Bienvenue à Sott.net
dim., 18 nov. 2018
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Série comètes et catastrophes


Pumpkin 2

Halloween, la veillée des sorcières


Commentaire : Le texte ci-dessous est tiré du Tome quatre de L'Onde : Dans un miroir obscur


Image

Morgan le Fay, peinture de Frederick Sandys
Quand vous pensez à Halloween, quelle est la première image qui vous vient à l'esprit ? J'ai fait un petit sondage informel parmi mes amis, ma famille et mes collègues. Devinez quelle image est sortie en premier ? Les citrouilles ! Je parie que vous pensiez que j'allais dire « les sorcières ». Bon, je pensais vraiment que ce serait les sorcières, mais elles ne sont arrivées qu'en deuxième, au coude à coude !

Quand je pense à Halloween, je pense aux travaux manuels de l'école primaire, lorsque nous découpions des silhouettes de sorcières pour les coller sur de larges lunes jaunes en papier kraft. La sorcière était toujours à califourchon sur un balai, sa robe noire flottant au vent, accompagnée d'un chat noir assis sur l'arrière du balai. Déjà à l'époque, je me demandais comment le chat pouvait tenir sur le balai, et comment quiconque aurait pu imaginer qu'un balai pût faire office de siège un tant soit peu confortable.

Mais vous voyez où je veux en venir : de manière significative, Halloween est associé aux sorcières, femmes maléfiques qui fréquentent le diable et font des choses malveillantes - comme mettre les enfants perdus en cage pour les engraisser en vue de les manger, donner des pommes empoisonnées et se servir de rouets pour empoisonner des princesses abandonnées ou sans défense à la recherche du véritable amour.

Sun

Le feu et la glace : le jour d'après

Traduction : SOTT


Commentaire : Pour mieux comprendre la nouvelle perspective adoptée par SOTT, et compte tenu de l'état actuel de la planète, nous republions cet article prémonitoire écrit par Laura Knight-Jadczyk en 2007. Nous espérons que nos lecteurs se rendent compte que ce qui se passe sur Terre dans le sens cosmique, est beaucoup plus important que la politique.

La politique n'est plus notre sujet principal. Il y a un Gouvernement Mondial qui dirige le spectacle depuis déjà de nombreuses années. Les conflits ne sont que le « pain et les jeux » qu'ils utilisent pour contrôler les masses.

Le changement politique peut encore arriver, mais il ne lui est plus possible d'éviter les changements terrestres qui sont importants et cataclysmiques. Si la seule chose qui se passe est un refroidissement global, cela seul peut provoquer la mort de milliards de personnes. Le réchauffement climatique, d'autre part, aurait été un bienfait pour l'humanité. Mais tout ceci était une fraude, une distraction, un jeu cruel joué par les psychopathes à vos dépens, aux dépens de l'humanité.

Alors, lisez la suite et voyez ce qui nous préoccupe : vous préparer à ce qui va arriver, à ce qui est déjà en cours.


Image
© Inconnu
Lever de Lune au-dessus d'un glacier
Il y a quelques mois, un membre du forum SOTT a posté un lien vers l'article suivant à propos d'enquêtes sur le changement climatique. Je n'étais pas sûre du sens contradictoire de « Carottes glaciaires tropicales » mais l'article semblait expliquer tout cela :
Des carottes glaciaires tropicales montrent deux changements de climat global soudains

Pour la première fois, des glaciologues ont combiné et comparé des ensembles d'anciens enregistrements climatiques enfouis dans des carottes glaciaires des Andes de l'Amérique du Sud et de l'Himalaya d'Asie pour dessiner une image de la manière dont le climat avait changé - et est toujours en train de changer - sous les Tropiques.

Leurs conclusions désignent un changement climat massif vers un régime plus froid qui s'est produit il y a juste 5000 ans, et une inversion plus récente vers un monde bien plus chaud dans les 50 dernières années.

Commentaire: articles de fond :

Le réchauffement climatique s'est arrêté
Un rapport du Pentagone sur le climat annonce un refroidissement global (première partie)
Un rapport du Pentagone sur le climat annonce un refroidissement global (deuxième partie)
Des experts disent que des pénuries de nourriture et de carburant sont imminentes à l'aube du nouvel Âge glaciaire
Vers un refroidissement climatique
Vers un nouvel âge de glace ?


