Bienvenue à Sott.net
jeu., 14 déc. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

Biohazard

Alerte à « l'épidémie mondiale » de peste noire alors que 1 300 cas sont maintenant confirmés

Plague hazmat gasmask
© Getty
Avertissement : Neuf pays ont émis des alertes sur la peste.
Les experts en santé préviennent qu'il y a quelque chose de "différent" à propos de la propagation de l'épidémie de peste noire dans le monde.

Quelque 1 300 cas de peste pneumonique, transmise par voie aérienne, ont maintenant été confirmés.

On estime que l'épidémie de peste noire des années 1300 a fait quelque 50 millions de victimes. Aujourd'hui, la maladie mortelle s'est propagée dans un plus grand nombre de pays africains après son enracinement à Madagascar. Les pays touchés sont l'Afrique du Sud, le Mozambique, la Tanzanie, le Kenya, l'Éthiopie, les Comores, les Seychelles, Maurice et la Réunion.

Commentaire: Voir aussi :


Attention

Pourquoi les boissons gazeuses sucrées représentent-elles un danger mortel ?

Les boissons gazeuses sont nuisibles pour la santé, augmentant les risques de développer certains troubles graves, voire mortels, comme par exemple le diabète, la pression artérielle ou encore les accidents vasculaires cérébraux (AVC), préviennent des scientifiques de l'Université de Stellenbosch, en Afrique du Sud, cités par le quotidien britannique Daily Mail.
bbbbb
© Stellenbosch
Dangereux boire ça
Comme l'indiquent les chercheurs, une canette normale de boisson gazeuse de 0,33 litres contient environ 39 grammes de sucre, ce qui dépasse de 14 grammes la norme quotidienne pour un adulte.

Commentaire: Lire aussi :


Biohazard

Les microbes, alliés inattendus des tumeurs

cancer
© Dessin de Raul Arias paru dans El Mundo, Madrid
Certaines bactéries sécrètent une substance qui agit comme un bouclier pour les cellules cancéreuses, les protégeant ainsi des médicaments censés les anéantir.

Les cancers ont des alliés inattendus : les cellules saines qui les entourent. Telle est la conclusion de plusieurs scientifiques, qui ont découvert que des cellules normales pouvaient incidemment sécréter des substances protégeant les cellules malignes voisines, rendant les traitements anticancéreux inopérants.

Ce phénomène pourrait expliquer pourquoi des thérapies ciblées - des traitements intelligents censés attaquer les anomalies génétiques en cause dans différents cancers - restent inactives. Lors d'essais en laboratoire sur des cellules cancéreuses isolées, les traitements ont l'effet escompté. Mais en présence de vraies tumeurs, ils peuvent se révéler inefficaces du fait de la résistance naturelle que leur confèrent les cellules saines voisines.

Chaque être humain est une colonie de microbes : des dizaines de milliers de milliards de bactéries et d'autres organismes microscopiques vivent à l'intérieur et à la surface de notre corps. Une équipe de chercheurs dirigée par Ravid Straussman, du Weizmann Institute of Science, et Todd Golub, de la Harvard Medical School, a démontré que certaines de ces bactéries pouvaient rendre les tumeurs résistantes aux traitements.

En 2012, cette équipe a cultivé des dizaines de types de cellules cancéreuses avec une variété comparable de cellules saines et a découvert que, dans des centaines de combinaisons, les secondes entravaient l'effet de la chimiothérapie sur les premières. Dans un cas particulier, l'interaction a même été spectaculaire : des cellules de peau d'une personne ont totalement protégé des cellules pancréatiques cancéreuses contre la gemcitabine, un médicament de premier plan censé lutter contre cette maladie têtue.

Health

L'origine des maladies articulaires inflammatoire serait bactérienne

Le 12 octobre dernier, c'était la Journée mondiale de l'arthrite. Les conférences scientifiques s'y sont enchaînées pour mettre à jour les connaissances acquises sur la maladie. L'une d'entre elles a retenu notre attention : une bactérie de la flore intestinale serait responsable du développement de la spondylarthrite ankylosante, une forme d'arthrite touchant principalement le bassin, la colonne vertébrale et les articulations.

La spondylarthrite (SpA) est une maladie articulaire inflammatoire chronique. Les scientifiques connaissaient la responsabilité du gène HLA-B27 dans le développement de la maladie, mais pas celle de la flore intestinale. D'après l'équipe de Maxime Breban, rhumatologue et chercheur à l'INSERM, certains facteurs environnementaux, notamment la composition de la flore intestinale, auraient un réel impact sur les réponses inflammatoires engendrées par la maladie. L'hypothèse fut lancée après une étude expérimentale effectuée sur des rats. Les scientifiques observèrent le développement de SpA en présence du gène HLA-B27, mais pas lorsque le milieu était stérile. Ce résultat attesta de la nécessité d'une présence bactérienne pour observer le développement de la maladie.

