Notre monde continue de changer sous nos yeux à la vitesse de l'éclair. Comme nous l'avons déjà signalé, il y a un plan derrière tout ce qui se passe, et ce plan est celui d'un Nouvel ordre mondial qui n'est même plus une théorie « conspirationniste », puisque les dirigeants mondiaux qui le planifient et le mettent en œuvre l'ont divulgué et ouvertement rendu public.
Reset - World Economic Forum
© World Economic Forum
Dans chaque crise, il y a une opportunité
Un événement majeur se produit en ce moment et ne fait pas beaucoup la Une des journaux ; c'est le montant sans précédent d'argent « frais » que la Réserve fédérale crée de toutes pièces et injecte dans l'économie.

Il ne s'agit pas d'un « stratagème » nouveau, mais d'un phénomène que nous avons déjà observé par le passé, notamment en 2007 et 2008 avec les plans de relance économique qui ont permis de renflouer les banques.

Mais observez ce graphique publié dans Economic Policy Journal qui montre à quel point ce mouvement est sans précédent, et ce n'est encore que le début ! Au moment où j'écris ces lignes, un autre plan de relance économique de 1 000 milliards de dollars est en cours.
Croissance de la masse monétaire M2NSA annualisée sur 13 semaines de 1981 à 2020
© EPJ
Croissance de la masse monétaire M2NSA annualisée sur 13 semaines de 1981 à 2020
L'hyperinflation est généralement imminente lorsque l'on injecte autant d'argent dans l'économie, ce qui, dans le passé, a principalement consisté à soutenir les entreprises en difficulté jugées « trop grandes pour faire faillite ». Et nous en voyons peut-être les premiers signes, puisque, aujourd'hui dimanche 7 juin, le Economic Policy Journal rapporte que les tarifs aériens vont doubler : États-Unis - Europe 2 200 $ en classe économique.

Mais cette fois-ci, nous n'assistons pas seulement à un renflouement des entreprises, mais aussi à un énorme transfert de richesse avec des centaines de milliards offerts à l'industrie pharmaceutique, principalement pour développer de nouveaux vaccins Covid.


Puisque toutes ces crises sont manifestement planifiées dans un but précis, de la pandémie aux récentes émeutes dans les villes américaines qui ne semblent pas vouloir s'éteindre et qui se poursuivent, la grande question est : quelle est la finalité de tous ces transferts de richesses ?

Eh bien, nous n'avons plus besoin de nous poser la question, car les Globalistes viennent de se réunir en Suisse, dans le cadre du Forum économique mondial, le même groupe qui a travaillé avec la fondation Bill et Melinda Gates à la fin de l'année dernière au Johns Hopkins Center for Health Security et a réalisé une simulation pour prédire l'épidémie de Covid-19 avant même qu'elle ne commence (voir Bill Gates & le Forum économique mondial ont-ils prédit l'épidémie de coronavirus ? [en anglais - NdT])


Commentaire : « Pendant des mois, nous avons vu notre mode de vie changer radicalement. On nous a répété à maintes reprises que les choses ne seront plus jamais les mêmes et que nous devions accepter la nouvelle normalité. Aujourd'hui, les ingénieurs sociaux ont révélé leur jeu et ont officiellement lancé leur solution à cette crise. La solution proposée est le Grand Reset. » Spiro Skouras

Un officiel allemand divulgue un rapport dénonçant le coronavirus comme une « fausse alerte mondiale »

Sur le site Web du World Economic Forum dans un article daté du 3 juin 2020 — dont est issue l'image du début de notre article — En voici la conclusion :

« La crise du Covid-19 touche toutes les facettes de la vie des populations dans tous les recoins du monde. Mais la tragédie ne doit pas être son seul héritage. Au contraire, la pandémie représente une occasion rare mais étroite de réfléchir, de ré-imaginer et de ré-inventer notre monde pour créer un avenir plus sain, plus équitable et plus prospère. »
carte de la Grande Transformation grâce au Reset
© World Economic Forum
« Explorez la carte de la Grande Transformation grâce au Reset »
Le Forum Économique Mondial de Davos n'est pas seulement un lieu ou les puissants du monde politique, économique et financier font leur exercice de communication devant les décideurs pendant trois jours. C'est également un producteur imposant de projets, de rapports, de recommandations aux décideurs politiques dont l'analyse permet de cerner les tendances pour l'année en cours et celles à venir.

Voir notre article Coronavirus - Mensonges et propagandes où les « remèdes » du Covid-19 seront pires que le mal
Event 201 Coronavirus
© Sott.net
N'oublions pas que la panique du coronavirus et ses « remèdes » sont un coup de fouet géant pour promouvoir l'agenda mondialiste du Nouvel ordre mondial.

Cette « remise à plat » de l'économie mondiale comprendra le passage à la monnaie numérique et la suppression des espèces, une redistribution des richesses et la réduction de la taille de la population mondiale pour « lutter contre le réchauffement climatique » et inaugurer le Nouvel ordre mondial. Elle comprend également le lancement de la Quatrième révolution industrielle, qui vise à intégrer les ordinateurs et l'intelligence artificielle aux êtres humains, que l'on nomme plus communément « transhumanisme ». [Voir plus bas pour la vidéo - NdT]

Un grand merci à Spiro Skouras qui a produit une courte vidéo couvrant tout cela sur Activist Post. Elle ne dure que 22 minutes, et j'encourage tout le monde à la visionner.


