Bienvenue à Sott.net
ven., 21 fév. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Séismes


Attention

Kamtchatka : près de 900 séismes locaux en 24 heures

Image
© RIA Novosti. M. Pevzner
Volcan Kizimen
Petropavlovsk-Kamtchatski, 21 août - RIA Novosti

Quelque 900 tremblements de terre locaux consécutifs à l'éruption du volcan Kizimen se sont produits ces dernières 24 heures au Kamtchatka (Extrême-Orient russe), a annoncé à RIA Novosti un porte-parole du Département de géophysique de l'Académie russe des sciences.
"En 24 heures, nous avons enregistré près du Kizimen (péninsule du Kamchatka) plus de 860 séismes locaux et tremblements volcaniques sporadiques", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Les secousses n'ont fait ni blessés, ni destructions. Les images satellite montrent que le panache volcanique, atteignant une altitude de 300 mètres, s'étend sur 60 km au sud-est du cratère.

Haut de 2,5 km, le volcan Kizimen se situe à 265 km de la capitale régionale, Petropavlovsk-Kamtchatski. Le volcan est entré en activité en décembre 2010.

Info

Le séisme du 11 mars pourrait déclencher un cauchemar volcanique

Traduit par Hélios

TOKYO - Ce n'est pas inhabituel pour des volcans endormis d'entrer en éruption des mois ou des années après un énorme tremblement de terre. Mais y a-t-il une relation causale entre les énormes séismes et les éruptions volcaniques ? Est-ce que le grand séisme de l'est du Japon va affecter les volcans de ce pays ? Des chercheurs ont tenté de répondre à ces questions.

Deux jours après le séisme de magnitude 9,5 qui a frappé le Chili en 1960, le volcan Puyehue dans le sud chilien est entré en éruption. Le volcan est encore entré en éruption cette année en juin, après un séisme de magnitude 8.8 en février de l'an dernier. Il est difficile d'établir une corrélation statistique entre les séismes massifs et les éruptions volcaniques vue la faible fréquence de tels évènements.

Mais la recherche conduite par Masaaki Churei, ancien directeur de volcanologie à l'agence météorologique a montré une corrélation historique entre les deux phénomènes. « Les éruptions volcaniques dans la région de Tohoku ont eu des pics avant et après de gros séismes au large de la côte de Sanriku. » a dit Churei. D'après un document de recherche publié par Churei en 2002, 13 éruptions volcaniques, en comptant celles du Mt Chokai et du Mt Azuma, ont eu lieu dans 6 préfectures de la région de Tohoku sur une période de 156 ans, de 1841 à 1996.

Pendant cette période, 4 séismes de magnitude 8 - incluant le séisme de Meiji Sanriku de 1896 et ceux de Ansei Hachinohe en 1856 - ont eu lieu sur la ligne de faille japonaise. La recherche de Churei a montré que sur les 13 éruptions, 12 ont eu lieu dans les 8 ans avant ou après des séismes impressionnants. Elle a aussi montré que les volcans sont devenus actifs 3 à 4 ans après des séismes majeurs.

Bizarro Earth

Relier les Points: Les changements terrestres sont là

Traduction : SOTT

Pour ceux qui prêtent un peu d'attention au monde qui les entoure, 2010 aura été l'année durant laquelle un seuil important a été franchi, seuil derrière lequel une porte s'est fermée. Les éditeurs sont d'avis que les dés sont jetés et que le destin de la planète est scellé.

Les signes étaient là:
  • Le mépris absolu des gouvernements envers les droits des voyageurs et des citoyens et l'arrogance ouvertement affichée de la mise en place de mesures orwelliennes.
  • L'intensification de l'usage d'absurdes menaces terroristes, montées de toutes pièces, pour effrayer les peuples et les rendre toujours plus dociles.
  • La colère de plus en plus violente des masses dans les rues, conséquence de la pression économique et d'autres formes d'abus de pouvoir.
  • La grande facilité avec laquelle les médias globaux ont récupéré, dilué et tordu les aspirations des chercheurs de vérité politique via le spectacle WikiLeaks et l'omission flagrante d'Israël de ces « fuites ».
  • L'opposition trop timide du monde face à des crimes contre l'humanité comme le génocide à bord du Mavi Marmara.
  • Et les campagnes impériales, toujours d'actualité, des pouvoirs occidentaux au Moyen-Orient et en Asie.

La réaction en chaîne initiée par l'écocide de BP dans le Golfe du Mexique - grâce à la psychopathie d'entreprise et la complicité de nos gouvernements - s'est avérée particulièrement désastreuse. Cette plaie purulente pourrait bien contribuer à faire basculer le climat global vers une ère glaciaire en perturbant les courants océaniques et, par effet domino, les courants aériens. Le courant du Gulf Loop est apparemment déjà brisé, perturbant ainsi le Jet Stream du nord et apportant un autre hiver rigoureux à la majorité de l'hémisphère nord.

Commentaire: Cette édition de Relier les Points sera poursuivie très bientôt. Restez à l'écoute pour la 2e partie !


Better Earth

D'où je me trouve : « Raindrops Keep Fallin' On My Head* »

*« Des gouttes de pluie me tombent sur la tête ». Titre d'une chanson.

