
Selon le représentant, l'incident s'est produit mercredi vers minuit. Des témoins ont vu la chute de la météorite, accompagnée d'une lumière bleue et d'un bruit d'explosion.

La chute de la météorite pouvait être observée dans la partie centrale et méridionale du pays, mais aussi en Finlande. Le mouvement de l'objet céleste a été enregistré par une caméra de surveillance de l'Observatoire d'une université lettone.

Fireball 5

Quelles réponses de la science aux menaces venues de l'espace ?

La chute du météorite de Tcheliabinsk a incité la communauté scientifique internationale à créer de nouveaux systèmes de prévention des menaces venues de l'espace. Les États-Unis ont l'intention de déployer sur Terre et dans l'espace des appareils d'observation. La Russie va installer, près de Kazan (capitale de la république du Tatarstan) un nouveau télescope unique, le Megatortor, capable de suivre des petits objets célestes ultra-rapides.

terre, comètes espace,
© Inconnu
Après le passage du météorite au-dessus de Tcheliabinsk, de nombreuses voix se sont élevées contre les scientifiques qui ne l'avaient pas prévu. L'humanité n'est donc pas capable d'anticiper une menace venue de l'espace. Cet événement a amené de nombreux États à accélérer le développement des systèmes d'observation. Les États-Unis ont l'intention de lancer dans l'espace un nouveau télescope, de placer sur orbite un réseau de satellites d'observation et d'organiser un système de surveillance. Il sera basé sur l'archipel d'Hawaï.

Music

Enregistrement du son de l'explosion du météorite de Tcheliabinsk

Le réseau de stations de surveillance de l'Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires a enregistré les infrasons du vol du bolide de Tcheliabinsk.

Le signal n'a été capté que par 17 sur 45 stations situées dans 35 pays du globe. Pour être publié, l'enregistrement a été traité et accéléré (pour le rendre perceptible par l'oreille humaine.


Meteor

Alerte propagande : la météorite de Tcheliabinsk s'entoure de légendes

Les versions de l'attaque spatiale contre la ville de Tcheliabinsk se multiplient au fil des jours. Les scientifiques sont relayés par des journalistes et des politiques qui évoquent une conspiration à l'échelle universelle et même les essais d'une nouvelle arme sophistiquée.

Méteor Tchaliabinsk
© RIA Novosti
Les experts de La Voix de la Russie affirment cependant que si le corps céleste n'a rien à voir avec la politique et les armes, il peut en revanche faire une bonne publicité de la région.

Si les Russes ont pris la menace venant de l'espace avec une bonne dose d'humour, les médias internationaux crient au contraire à une catastrophe globale. C'est ainsi que les scientifiques américains ont évalué la puissance de l'explosion au-dessus de Tcheliabinsk à une vingtaine de bombes nucléaires. Encore faut-il préciser que ces estimations sont trop mitigées et fantasques, explique la futurologue Sergueï Moskalev :
« Même le lieu de chute demeure introuvable. En fait, il ne s'est rien passé sans compter un puissant bang supersonique. Nous nous en sommes tirés pour une fois à bon compte mais que se passerait-il si la métérorite était dix fois plus grande et tombait sur une région à grand densité de population ou sur une centrale hydroélectriques dont le lac de retenue pourrait être à l'origine d'une inondation qui provoquerait des milliers de victimes ? ».

Commentaire: « Explosion d'une météorite dans le ciel de Cuba » - « Une boule lumineuse dans le ciel de la Californie »


Comet

Météorite russe : la chasse aux débris commence, mais était-ce une comète ?

Traduit par Hélios pour le BBB

Une course aux souvenirs cosmiques a commencé après que des scientifiques aient dit qu'il restait toujours de nombreux morceaux de la météorite qui est tombée près de la cité russe de Chelyabinsk la semaine dernière.


L'origine extra-terrestre des 53 fragments rocheux ramassés sur la surface gelée du lac Chebarkul a été confirmée lundi matin lors de l'analyse menée par l'université fédérale de l'Oural.