Comet

Intentions célestes - Les comètes et les cornes de Moïse


Commentaire : Note de la rédaction : avec l'augmentation vraiment alarmante du nombre de météorites/fragments de comète entrant dans notre atmosphère depuis ces dix dernières années et l'ahurissante pluie de météorites qui a eu lieu ce matin (15/02/13) en Russie, il est plus que temps que chaque personne sur cette planète soit informée de la menace claire et présente que posent les « visiteurs » célestes à toute vie sur Terre. À cette fin, Laura Knight-Jadczyk a récemment publié la première partie d'une nouvelle série de livres qui présente clairement les preuves que, non seulement l'Histoire humaine a régulièrement été ponctuée (ou « perforée ») par « des pluies de feu venues des cieux », mais également, que nous pouvons nous attendre à un autre épisode de catastrophe cosmique.

Ci-dessous nous présentons un second extrait (le premier ICI) approprié de ce premier nouveau volume : Comets and the Horns of Moses [Les comètes et les cornes de Moïse - NdT] (disponible sur Amazon).


Traduction SOTT

Comets and the Horns of Moses cover book
Alors que je parcourais les piles de livres sur l'archéologie, l'histoire (supposée et raisonnablement reconstruite d'après les données), et en particulier la contribution de sciences comme l'astronomie, la géologie et la génétique - qui devraient précisément refléter l'archéologie et l'histoire mais ne le font généralement pas à cause de toutes les raisons que nous venons d'aborder - afin de rassembler la matière pour cette série de volumes, la seule chose qui devint de plus en plus manifeste était qu'encore et encore, cette planète a été bombardée par divers types d'impacts, le plus courant étant l'explosion aérienne d'un fragment de comète du type de Toungouska. Ces événements ont, à maintes reprises, mis à genou des cultures, des nations et même des civilisations. Des Ages Sombres en sont le résultat inévitable et ensuite, quand la société humaine commence à se remettre, des mythes sont créés, des religions naissent, ou renaissent avec des déformations et des distorsions et, toujours et encore, les faits de l'ère de destruction précédente sont dissimulés par des voiles de métaphores et d'allégories.

Pourquoi ? Quelle sorte de folie est-ce là ?

En fait, c'est très simple. Historiquement, quand un peuple commence à percevoir les bouleversements atmosphérique, géologique et climatique et tous les maux que cela inflige à la société - y compris famine, peste et pestilence - il se tourne individuellement et collectivement vers ses dirigeants pour y remédier. C'est là d'où émane le concept de Roi Divin au départ : le roi était censé être capable d'intercéder auprès des dieux pour son peuple. Si le roi ne réussissait pas à intercéder, une solution devait être trouvée. Des sacrifices étaient réalisés, des rituels accomplis et bien sûr, si cela ne fonctionnait pas, si les dieux restaient courroucés, alors le roi devait mourir. C'est peut-être dû à un paramètre cérébral similaire qui pousse les gens à rechercher tout ce qui soulage le stress infligé à leur cerveau : si les dieux sont courroucés, trouvez un bouc émissaire. Et quand c'est la nation qui est menacée, le ou les coupables, les plus évidents sont ceux aux commandes, le roi et ses élites. En outre, ils connaissent instinctivement leur vulnérabilité face à cette réaction.

Book

La Chute et ses légendes


Image
Commentaire : Note de la rédaction : avec l'augmentation vraiment alarmante du nombre de météorites/fragments de comète entrant dans notre atmosphère depuis ces dix dernières années et l'ahurissante pluie de météorites qui a eu lieu ce matin (15/02/13) en Russie, il est plus que temps que chaque personne sur cette planète soit informée de la menace claire et présente que posent les visiteurs « célestes » à toute vie sur Terre.

À cette fin, Laura Knight-Jadczyk a récemment publié la première partie d'une nouvelle série de livres qui présente clairement les preuves que, non seulement, l'Histoire humaine a régulièrement été ponctuée (ou « perforée ») par « des pluies de feu venues des cieux », mais également, que nous pouvons nous attendre à un autre épisode de catastrophe cosmique.

Ci-dessous nous présentons un extrait approprié de ce premier nouveau volume : Comets and the Horns of Moses [Les comètes et les cornes de Moïse - ouvrage traduit en français - NdT].


