Les Maîtres du MondeS


Bomb

Meilleur du Web: Libye : Massacre de Noirs par les « rebelles démocrates » soutenus par l'OTAN

The Associated Press a annoncé froidement le massacre d'un groupe de personnes noires installées dans un campement en face de la résidence présidentielle libyenne. Des dizaines de corps sans vie ont été retrouvés avec les mains attachés dans le dos. L'agence précise que ce n'étaient pas des combattants. Michel Collon et la délégation qui s'était rendu sur place au mois de juillet avaient rencontré ces hommes qui aimaient la Libye.
Image
Capture d’écran d’une vidéo de Reuters, qui ose dire qu’on ne sait pas encore qui a perpétré ce massacre.
Michel Collon :

"J'ai rencontré ces personnes lors de ma mission à Tripoli. J'ai pu converser avec certains. Ce n'étaient nullement des "mercenaires" comme nous le prétendent les "rebelles" et les médias. Les uns étaient des Libyens à la peau noire (une grande partie de la population est de type africain en fait), les autres étaient des civils venus de pays d'Afrique noire et séjournaient en Libye depuis longtemps. Tous soutenaient Kadhafi justement parce qu'il s'opposait au racisme et qu'il traitait Arabes et Africains sur pied d'égalité.

Au contraire des "rebelles" de Benghazi, connus pour leur racisme anti-Noirs et qui se sont rendus coupables d'atrocités épouvantables et systématiques dès les premiers jours de guerre. Le paradoxe, c'est que l'Otan prétend apporter la démocratie et qu'il s'allie à une section libyenne d'al Qaeda et à des racistes du type Ku Klux Klan !"

Gear

Comment l'Otan va s'y prendre pour cacher les actes de terreur...

Peu à peu se confirme l'horrible vérité. Que signalaient depuis avril - mais en vain - diverses missions internationales d'enquête : les troupes de choc des « rebelles démocrates » n'ont cessé de commettre des atrocités, des viols barbares, des pillages, des lynchages racistes et des crimes de guerre. Quand ils ne se tuent pas entre eux.
Image
Nous recevons de nombreux témoignages de là-bas : ce n'est pas la liberté qu'ils font régner à Tripoli, c'est la terreur. Ce ne sont pas eux qui ont tué les forces de défense libyenne, ce sont les armes sophistiquées de l'Otan. Les pays les plus puissants de la Terre écrasent la petite armée d'un pays de cinq millions, après avoir privé la population d'eau, de nourriture et d'électricité et ils appellent ça une « libération ».

Le dernier exploit des « rebelles » racistes a consisté à menotter des dizaines de civils noirs, à les torturer et à les exécuter. Nous avons montré les images. Bien sûr, on va les présenter comme des « mercenaires de Kadhafi », mais c'est entièrement faux, nous avions parlé récemment avec ces personnes qui ont été massacrées, vous avez pu voir les images sur michelcollon.info et vous pouvez lire bientôt l'interview que nous avions réalisée.

Info

Meilleur du Web: Alain Soral - Retour de Syrie

Vidéo d'Alain Soral suite à son voyage en Syrie (et à la rencontre là-bas du journaliste du Figaro Georges Malbrunot...)


Gear

Meilleur du Web: Libye : enfumage médiatique sur les scènes de liesse à Tripoli

Traduction : Veda pour Choix-Réalité

Image
Dépassant les précédentes fabrications médiatiques, tant en ampleur qu'en audace, hier matin Al-Jazeera a mis en scène ce qui sera sûrement dans l'histoire comme l'un des canulars les plus cyniques commis par les médias mainstream depuis les images manipulées d'Irakiens déboulonnant la statue de Saddam Hussein après l'invasion américaine en 2003.

Dans la matinée du 22 août 2011, Al-Jazira a diffusé un «live» de la situation sur la Place Verte à Tripoli, qui visait à montrer la prise de la capitale libyenne par les forces rebelles. Scènes de liesse et d'euphorie décrivait la journaliste d'Al Jazeera Zeina Khodr, tout comme elle a déclaré: " La Libye est entre les mains de l'opposition "

Gear

Meilleur du Web: Flagrant délit de désinformation : des foules en délire à Tripoli ? Oups ! Non, ça se passe en Inde, en fait

Image
Un récent reportage de la BBC nous montre une foule en délire à Tripoli... sauf que ça se passe en Inde.

Traduction : SOTT

BBC = British Brain Control (BBC = lavage de cerveau à la britannique)

La vérité, c'est qu'il n'y a a aucune foule « en délire » à Tripoli, parce que même le Libyen le plus « faible d'esprit » a réalisé que l'Occident venait de s'emparer de son pays via un coup d'État.

