Bienvenue à Sott.net
jeu., 08 déc. 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Volcans

Alarm Clock

Relier les points : Changements cosmiques, instabilité planétaire et météo extrême

Image
© NASA / SDO
Vue de l’éjection de masse coronale depuis le Solar Dynamics Observatory le 7 juin 2011.
Avec les changements terrestres qui se produisent maintenant clairement et le temps qui presse, les éditeurs de Sott.net font face à l'urgence de se mettre à jour submergés par une avalanche de nouvelles importantes et d'essayer de donner un sens aux choses ! Les événements climatiques récents ont été sans précédent : le printemps et le début de l'été ont été, pour le moins, bizarres sur tout le globe.

Vous parlez de météo ou d'un type géologique de phénomène ; quelqu'un dans le monde y a eu droit : volcans, séismes, pluies torrentielles, inondations, trous terrestres, tornades, sécheresses, incendies... même de la neige en été ! Passons-les tous en revue du mieux que nous pouvons en commençant par le haut : le facteur cosmique.

Info

RDC : un volcan entre en éruption

Le volcan Nyamulagira est entré en éruption dimanche à Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo, sans représenter un danger direct pour les populations civiles, a-t-on appris mardi auprès du Centre de recherche en sciences naturelles (CRSN). "Selon nos instruments, le volcan est entré en éruption vers 17 heures (15h00 GMT). Il y a ouverture d'une fissure sur le flanc et une fontaine de lave accompagnée de scories, de fumée, de cendres volcaniques", a déclaré Dieudonné Wafula, vulcanologue et chercheur au CRSN.

Les coulées "ne posent aucun problème" pour les maisons des habitants mais "les scories et les cendres volcaniques emportées par le vent vont très loin et peuvent polluer l'eau, brûler les cultures et contaminer les pâturages", a-t-il averti. Selon lui, un "grand nuage" s'est formé au-dessus du volcan, dont la lave s'écoule vers le parc national des Virunga, classé au patrimoine de l'Humanité par l'Unesco et abritant diverses espèces de reptiles, d'oiseaux et de mammifères, dont des gorilles de montagne et une petite population de gorilles des plaines, dont l'espèce est particulièrement menacée d'extinction.

Info

El Hierro : un village des Canaries évacué

Un village de l'île espagnole d'El Hierro (Canaries) a été évacué ce soir, pour la deuxième fois en un mois, en raison de la menace d'éruption d'un volcan sous-marin, ont annoncé les autorités de l'archipel des Canaries dans un communiqué.

La protection civile des Canaries "a ordonné l'évacuation de La Restinga à titre préventif". "Cette décision a été prise après l'observation de changements dans le phénomène éruptif, des colonnes de vapeur mêlée avec des cendres ayant été signalées dans cette zone" au sud de l'île d'El Hierro, a précisé le communiqué.

Le village de La Restinga (entre 500 et 600 habitants) était déjà placé en alerte rouge, le niveau maximum, tandis que le reste de l'île est en alerte jaune. L'activité sismique a recommencé à augmenter au cours des derniers jours à El Hierro et les spécialistes n'écartent pas la survenue d'une nouvelle éruption sous-marine comme celle qui s'est déclenchée le 10 octobre dernier, précédée d'un séisme de magnitude 4,3.

Info

Eruption du volcan chilien Hudson

Les autorités chiliennes ont décrété le niveau d'alerte maximum et ordonné l'évacuation d'une centaine de personnes résidant près du volcan Hudson, dans l'extrême-sud du pays, dont l'activité a brutalement augmenté au cours de ces dernières 24 h.

Une centaine de personnes ont été évacuées préventivement dans un rayon de 40 km autour du volcan de 1960 mètres d'altitude, situé dans la région de Coyhaique, à quelque 1.600 km au sud de Santiago, ont précisé les autorités, ajoutant qu'une éruption était possible vu le regain d'activité sismique constaté dans la zone.

Un survol du volcan a permis de constater des chutes d'eau et de terre sur un versant ainsi qu'une colonne de cendre d'un kilomètre de long.

Bizarro Earth

Espagne : évacuations sur une île des Canaries secouée par une éruption sous-marine

Les autorités de l'archipel espagnol des Canaries ont annoncé mardi l'évacuation d'habitants d'un village de l'île de Hierro, craignant une nouvelle éruption sous-marine plus proche de la côte et plus dangereuse que celle de la veille, la première depuis 40 ans.

"Devant l'évolution de l'épisode sismique qui touche l'île de Hierro, et comme mesure préventive, nous procédons au déplacement de la population de La Restinga au point prévu par le plan de protection civile qui est le terrain de football", a indiqué à l'AFP une porte-parole des autorités locales.

Cette mesure de précaution a été prise au lendemain d'une éruption volcanique sous-marine à cinq kilomètres de l'île de Hierro et "en prenant en compte la possibilité de la migration du foyer éruptif vers la côte", ont précisé les autorités des Canaries dans un communiqué.

L'évolution actuelle "pourrait être une preuve que le phénomène éruptif qui s'est passé hier se rapprocherait", a affirmé le directeur général des services d'urgence des Canaries Juan Manuel Santana, lors d'une conférence de presse.

Bizarro Earth

Islande, l'énorme volcan Katla montre des signes de réveil

En Islande le massif volcan Katla montre des signes majeurs d'éruption . Les sismographes du centre de surveillance volcanique Islandais ont enregistré une nette augmentation des essaims de tremblement de terre dans sa région.

Le Katla est l'un des volcan le plus redouté d'Europe.