Pour poursuivre l'étude, les chercheurs de l'INSERM collaborèrent avec l'INRA pour étudier la composition du microbiote intestinal de différents groupes d'individus (des sujets atteints de Spa, des témoins de la cellule familiale sains et des patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde [PR]). Au premier abord, ils observèrent un déséquilibre bactérien chez les deux groupes de malades qui était absent chez le groupe témoin. Chez les personnes atteintes de SpA, cette dysbiose intestinale fut attribuée à la forte présence de bactéries Ruminococcus gnavus, dont la proportion semblait corréler avec une inflammation plus ou moins intense.

Bullseye

La spiruline, vous connaissez ?

La spiruline, une micro-algue aux vertus et propriétés fabuleuses. Pas moins de 980 études scientifiques se sont intéressées aux propriétés de cette micro-algue. Le BonCoinSanté vous récapitule tout cela en quelques lignes, a vous ensuite de pousser vos recherches plus en avant à l'aide des liens mentionnés dans cet article.
Spiruline
© Inconnu
La spiruline

Commentaire: Lire aussi :


Roses

Le romarin combat la fatigue tout en énergisant le corps et l'esprit !

Vous avez du romarin dans votre jardin ? Excellent choix ! Ses feuilles, fleurs et son huile essentielle sont de formidables remèdes naturels. Ballonnements, douleurs articulaires, rhume, foie engorgé...

romarin
© Inconnu
Le romarin
Dans l'univers des plantes médicinales, le romarin fascine et ne cesse de fasciner grâce à des bienfaits plus performants qu'innombrables. Cette plante parfumée, poussant sur les plaines méditerranéennes, se caractérise par des effets antibactériens, antifongiques, anticancéreux, antioxydants et antistress.

Lemon

43 façons d'aimer le citron

La plupart des gens connaissent les bienfaits traditionnels du citron. Le jus de citron pressé soulage les maux de gorge et agrémente les plats d'un goût d'agrume. Mais la diversité d'utilisations du citron est bien plus importante que ce que l'on estime. Une fois que vous aurez lu cette liste, vous voudrez sûrement faire du citron un des ingrédients-clefs de votre cuisine.
citron
© Inconnu

Dollar

Maladies à vendre et vous en êtes l'acheteur

farmacie
© Inconnu
Depuis plus d'un siècle, les médicaments permettent de combattre bon nombre de maladies. Des plus bénignes au plus dangereuses. Ces dernières décennies, l'industrie pharmaceutique s'est aussi inspirée des nouvelles méthodes de publicité et de marketing. Logique quand le but est d'assurer la vente pour financer la recherche et tenter de soigner de nouvelles maladies.

Rose

La coriandre

La coriandre est l'un des détoxifiants des métaux lourds et autres contaminants toxiques le plus doux et le plus efficace. Elle est excellente pour extraire le mercure de vos organes. Les métaux lourds ont été liés à des problèmes de santé graves, tels que le cancer, les maladies cardiaques, les atteintes cérébrales, les problèmes émotionnels, les maladies des reins, du foie et un système osseux fragile.
coriandre
© Inconnu
La Coriandre
La coriandre est riche en minéraux tels que le potassium, le calcium, le manganèse, le fer et le magnésium. Elle contient une quantité élevée de vitamines A et K. C'est également un antiseptique, antifongique et anti-inflammatoire avéré, et elle contribue ainsi à réduire rapidement l'infection et l'inflammation puisque son action nettoie votre système métabolique. Elle contient également des flavonoïdes et des polyphénols qui favorisent la digestion et peuvent aider considérablement à guérir les affections de l'estomac.

Sherlock

Des biologistes ont découvert que l'encens est un antidépresseur psychoactif

Pendant des siècles, la combustion de la résine d'arbre Boswellia a été utilisée par les services religieux. On dit que l'arôme de Boswellia, autrement dit l'encens, contribue à une meilleure exaltation spirituelle. Il apparaît à de nombreuses reprises dans les textes anciens
encens
© www.shutterstock.com
Des biologistes ont découvert qu'il était également bon pour notre cerveau. Dans une étude parue l'an dernier dans le journal de la Fédération des Sociétés Américaines pour la Biologie Expérimentale, une équipe internationale de scientifiques, dont des chercheurs de la Johns Hopkins University et de l' Hebrew University de Jérusalem, décrivent comment brûler de l'encens active des canaux ioniques mal compris dans le cerveau et dissipe l'angoisse ou la dépression.