Question : Si personne n'est en train de jubiler à Tripoli, alors d'où tirent-ils ces séquences de foules en délire sur la « Place verte » de Tripoli (bientôt renommée « Place des martyrs » par un scénariste de la CIA) ?

Réponse : Prenez juste des fims d'archive d'une manifestation en Inde sans aucun rapport avec notre histoire, incrustez « live » dessus, et faites dires au crétin liseur de prompteur que ça a été tourné à Tripoli. De toute façon, ces métèques se ressemblent tous, non ?

Ça se passe comme ça à la BBC [et sur TF1, France 2, BFM...]

Et dire que les gens se posent des questions sur la fiabilité des informations postées sur les blogs [et Internet en général]...


[sur la vidéo, on voit nettement des drapeaux indiens, et non libyens]

Vader

Nouvel appel télévisé de Kadhafi, pendant que l'OTAN prépare une invasion terrestre

Traduction : Le Grand Soir

Un nouvel appel à lutter contre les hommes armés du Conseil National de Transition (CNT) a été lancé aux citoyens Libyens par le leader du pays d'Afrique du Nord, Mouamar Kadhafi, qui a considéré que les actions menées par cet organisme 'rebelle' étaient financées par des secteurs qu'il appelle colonisateurs.

Dollar

Flashback Meilleur du Web: Kadhafi voulait créer une nouvelle monnaie pour libérer l'Afrique

Image
Traduction : Planète Non Violence

Libye : Histoire De Pétrole Ou De Banque Centrale ?
« ...Kadhafi a osé prendre l'initiative de refuser le Dollar et l'Euro et a appelé les nations arabes et africaines à utiliser une nouvelle monnaie à la place, le Dinar Or. Kadhafi a suggéré d'établir un continent africain unifié dont les 200 millions d'habitants utiliseraient une seule monnaie... Cette initiative a été mal vue par les US et l'UE, le président français, Nicolas Sarkozy, a dit de la Libye qu'elle était une menace pour la sécurité financière de l'humanité... »

Che Guevara

Meilleur du Web: Pourquoi les Libyens aiment le colonel Kadhafi

Image
Nombre d'observateurs en Occident totalement (auto)-intoxiqués par la propagande anti-Kadhafi ne parviennent pas à comprendre comment le dirigeant libyen conserve toujours l'appui de sa population malgré une campagne inique de bombardements menée par l'OTAN depuis mars 2011.(1) Comment les Libyens ne soutiennent-ils pas plus les "courageux" insurgés du CNT ? (2)

USA

Libye: un sénateur américain fustige le « gangstérisme » de l'Otan

Image
© Photo: EPA
Les hauts responsables de l'Otan en Libye doivent être traduits devant la justice internationale au même titre que les dignitaires du régime Kadhafi, estime le sénateur américain Dennis Kucinich.

"Les hauts commandants de l'Alliance atlantique doivent assumer la responsabilité des pertes civiles résultant des bombardements devant la Cour pénale internationale. Sinon, nous allons assister au triomphe d'un nouveau gangstérisme international", a jugé M.Kucinich dans une déclaration diffusée jeudi.

"L'Otan a agi en toute impunité. Le commandement de l'Otan bombardait sans relâche les civils au nom de la protection des civils (...). En violation des résolutions du Conseil de sécurité, l'Otan a illégalement poursuivi le changement de régime libyen", indique le sénateur.

Handcuffs

Le Réseau Voltaire dénonce la tentative d'arrestation de Thierry Meyssan par les rebelles

Le Réseau Voltaire dénonce la tentative d'arrestation de Thierry Meyssan par les rebelles

Réseau Voltaire, jeudi 25 août 2011, 14h25 GMT - Les journalistes bloqués à l'intérieur de l'hôtel Rixos de Tripoli depuis dimanche ont pu être évacués par la Croix Rouge Internationale, mercredi 24 août 2011 à 17 heures. Les quatre collaborateurs du Réseau Voltaire, les journalistes Thierry Meyssan, Mahdi Darius Nazemroaya, Mathieu Ozanon et Julien Teil, étaient bien parmi eux.

Cependant, lors de sa sortie, des rebelles ont tenté d'arrêter Thierry Meyssan, connu pour ses articles dénonçant les crimes de l'OTAN. La Croix Rouge Internationale a empêché cette arrestation.

Les journalistes ont été conduits dans un autre hôtel, mais ils ne sont plus protégés par la Croix Rouge Internationale.

Les journalistes n'ont pas pu, pour le moment, rejoindre le bateau de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) qui aurait accosté à Tripoli.