Déjà la semaine dernière le bureau de météorologie Islandais a confirmé qu'une série de petites éruptions ont eu lieu en Juillet dernier, renforçant encore plus les craintes d'une éruption massive à venir.

Aujourd'hui des essaims de tremblements de terre plus importants ont été enregistré, le plus fort d'une magnitude 4 sur l'échelle de Richter a secoué la région vers 3 heure de l'après midi.

Bizarro Earth

Le Chili, l'Afrique, l'Italie, pourquoi les volcans en éruption en 2011 refusent de dormir

Image
ARGENTINE: Les moutons meurent incapable de trouver de la nourriture et quand ils le peuvent, le mélange de cendres volcaniques se transforme en une substance toxique pour l'animal.

"Nous estimons que plus d'un demi-million de moutons ont été perdus à cause de la cendre qui continue à être crachée par le volcan", a déclaré Ernesto Siguero président de la Chubut société rurale.

Au Chili, le volcan Puyehue-Cordón Caulle continue à éclater. Les cendres pèsent également sur ​​les laines de moutons qui rendent plus difficile à se déplacer avec ce fardeau supplémentaire, "une fois assis, il est difficile pour eux de se tenir debout».

Mais les gens vivant dans la région souffrent également des conséquences de la cendre dans leur vie quotidienne.
Les constants blocs de cendres, pénètrent dans les canalisations d'eau, couvrent les ampoules de poussière et quand il y a du vent, les pilotes se guident par les petits ponts en raison de la visibilité presque nulle.

Magnify

Des coulées de lave découvertes au pôle nord de Mercure

Image

Une image de Mercure prise par la sonde "Messenger" montrant les plaines formées par des coulées de lave Reuters/NASA
Peu à peu les scientifiques percent les secrets qui entourent la plus petite et mystérieuse planète du système solaire. Selon une recherche, publiée jeudi 29 septembre, dans la revue Science, d'immenses coulées de lave ont formé les vastes plaines autour du pôle nord de Mercure. Une découverte qui vient éclairer d'un jour nouveau la formation et l'évolution de la planète.

Cette conclusion, qui confirme ce que les astronomes supputaient, est fondée sur des observations et mesures de la sonde américaine Messenger, placée sur l'orbite de Mercure en mars.

Ces plaines intriguaient les chercheurs depuis le premier survol de Mercure par la sonde américaine Mariner 10, en 1974, qui les avait photographiées pour la première fois.

Ces longues étendues, épaisses d'un kilomètre à certains endroits, sont le résultat d'une importante activité volcanique qui a produit des torrents de lave il y a un peu plus de 3,5 milliards d'années. Elles recouvrent 6 % de la superficie de Mercure, soit l'équivalent de 60 % de la surface des Etats-Unis.

Bizarro Earth

El Hierro, Îles Canaries : risque imminent d'éruption volcanique ?

En moins de 36 heures, de mercredi 28 Septembre 00 h 00, - heure locale -, à jeudi 29 Septembre à 08 h 00, dans un axe Nord-Nord-Ouest/Sud-Sud-Est, - Montañas de Julan/ Seamount localisé à environ 2 kilomètres au Sud-Sud-Ouest de la Restinga et culminant à -370 mètres -, un total de 67 séismes d'origine sous-marine, de magnitude locale, - ML -, comprise entre 1.6 et 3.9, ont secoué l'île de El Hierro. La magnitude la plus élevée a été enregistrée à 07 h 28, ce jeudi et a atteint la magnitude 3.9. Il a été localisé, par le Centre Sismologique Euro-Méditerranéen, latitude 27.67° Nord et longitude 18.06° Ouest, hypocentre à 16 kilomètres de profondeur, à 3 kilomètres au large de la côte Sud-Ouest. Il a été immédiatement suivi d'un second tremblement de terre de magnitude ML 3.2.

Un bâti volcanique étant généralement instable, des risques d'éboulements associés aux aléas séismiques pouvant se produire, les autorités canariennes ont, par prévention, évacué 53 habitants, sur les 300 initialement prévus, des hameaux El Lunchón, Los Corchos, Pie Risco et Guinea, quartiers les plus exposés de l'agglomération de Las Puntas. En cas de pluie ou de conditions météorologiques défavorables, ces zones coïncident avec celles les plus touchées par les glissements de terrain. En outre, elles ont interdit toute circulation sous le tunnel del Roquillo reliant les communes de Valverde et Frontera et elles ont maintenu la fermeture des établissements scolaires îliens.

Bizarro Earth

Les scientifiques concernés par les éruptions d'un volcan en Alaska

Traduit par Wikistrike

En deux mois de temps des éruptions à bas niveau se sont produites dans un volcan dans les îles Aléoutiennes en Alaska,les volcanologues sont inquiets et pensent qu'il pourrait y avoir une plus grande éruption à venir, Yereth Rosen de Reuters a rapporté vendredi.

Le volcan est une source de préoccupation de Cleveland Volcano (aussi connu comme le mont Cleveland), un pic de 5676 mètres située à moins environ 1512 km (940 miles) au sud-ouest d'Anchorage.

Comme indiqué précédemment ici sur Red Orbit, un avertissement a été émis par l'observatoire d'une éruption du volcan de l'Alaska depuis fin Juillet.

A cette époque, le Daily Mail a averti que le Volcan Cleveland "pourrait être prêt pour sa grande éruption pour sa première fois en dix ans", et que les experts croyaient que cela pourrait "exploser à tout moment, crachant des nuages ​​de cendres jusqu'à 20000 mètres d'altitude. "Près de 8 semaines plus tard, une telle éruption reste une possibilité réelle".