Bienvenue à Sott.net
mar., 27 sept. 2016
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Laptop

Gaza : Owen Jones, un journaliste qui ne mâche pas ses mots

Sur la BBC, Owen Jones, journaliste de The Independent, ne mâche pas ses mots en parlant de l'agression israélienne contre Gaza.
Sous-titré en français


Bomb

Bombardements aéronavals sur Gaza pour essayer les nouvelles armes israéliennes en vue de l'imminente guerre contre l'Iran

Reçu de l'auteur et traduit de l'italien par Marie-Ange Patrizio pour Mondialisation.ca

© Inconnu

Vérité sans détours au New York Times : la sanglante opération de huit jours coordonnée depuis des mois avec les Etats-Unis.

« Pour Israël le conflit de Gaza est un test pour l'affrontement contre l'Iran » (For Israel, Gaza Conflict Is Test for an Iran Confrontation).

C'est le titre de l'enquête publiée aujourd'hui par le New-York Times sur les vraies motivations qui ont conduit Benjamin Netanyahu à déchaîner un ouragan de mort et de destruction sur un million et demi de Palestiniens (174 morts, 1 400 blessés) :

Star of David

Bombardements et massacres : la situation réelle à Gaza


USA

USA : quand le marionnettiste devient marionnette

Traduit de l'anglais par Résistance 71

© Inconnu

Le gouvernement des Etats-Unis et ses sujets pensent que les Etats-Unis sont « la seule super-puissance au monde ». Mais comment un pays peut-il être une super-puissance quand son gouvernement et la majorité de ses sujets, spécifiquement ceux qui sont membres des églises évangélistes, se vautrent aux pieds du premier ministre israélien ? Comment un pays peut-il être une super-puissance lorsqu'il manque totalement de pouvoir pour déterminer sa propre politique étrangère au Moyen-Orient ? Un tel pays n'est pas une super-puissance ; un tel pays est un état marionnette.

Nous avons été les témoins ces derniers jours, une fois de plus, de la « super-puissance américaine » se vautrant aux pieds de Natanyahu. Quand celui-ci a décidé d'assassiner encore des femmes et des enfants palestiniens de Gaza, de détruire plus avant ce qu'il reste de l'infrastructure sociale du ghetto de Gaza et qu'il déclare que les crimes de guerres israéliens et les crimes contre l'humanité d'Israël, ne sont que de « simples pratiques de self-défense », le sénat et le parlement américains, la maison blanche et les médias américains, tous, ont vivement apporté leur soutien à Netanyahu.

Cult

Affaire Waterhouse : des membres du gouvernements et des notables impliqués


Révélations de Sian Griffiths sur la chaîne Channel 4 le 8 novembre 2012, membre de la Commission Waterhouse et ancienne conseillère municipale du Comté Clwyd en tant que responsable administrative des gardiens du foyer d'accueil Bryn Estyn.

Star of David

Le conflit israélo-palestinien pour les débutants

Traduction : SOTT

Adapté des feuillets de documentation de l'Institute of Middle East Understanding (IMEU) (Institut pour la Compréhension du Moyen-Orient)

Q: Quel est l'enjeu réel du conflit israélo-palestinien?

R : Le conflit israélo-palestinien est, essentiellement, un conflit de territoire. Bien que la religion joue un rôle définissant les identités des parties et bien que celle-ci justifie la revendication territoriale pour certains juifs, le conflit n'est pas fondamentalement un conflit religieux.

Q: Qu'est-ce que "l'occupation"?

R : En 1967, Israël a gagné la guerre qui l'opposait à ses voisins arabes. A la fin de cette guerre qui ne dura que 6 jours, Israël a capturé la Cisjordanie (qui inclut Jérusalem Est), la Bande de Gaza et le plateau du Golan. (Israël a également capturé la péninsule du Sinaï mais celle-ci a ensuite été rendue à l'Egypte dans le cadre d'un accord de paix maintenu jusqu'à ce jour). Une partie de ce territoire a été annexé : le plateau du Golan et Jérusalem Est.