Traduction : SOTT


Commentaire : l'article qui suit est une transcription extraite du prochain livre à paraître en anglais de Laura Knight-Jadczyk : « The Secret History of the World - Part II: Horn of Moses » [L'Histoire secrète du Monde - Volume 2 : Les Cornes de Moïse - ouvrage paru en français - NdT]


deluge painting Francis Danby
© Le Déluge par Francis Danby
Notre civilisation connaît les légendes du déluge de la Bible depuis environ 2000 ans ; ce n'est qu'au 19e siècle que nous sûmes que cette histoire dérivait d'une source plus ancienne : les Sumériens. C'est à cette époque, à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, que les ethnologues et autres experts commencèrent à recueillir les légendes de déluge des peuples d'Eurasie du Nord et à les comparer aux récits similaires d'autres peuples. Ils découvrirent que les peuples d'Eurasie du Nord parlaient non seulement d'un déluge d'eau, mais aussi de bombardements de feu et de nombreux soleils maléfiques dans le ciel, décrits comme des montagnes brûlantes. Il y avait aussi des serpents qui crachaient des flammes dans le ciel et des tremblements de terre qui durèrent des jours, des tempêtes violentes, des torrents d'eau tombant des jours entiers et des vagues bouillonnantes aussi « hautes qu'un chapiteau » ou mêlées de pierres.

Pluies de météores, fin du monde, peinture
© Inconnu
Il y avait des descriptions de rugissements émanant des cieux et autres bruits terrifiants suivis par une sombre grisaille le jour et des nuits noires comme dans un four. Des tempêtes de neige qui durèrent des mois concluaient les scénarios. Évidemment, ces récits ne correspondaient pas exactement au Déluge de Noé relativement bénin - même s'il recouvrit le monde - qui résulta d'une pluie de 40 jours et 40 nuits et des « sources de l'abîme ». L'épouvantable catastrophe cosmique eut des conséquences à long terme pour toute vie sur notre planète et fut, à l'évidence, un événement mondial d'une manière ou d'une autre.

Meteor

Toungouska, psychopathie et la sixième extinction

Traduction SOTT


Commentaire : Aujourd'hui, 104e anniversaire de l'événement de la Toungouska.


Image

Apparence possible de l’objet de la Toungouska
Il y a cent ans au cours de la nuit du 30 juin au 1er juillet, un des événements cosmiques des plus extraordinaires de l'histoire moderne s'est produit.
Les premiers rapports d'une étrange lueur dans le ciel arrivèrent de partout en Europe. Peu après minuit le 1er juillet 1908, les Londoniens furent intrigués par l'aspect rose phosphorescent du ciel nocturne au-dessus de la capitale. Les gens qui étaient partis se coucher, se réveillèrent déconcertés par l'étrange lueur rose qui brillait dans leur chambre à coucher. La même luminescence vermeille fut rapportée au-dessus de la Belgique. On constata curieusement que les cieux au-dessus de l'Allemagne avaient pris une teinte vert brillant, tandis qu'au-dessus de l'Écosse une blancheur incroyablement intense incitait la vie sauvage à croire que c'était l'aube. Les chants d'oiseaux commencèrent et les coqs chantèrent - à deux heures du matin.

Les cieux au-dessus de Moscou étaient si brillants qu'on prit des photos des rues sans utiliser de flash au magnésium. Le capitaine d'un navire sur la Volga a dit qu'il pouvait voir des vaisseaux sur la rivière à trois kilomètres grâce à la lumière astrale mystérieuse. Une partie de golf en Angleterre continua presque jusqu'à quatre heures du matin sous la lueur nocturne, et la semaine suivante The Times of London fut submergé de lettres de lecteurs provenant de tout le Royaume Uni pour rapporter la curieuse 'fausse aurore'. Une femme à Huntington écrivit avoir été capable de lire un livre dans sa chambre à coucher rien qu'à la lueur de cette singulière lumière rose. Durant des semaines le courrier afflua faisant état de centaines de témoignages au sujet de ces conditions lumineuses décrites comme identiques.... (Tom Slemen)

Sun

Toungouska, les cornes de la Lune et l'évolution

Impact lunaire
© Peter Grego
Impression de l'événement lunaire de 1178

La dernière fois, j'annonçais mon intention de vous exposer la manière dont nos « glorieux leaders » vous haïssent, vous méprisent et comment ils complotent votre mort tandis que la plupart d'entre vous sont dans un tel état de confusion que non seulement vous ne vous en rendez pas compte, mais aussi que vous vous dirigez allègrement vers un désastre pour vous-mêmes et vos enfants. Je vais y venir, mais tout d'abord, je voudrais peaufiner quelques détails et réitérer quelques points.

