Les Maîtres du MondeS


Dollar

Dennis Kucinich sur le pillage des richesses américaines par les banques, les corporations et l'élite



Les États-Unis, le Canada, la France et les autres pays d'occident se sont fait usurper le droit de créer leur propre monnaie par un cartel international de banquier privé. Ce cartel peut créer de l'argent à partir de rien bref du vent tout en nous demandant de repayer les intérêts. Une des solutions de la crise actuelle serait de reprendre le contrôle de nos monnaies respectives nous évitant ainsi d'être esclaves d'une dette toute notre vie et ainsi voir notre qualité de vie disparaitre.

Family

Comment on fabrique la famine en Somalie

Traduction par Julie Lévesque pour Mondialisation.ca

Image
Depuis les vingt dernières années, la Somalie est embourbée dans une « guerre civile » tout en étant victime d'un processus de déstabilisation économique affectant le secteur rural et urbain.

Le pays fait maintenant face à une famine généralisée. Selon les reportages, des dizaines de milliers de personnes sont décédées de malnutrition dans les derniers mois. Les vies de plusieurs millions de personnes sont menacées.

Les médias occidentaux attribuent la famine à une grave sécheresse sans examiner pour autant les causes sousjacentes.

Un climat d'« anarchie et de guerres de gangs » est également présenté comme l'une des principales raisons de la famine.

Mais qui est derrière l'anarchie et les gangs armés?

La Somalie est rangée dans la catégorie des « États faillis », un pays sans gouvernement.

Mais comment est-elle devenue un « État failli »? Il y a suffisamment de preuves indiquant une intervention étrangère ainsi qu'un appui en sous main aux milices armées. Produire des « États faillis » fait partie intégrante de la politique étrangère étasunienne. Cela relève d'un plan du renseignement militaire.

Red Flag

Libye : Michel Collon interpelle le gouvernement belge

Djerba, Tunisie - Après un séjour de deux semaines en Libye, Michel Collon interpelle M. Leterme, Premier ministre belge, qui a suivi l'OTAN dans l'attaque sur la Libye.


Bomb

La France récompense les massacres israéliens

Image
La France aurait annoncé l'achat des drones de fabrication israélienne, qui ont été testés sur la population civile à Gaza, pendant l'opération "plomb durci", c'est à dire qui ont fait leurs preuves en matière de morts, mutilations et destructions. Cette nouvelle donnée par le quotidien Haaretz, si elle ne surprend pas de la part de notre gouvernement, nous dégoûte profondément.

C'est la première fois, affirme le journal israélien, qu'Israël exporte ce modèle d'avions de guerre sans pilote, produit par Israel Aerospace Industries, et dont les premiers exemplaires ont été utilisés par Israël il y a un an et demi.

L'engin est dénommé "Eitan", du doux nom du chef d'état major de l'armée israélienne, Rafael Eitan, qui a participé à toutes les sales guerres israéliennes et qui préconisait de réduire la libre circulation des Palestiniens pour qu'ils soient comme "les cancrelats empoisonnés dans une bouteille".

USA

Meilleur du Web: Les attaques terroristes en Norvège sont des attaques sous faux drapeau

Traduit par Résistance 71

Image
Les tragiques attaques terroristes en Norvège présentent les signes narratifs de la provocation fausse-bannière. Il est rapporté que, bien que les médias mondiaux essaient de focaliser sur Anders Behring Breivik comme l'assassin solitaire dans la pure tradition de Lee Harvey Oswald, plusieurs témoins oculaires sont d'accord pour dire qu'il y avait un second tireur en activité dans le massacre du camp d'été d'Utoeya près d'Oslo. Il a été porté à l'attention du public qu'une unité spéciale de la police s'est livrée à un exercice de terrain de détonation de bombes près de l'opéra d'Oslo dans le centre ville en 2010, exactement de la même façon que ce qui s'est passé plusieurs centaines de mètres plus loin vendredi dernier. De plus amples recherches montrent que des agences de renseignement américaines ont procédé à un vaste programme de recrutement d'officiers de police norvégiens en retraite avec le but avoué de surveiller l'intérieur du pays. Ce programme connu sous le nom de SIMAS, Unité de Détection et de Surveillance, a fourni une occasion parfaite pour la pénétration et la subversion de la police norvégienne par l'OTAN.

Il y a également un motif pour ces attaques: comme partie intégrante de sa tentative d'organiser une politique étrangère indépendante, incluant la reconnaissance diplomatique imminente d'un état palestinien comme volonté de rapprochement avec le monde arabe, la Norvège emmenait en fait les plus petits états de l'OTAN vers l'abandon de la coalition agressive impérialiste qui bombarde actuellement la Libye. La Norvège avait établi dans son agenda d'arrêter les bombardements et toutes autres formes de sorties contre les forces de Kadhafi au plus tard au 1er Août.

Finalement, l'opération de propagande de la CIA connue sous le nom de Wikileaks a déjà fourni un cas tout ficelé pré-fabriqué pour l'incompétence et la malfaisance de l'actuel gouvernement norvégien, qui autorise toutes ces choses, ceci dans une série de documents réels ou fabriqués, qui documentent la soi-disant négligence de ce gouvernement concernant les affaires de menaces du terrorisme, tout ceci étant vu sous l'angle des membres officiels du département d'état américain.