Le reste de la Cisjordanie et de la Bande de Gaza se trouvent sous occupation militaire depuis lors. Cela signifie que l'armée israélienne exerce un contrôle total sur ces régions. Les Palestiniens de ces régions n'ont aucune garantie de leurs droits civils. Ils ne possèdent pas de gouvernement propre en dehors de celui autorisé par Israël. Israël peut imposer des couvre-feux sur n'importe quelle partie ou sur l'entièreté du territoire. Les Palestiniens ne peuvent donc pas aller travailler, aller faire leurs courses ou visiter leur famille. Cela peut également empêcher les traitements médicaux d'arriver jusqu'aux gens et aux gens d'aller à l'hôpital.

Heart

Nora Gedgaudas : le corps, c'est l'inconscient

Image
Voici le résumé rapide de la conférence de Nora Gedgaudas, auteur de Primal Body, Primal Mind. J'ai essayé de retranscrire l'essentiel de son propos.
« Votre corps EST votre inconscient ! » - Candace Pert, PhD
Le parcours de Nora Gedgaudas

Citation de Rita Mae Brown : « Selon les statistiques sur la santé mentale, une personne sur quatre a une maladie mentale. Pensez à vos trois meilleurs amis. S'ils vont bien, alors c'est vous ! » (rires)

Nora Gedgaudas pratique cliniquement le neurofeedback depuis 15 ans. C'est une forme très spécifique d'entrainement cérébral qui aide les gens à avoir le contrôle de leur cerveau et de leur centre nerveux en agissant sur les oscillations cérébrales. C'est simple mais très puissant.

La plupart du temps ce sont des gens qui souffrent de dépression/anxiété qui viennent la consulter. Mais les problèmes sont très variés... Elle travaille aussi avec des personnalités connues, pour optimiser le fonctionnement cérébral.

USA

L'affaire Petraeus et le passé criminel de la CIA

Traduit par Mondialisation.ca


L'affaire Petraeus a démontré une fois de plus comment un scandale sexuel peut alimenter les médias étasuniens à la fois dans le but de contribuer à un « assassinat politique » et faire figure d'arbre cachant la forêt.

Bien que ce qui se cache derrière l'écran de fumée salace fasse toujours l'objet de spéculations, la plupart d'entre elles sont bien plus crédibles qu'une simple affaire extraconjugale.

L'une des explications possibles du départ du directeur de la CIA, David Petraeus, est sa position à l'égard d'Israël, qu'il voyait comme un handicap pour les intérêts des États-Unis au Moyen-Orient :

Attention

Analyse de Norman Finkelstein sur Gaza


Star of David

Nous accusons ! La sourde oreille des grands médias sur la situation et la gravité des atrocités commises par Israël à Gaza

Traduction : LGS

Tandis que les nations d'Europe et d'Amérique du Nord commémoraient, le 11 novembre, les pertes militaires de guerres passées et présentes, Israël ciblait des civils. Le 12 novembre, à l'orée d'une nouvelle semaine, les lecteurs étaient inondés, pendant leur petit-déjeuner, de comptes rendus déchirants relatant les pertes humaines militaires passées et actuelles.

Cependant, on semblait taire le fait essentiel selon lequel les pertes humaines les plus importantes lors des conflits armés contemporains touchent les populations civiles. Le matin du 12 novembre était également marqué par une absence criante d'information relatant les attaques militaires sur Gaza qui se sont poursuivies pendant tout le week-end. Une recherche superficielle confirme cette omission sur le réseau de télévision canadien Canadian Broadcasting Corporation (CBC) et les journaux canadiens dont le Globe and Mail, la Gazette de Montréal et le Toronto Star. De même en ce qui concerne le New York Times et la BBC.