Comme je le mentionnais dans mon précédent article sur ce sujet « La comète Biela et la vache de Mme O'Leary », l'émission spéciale de Discovery Channel, « Super Comet - After the Impact », simule la comète qui a éliminé les dinosaures à notre époque moderne, en utilisant le même type de corps cométaire supposé avoir causé leur extinction : même taille, même point d'impact, en utilisant toutes les modélisations informatiques réalisées au sujet de cet événement passé pour essayer de montrer ce qui pourrait arriver (et ce qu'ils pensent être arrivé à cette époque).

Des études de l'histoire de la Terre par diverses méthodes scientifiques nous montrent qu'il y a des périodes relativement longues d' « évolution » ponctuées par des changements rapides et écrasants que nous appelons des catastrophes. De nombreux scientifiques ont noté la périodicité de ces événements. Ce que personne ne semble connaître à coup sûr est le mécanisme qui induit ces catastrophes absolument périodiques.

Crusader

La Bête Triomphante

Image
La nuit dernière, dans notre lit, mon mari et moi avons eu une conversation que je vais partager avec vous. Ne soyez pas choqués ! Vous devriez avoir déduit à ce moment-ci que les discussions sur l'oreiller entre un mathématicien physicien et une historienne ne sont probablement pas ce que l'on pourrait qualifier de discussion osée ! Mais je suppose que cela dépend de ce qu'on entend par « osé ». Enfin bref, je lui parlais de certaines choses qui me préoccupaient à cause du livre que je suis en train de lire : The Origin of Comets de Clube, Bailey et Napier. Les thèmes abordés dans ce livre incluent le résultat scientifique plus que lamentable auquel nous sommes parvenus dans les domaines de l'astronomie et de la cosmologie. Je me lamentais de ce que notre science actuelle est incroyablement arriérée à cause de toutes les grandes idées qui ont été étouffées par les gouvernements et les religions dans le but de contrôler les populations, ce qui a mené à l'état épouvantable de notre monde et de notre soi-disant « civilisation ».

Comme je l'écrivais dans Moyen-Age et Inquisitions :

2 + 2 = 4

Les Anciens /Nouveaux Âges Sombres et l'Inquisition - pourquoi il y a une telle pagaille sur notre planète et pourquoi l'Humanité est au bord de l'extinction

Traduction SOTT

Psychopaths rule our world
© Sott
Cela va être long donc prenez une tasse de thé ou de café et installez-vous. Ceux d'entre vous qui aimez les informations en octets brefs, cet article n'est pas pour vous !

J'ai lu beaucoup ces derniers temps. Je veux dire BEAUCOUP. Eh bien, quoi de neuf ? Quoi qu'il en soit, l'éventail des sujets que j'ai couvert est varié; j'ai tendance à suivre mon intuition. Je vais souvent lire un livre qui suggère un autre livre, et ainsi de suite, mais dernièrement, cela a été très éclectique et apparemment sans rapport. Laissez-moi vous donner un échantillon en remontant seulement il y a quelques semaines: j'ai lu You Are Not So Smart (Vous n'êtes pas si intelligent) de David McRaney parce que j'avais lu un extrait de celui-ci sur la liseuse sans fil (livre électronique) de mon mari. Je n'utilise pas de liseuse électronique parce que je souligne et prend des notes, donc j'ai acheté mon propre exemplaire. Cela m'a amenée à Redirect : The Surprising New Science of Psychological Change (Redirect : La surprenante nouvelle science du changement psychologique) de Timothy D. Wilson qui m'a ensuite amenée à un autre de ses livres: Strangers To Ourselves (Etrangers à nous-mêmes). Cela m'a ensuite amenée à Making Sense of People: Decoding the Mysteries of Personality (Donner du sens aux gens : décoder les mystères de la personnalité) de Barondes Samuel. Certains livres que j'avais commandés il y a quelque temps arrivèrent ensuite: Amarna Sunset de Aidan Dodson; Akhenaten: Egypt's False Prophet (Akhenaton : le faux prophète de l'Egypte) de Nicholas Reeves; Akhenaten & Tutankhamun: Revolution & Restoration (Akhenaton et Toutankhamon : Révolution et Restauration) de Silverman, Wegner and Wegner; Akhenaten: History, Fantasy and Ancient Egypt (Akhenaten : Histoire, Légende et Egypte Ancienne) de Dominic Montserrat. Puis vint The Fall of Rome And the End of Civilization (La chute de Rome et la fin de la civilisation) de Bryan Ward-Perkins. Le suivant: Dark Ages: The Case For a Science of Human Behavior (Les Âges Sombres : le cas pour une science du comportement humain) de Lee McIntyre, suivi par The Taboo of Subjectivity: Toward a New Science of Consciousness (Le Tabou de la subjectivité : vers une nouvelle science de la Conscience) de B. Alan Wallace. Ici et là, j'ai lu des bribes de Bertrand Russell. (J'ai aussi lu Three mysteries de Gladys Mitchell, mais c'était juste de la lecture amusante.) Et maintenant je lis War Before Civilization: The Myth of the Peaceful Savage (La guerre avant la civilisation: le mythe de la Paix sauvage) de Lawrence H. Keeley en alternance avec Does the New Testament Imitate Homer? (Le Nouveau Testament imite-t-il Homère?) Par Dennis R. MacDonald.