Mais ce n'est que le début d'un processus de récupération des débris laissés par la grosse météorite, qui a explosé en entrant dans l'atmosphère terrestre et touché le sol vendredi par une série de bolides. Viktor Grokhovsky, membre du comité des météorites de l'académie des sciences russes, a été chargé de l'opération de recherche scientifique. ''Il y a encore beaucoup de fragments à découvrir à de nombreux endroits... ce n'est qu'une question de temps,'' a-t-il dit.

Comet

Il y a 360 millions d'années, une météorite géante a frappé l'Australie

Des scientifiques ont découvert une zone de 200 km de diamètre dans l'arrière-pays australien qui serait le point d'impact d'une gigantesque météorite tombée il y a 360 millions d'années, a indiqué mercredi un membre de l'équipe.

La météorite mesurait entre 10 et 20 km de diamètre -et était donc bien plus large que celle de quelques mètres tombée sur la région de l'Oural vendredi dernier-, a déclaré à l'AFP Andrew Glikson, professeur invité à l'université nationale australienne.

"C'est une découverte", a-t-il ajouté à propos de cette zone d'impact dans le bassin East Warburton, dans le sud de l'Australie. "Ce qui est réellement impressionnant, c'est l'étendue de la zone qui a été impactée par le choc. Un minimum de 200 km (de diamètre), ce qui en fait la troisième plus grande surface dans la monde" impactée par un choc d'objet céleste.

Fireball 5

Une gelée extra-terrestre découverte dans une réserve naturelle du Somerset après la chute de la météorite russe

Traduit par Hélios pour le BBB.

Image

Des experts examinent une mystérieuse gelée trouvée dans une réserve naturelle du Somerset (Angleterre) à la suite de la chute de la météorite en Russie à des milliers de kilomètres de là.

Une matière visqueuse translucide qui ressemble à ''quelque chose de vivant'' a été découverte dans la belle réserve de Ham Wall par des amoureux de la nature. Les théories abondent sur ce qu'est cette gelée - depuis un ''champignon cristallisé'' jusqu'aux restes décomposés d'une grenouille.

Le responsable du site, Steve Hughes, perplexe, a dit : ''Quoique ce soit, c'est très étrange.''

Fireball

Des fragments de la météorite russe examinés en détail

Image
© Crédits photo : Alexander Khlopotov/AP
Une cinquantaine de fragments sont étudiés dans un laboratoire de l'université fédérale de l'Oural, à Yekaterinburg.
VIDÉO - Les scientifiques russes ont trouvé une cinquantaine de morceaux de 1 à 10 mm. Les ingénieurs de la Nasa cherchent quant à eux toujours à déterminer plus précisément la taille du bolide dévastateur.

La boule de feu et l'énorme onde de choc enregistrées vendredi matin au-dessus de Tcheliabinsk, en Russie, n'étaient ni une nouvelle arme testée par les Américains ni une intervention divine, mais bel et bien une météorite. Des scientifiques de l'université de l'Oural en ont retrouvé dimanche des fragments aux environs d'un trou de huit mètres de large découvert vendredi dans le lac gelé de Tchebarkoul, à 70 kilomètres au sud-ouest de la ville ouvrière. Les 53 morceaux de roche brûlée font entre 1 mm et 1 cm de large et attestent de la nature extraterrestre du bolide, selon Viktor Grokhovski, chef de l'expédition et membre de l'Académie des sciences russe.

Fireball 2

Brésil : possible météore dans le ciel de Rio de Janeiro ?


Le météore a été filmé le 18 février 2012 à Rio de Janeiro au Brésil.


Fireball 4

Côtes-d'Armor : une météorite tombée en baie de Saint-Brieuc

Image

Serait-ce une « goutte » de la pluie de météorites qui a paniqué la Russie en fin de semaine dernière ? Difficile de le savoir à cette heure.

Ces images ont été saisies ce samedi 16 février 2013 en fin d'après-midi du côté de Binic (Côtes-d'Armor) par une promeneuse. Cet OVNI incandescent est en train de chuter, comme le laisse à supposer la succession de clichés.
Image

Si vous aussi vous avez été témoins du phénomène, dites-le nous à notre adresse redaction.saint-brieuc@ouest-france.fr