Traduction : SOTT

BS Meter
© na
Foutaise-o-mètre en alerte maximale

Un ami vient de m'envoyer un lien vers un article : Iran accused of September 11 role [article en français : des avocats veulent que l'Iran soit déclaré coupable des attentats de 2001 - NdT]

Tout ce que je peux dire, c'est : absolument PATHÉTIQUE !

Mais passons. La seule raison pour laquelle j'écris si tard ce soir, c'est que quelque chose me tracasse.

Ce qui m'a frappée ce soir, c'est un grand nombre d'étranges « juxtapositions ». D'abord, les informations sur les armes climatiques et sismiques qui ont circulé cette semaine. La première était à propos de l'ex-secrétaire à la Défense Cohen, qui a ouvertement mentionné HAARP en admettant l'existence de programmes capables d' « altérer le climat, de déclencher des tremblements de terre et des éruptions volcaniques à distance via l'utilisation d'ondes électromagnétiques. » Cherchez sur le Net, vous trouverez une liste de sites de conspiration qui en parlent (non pas qu'ici, à SOTT, nous ne pensions pas que ça conspire à tout va).

Admettre être en possession de programmes qui peuvent altérer le climat, déclencher des tremblements de terre, etc. est un peu ambitieux, et n'a vraiment rien à voir avec HAARP. L'objectif de HAARP est le contrôle mental.

Toutefois, des tremblements de terre peuvent être déclenchés via des armes à impulsion électromagnétique depuis des satellites.

M'est avis que ces clowns aimeraient beaucoup que la population pense qu'ils peuvent contrôler le climat - et peut-être le peuvent-il s'ils provoquent l'éruption d'un volcan. Mais ce qu'ils essaient de faire en réalité, c'est de poser un écran de fumée sur les VÉRITABLES changements terrestres ; des changements contre lesquels ils ne possèdent aucune arme. Et ces Changements terrestres sont ce qui, on peut le concevoir, pourrait détruire la quasi-totalité de la vie sur Terre.

Cloud Lightning

Cyclones, séismes, volcans et autres phénomènes électriques

Traduction SOTT

Tornade et éclair
© Inconnu
Les récents événements nous procurent une excellente étude de cas des forces cosmiques qui peuvent se trouver derrière les grandes tempêtes comme les cyclones, les ouragans, les blizzards et bien d'autres. Les récents événements dont je parle comprennent le blizzard majeur qui a balayé les Etats-Unis dans le Midwest et l'Est, ainsi que le cyclone Yasi qui a infligé une correction à l'est de l'Australie au début de la semaine dernière. Ces deux tempêtes ont augmenté jusqu'à des tailles énormes pendant une période qui a coïncidé avec une tempête solaire qui a frappé la Terre juste après la nouvelle Lune. Aussi étrange que cela puisse paraître, ce n'est pas la première fois que des alignements célestes réunis à l'activité solaire ont stimulé ce genre d'événements. Si une corrélation existe entre ces facteurs comme nous le soupçonnons, alors cela renverse beaucoup de ce que nous croyons communément sur le climat de la Terre, comme nous le verrons, et même la géologie.

Pour comprendre comment tout ceci fonctionne, commençons par le Soleil. Le 31 janvier, un trou coronal massif s'est ouvert sur le Soleil, lançant un autre « marteau » de particules chargées en direction de la Terre. Elles devaient nous impacter entre le 2 et le 4 février. Non seulement cela, mais nous sommes passés récemment par une Nouvelle Lune le 2 février. Mais on pourrait se demander pourquoi la Lune est de quelque importance ici ?

Comme l'explique James McCanney dans une interview pour Spectrum Magazine en 2003 :
La [Nouvelle] Lune se déplace devant la Terre, rompt ce flux électrique [entre le Soleil et la Terre] et ensuite s'écarte. Cela nous donne un bombardement énorme après que la Lune s'écarte, le premier et le deuxième jour après la Nouvelle Lune. C'est la condition qui a été identifiée comme étant une des causes majeures du déclenchement des ouragans et des tempêtes de grande taille. Son action est celle-ci : La Lune interagit avec le champ électrique solaire. C'est ce CHANGEMENT qui provoque les tempêtes et pousse l'environnement autour de la Terre à changer et donc affecte le temps la température sur la Terre.
Donc l'image que nous décrivons est celle-ci : Le Soleil lance un front de vent solaire massif en direction de la Terre. Lorsque la Lune se déplace hors de la ligne Soleil-Terre, cela crée, en soi, une augmentation significative de particules chargées frappant la Terre. Avec l'excès de particules chargées de cette tempête solaire qui nous frappe presque simultanément, tout cet excès de charge se termine dans les ceintures de radiation entourant la Terre. La Terre trouve ensuite des moyens pour décharger ce déséquilibre comme les deux grandes tempêtes que nous avons vues. Une tempête prend la forme d'un blizzard massif couvrant la moitié des Etats-Unis. L'autre prend la forme d'un cyclone, Yasi, qui martèle la côte est de l'Australie déjà inondée. Une activité volcanique et séismique accrue a aussi été notée cette fois-ci.