Comme je le disais, tout cela peut sembler sans lien, même pour moi, mais la chose étrange est que tous les livres ci-dessus tournent autour d'un thème particulier: la Science / le milieu universitaire - a vraiment perdu la boule, et ce qui a été proclamé comme la réponse à tous les problèmes de l'humanité est devenu le moyen probable de notre destruction. Ce n'est pas une mince affaire, je peux vous l'assurer, et cela mérite une certaine considération. Dans le livre Dark Ages: The Case For a Science of Human Behavior (Les Âges Sombres: Le cas pour une science du comportement humain), on peut lire :

Commentaire: Voir aussi : The Inquisition


Sun

Météorites, astéroïdes et comètes : dommages, désastres, blessures, morts et passages très rapprochés

Les livres et les articles d'astronomie, bien trop nombreux à citer, offrent l'assurance que « personne n'a jamais été tué par une météorite. » (John S. Lewis, université de l'Arizona)
comet
© Julian Baum

Au cours des dernières années, tandis que « sott.net » traquait le flux croissant de boules de feu et de météorites entrant dans l'atmosphère terrestre, nous avons été tour à tour amusés et horrifiés par les réactions et les déclarations ignorantes qui venaient du milieu universitaire et des médias concernant ces incursions. Il y a quelques années, nous lisions que « c'est un événement qui n'arrive que tous les cent ans ! » Peu de temps après, c'était « une fois au cours d'une vie. » Encore plus tard, après un certain nombre d'incidents cela devint « une fois par décennie. » Plus récemment, il a été admis dans certains milieux que des météorites heurtaient le sol (par opposition à une combustion sans risque dans l'atmosphère) plusieurs fois par an !

Et bien sûr, nous avons découvert le fait que les gouvernements de notre planète sont bien au courant qu'il y a des explosions atmosphériques dues à ces corps de nombreuses fois chaque année. Nous avons aussi appris dans cette série que les fréquents rapports de « boums » inhabituels et tremblements de terre sont souvent dus à ces explosions en altitude. Pourtant les médias refusent fermement de soulever honnêtement cette question, bien que nous ayons noté une pléthore de récents articles présentant des arguments académiques contraires conçus pour rendormir la population, les rassurer qu'il n'y a rien dont il faille se soucier, que ce genre de choses n'arrive que tous les 100 000 ans environ, et que très certainement, le Space Watch Program (Programme de Surveillance Spatiale) va trouver tous les impacteurs possibles et s'en occuper avec diligence.

Meteor

La comète Biela et la vache de Mme O'Leary

chicagofire
© Inconnu
Ruines incendiées par suite d'une comète, vues du carrefour des rues Dearborn et Monroe, Chicago 1871
La nuit dernière nous regardions « Super Comet - After the Impact1 », une émission spéciale de Discovery Channel qui étudie fondamentalement la comète qui a contribué à la disparition des dinosaures et ravagé la planète à l'époque moderne. Les présentateurs ont ajouté un drame minable, qui suit les luttes de plusieurs individus ou groupes, avant, pendant et après l'impact, pour montrer comment les gens réagiraient à un tel cataclysme global. Ils ont utilisé le même type de corps cométaire supposé avoir causé l'extinction des dinosaures, la même taille, le même lieu d'impact, et ont utilisé tous les logiciels de modélisation informatique sur cet événement passé pour essayer de montrer ce qui pourrait arriver (et ce qu'ils pensent être survenu à cette époque).

Pas terriblement créatif et cela suggère qu'ils ne connaissent pas réellement tous les effets d'un tel impact mais assemblent seulement les éléments qu'ils ont été en mesure de comprendre à ce sujet. Une grande part tient peut être seulement de la spéculation, bien que je sois sûre qu'il présente un excellent sujet d'étude.