Pistol

Iran : Les États-Unis et Israël accusés de l'assassinat d'un scientifique

Image
Le scientifique assassiné, Darioush Rezaie-Nejad
© AFP
TÉHÉRAN - L'Iran a accusé Israël et les États-Unis d'être responsables de l'assassinat samedi à Téhéran d'un scientifique travaillant sur des projets du ministère de la Défense, Darioush Rezaie-Nejad, dont les obsèques ont eu lieu dimanche à Téhéran.

Ce scientifique de 35 ans avait été initialement présenté samedi par tous les médias iraniens comme un spécialiste de physique nucléaire travaillant notamment pour l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) et le ministère de la Défense.

Les médias ont toutefois cessé dimanche, sans explication, de présenter la victime comme un scientifique nucléaire, le qualifiant «d'étudiant en maîtrise d'électricité» à l'université Khajeh-Nassir de Téhéran.

L'agence Fars a cependant réaffirmé qu'il collaborait avec le ministère de la Défense, sans autre précision.

Le vice-ministre de la Science Mohammad Mehdinejad Nouri a affirmé de son côté à l'agence Mehr que la victime «n'était pas membre du ministère de la Défense», tout en laissant entendre qu'elle avait pu travailler à des projets du ministère sous-traités à l'université.

Che Guevara

Les indignés espagnols de retour sur la Puerta del Sol

Image
Ils sont de retour à la Puerta del Sol. Deux mois après leurs premières manifestations, des milliers d'"indignés" ont repris possession pour deux jours de la place madrilène, point de départ symbolique du mouvement où ont convergé samedi six caravanes arrivées de toute l'Espagne sous une grande banderole portant les mots: "Stop the New World Order" (Arrêtez le nouvel ordre mondial).

Depuis un mois, de petits groupes équipés de matériel de camping ont parcouru des centaines de kilomètres depuis Barcelone, Malaga, Valence, Bilbao, la Galice ou l'Estrémadure, organisant des assemblées populaires dans chaque village. Direction Madrid, où les "indignés" se sont donné rendez-vous samedi et dimanche pour dénoncer une nouvelle fois le chômage (21,29 %), les excès du capitalisme, la corruption, les hommes politiques accusés de ne pas représenter les citoyens.

"Nous sommes ici pour maintenir l'élan du mouvement", explique Ivan Gracia, étudiant en philosophie de 24 ans venu de Saragosse, dans le nord, qui s'apprête à passer la nuit sur la place. Armés de marteaux, de planches et de ficelle, les manifestants ont dressé quelques stands sur la Puerta del Sol, occupée du 17 mai au 12 juin par leur camp de tentes et qui a retrouvé pour deux jours des airs de bivouac festif et coloré.

Eye 1

George Carlin : qui contrôle réellement l'Amérique ?

Image
Voici l'ancien Dieudonné américain (parmi d'autres). George Carlin était humoriste, acteur et scénariste.

Sherlock

Les attentats d'Oslo, un nouvel 11 Septembre ?

Nous avons vu la version officielle de ces attentats, regardons maintenant tout ça de plus près grâce à cette vidéo, et même au delà...


Dollar

Les pyromanes saluent le plan anti-incendie de la zone euro

Image
Réuni le 21 juillet à Bruxelles, le sommet de la zone euro a élaboré un nouveau et nième "plan de sauvetage" de la Grèce. Outre le déblocage à court terme de nouveaux prêts pour la Grèce, ce plan comporte une nouveauté principale : le Fonds européen de stabilité financière pourra être autorisé à acheter les obligations grecques, irlandaises et portugaises sur le marché secondaire. En clair, les États et donc les contribuables européens vont pouvoir débarrasser les banques et les fonds d'investissement de ces titres, considérés comme « pourris » puisque les pays débiteurs sont en voie de faire défaut sur leur dette.

La Banque centrale européenne, jusqu'à présent seule à pouvoir décharger les banques de ces créances douteuses, exigeait que l'Union européenne prenne le relais : elle a eu satisfaction. C'est donc une nouvelle étape de la socialisation des pertes, que les banques européennes auraient théoriquement dû prendre en charge pour avoir prêté de façon inconsidérée à des pays surendettés. Une socialisation par anticipation, à la différence de celle de 2008-2009 : brillante manière de tirer les leçons de la crise financière, puisqu'aujourd'hui les États déchargent les banques de leurs pertes avant même qu'elles ne soient réalisées !

Certes, l'accord européen prévoit une « participation volontaire » des banques privées sous la forme d'un renouvellement des prêts, d'un rééchelonnement (allongement de la durée du prêt) ou d'un rachat. Mais les spéculateurs ne s'y sont pas trompés : ce défaut sélectif et volontaire ne coûtera pas cher aux banques, dont les actions ont spectaculairement grimpé jeudi à Paris, Londres, Milan, Francfort... Les pyromanes saluent ainsi le plan anti-incendie de la zone euro.