Le système économique du Nouvel ordre mondial

Le plan pour le système économique du Nouvel ordre mondial est en place depuis quelques années maintenant, attendant simplement la bonne occasion d'être lancé. C'est la menace mondiale [fabriquée - NdT] d'un Coronavirus exploité pour créer peur et panique dans le monde entier qui leur a fourni l'occasion parfaite pour commencer à mettre ce plan en œuvre.

Voici ce qu'ils ont publié la semaine dernière [le même article dont il est fait mention dans notre commentaire précédent - NdT] :
Les confinements dus au Covid-19 s'atténuent peut-être progressivement, mais l'inquiétude concernant les perspectives sociales et économiques du monde ne fait que s'intensifier. Il y a de bonnes raisons de s'inquiéter : un fort ralentissement économique a déjà commencé, et nous pourrions être confrontés à la pire dépression depuis les années 1930. Mais, si cette issue est probable, elle n'est pas inévitable.

Pour obtenir un meilleur résultat, le monde doit agir conjointement et rapidement pour réorganiser tous les aspects de nos sociétés et de nos économies, de l'éducation aux contrats sociaux et aux conditions de travail. Tous les pays, des États-Unis à la Chine, doivent participer et toutes les industries, du pétrole et du gaz à la technologie, doivent être transformées. En bref, nous avons besoin d'un « Grand Reset » du capitalisme.
Voici le plan en trois étapes selon leurs propres déclarations :
L'agenda du Grand Reset comporterait trois éléments principaux. Le premier orienterait le marché vers des résultats plus équitables. À cette fin, les gouvernements devraient améliorer la coordination — par exemple, en matière de politique fiscale, de réglementation et d'imposition — moderniser les accords commerciaux et créer les conditions d'une « économie des parties prenantes ». À une époque où l'assiette fiscale diminue et où la dette publique monte en flèche, les gouvernements sont fortement incités à prendre de telles mesures.

En outre, les gouvernements devraient mettre en œuvre des réformes attendues depuis longtemps qui favorisent des résultats plus équitables. Selon les pays, ces réformes peuvent inclure des modifications de l'impôt sur la fortune, la suppression des subventions aux combustibles fossiles et de nouvelles règles régissant la propriété intellectuelle, le commerce et la concurrence.

Le deuxième volet d'un programme de Grand Reset permettrait de s'assurer que les investissements font progresser les objectifs communs [les leurs, pas les nôtres - NdT], tels que l'égalité et la durabilité. Dans ce domaine, les programmes de dépenses à grande échelle que de nombreux gouvernements mettent en œuvre représentent une opportunité majeure de progrès. La Commission européenne, par exemple, a dévoilé des plans pour un fonds de relance de 750 milliards d'euros — 826 milliards de dollars. Les États-Unis, la Chine et le Japon ont également des plans de relance économique ambitieux.

Plutôt que d'utiliser ces fonds, ainsi que les investissements des entités privées et des fonds de pension [dites adieu à vos retraites - NdT], pour combler les lacunes de l'ancien système, nous devrions les utiliser pour en créer un nouveau qui soit plus résistant, plus équitable et plus durable à long terme. Cela implique, par exemple, de construire des infrastructures urbaines « vertes » et d'inciter les industries à améliorer leurs résultats en matière de mesures environnementales, sociales et de gouvernance (ESG).

La troisième et dernière priorité d'un programme de Grand Reset est d'exploiter les innovations de la Quatrième révolution industrielle pour soutenir le bien public, en particulier en relevant les défis sanitaires et sociaux. Pendant la crise du Covid-19, les entreprises, les universités et d'autres acteurs ont uni leurs forces pour développer des diagnostics, des thérapies et d'éventuels vaccins, établir des centres d'essai, créer des mécanismes de traçage des infections et fournir des services de télémédecine. Imaginez ce qui pourrait être possible si des efforts concertés similaires étaient déployés dans tous les secteurs. [Oui, merci, on imagine assez bien - NdT]
Nous commençons donc à comprendre pourquoi tant d'argent est créé de toutes pièces et transféré à l'industrie pharmaceutique. Ils veulent reconstruire la société selon leur propre programme pour créer ce Nouvel ordre mondial.

La mise en œuvre de la Quatrième révolution industrielle est probablement l'aspect le plus inquiétant de ce plan. Ils ont produit une vidéo en 2016 qui décrit exactement à quoi ressemble cette nouvelle « révolution industrielle », et vous devriez la regarder pour comprendre exactement où ils veulent tous nous emmener pour la mettre en œuvre.
L'idée même que nous nous faisons de l'être humain, une sorte de concept naturel, a vraiment été modifiée. Nos corps seront tellement sophistiqués que nous ne pourrons plus vraiment distinguer ce qui est naturel de ce qui est artificiel.

Vous pourriez vous demander : « Pouvons-nous vraiment devenir des super humains ? »

Si vous avez lu mes précédents articles récemment publiés, dans lesquels je démasque les responsables du mouvement vers un Nouvel ordre mondial, vous apprendrez peut-être qu'il existe au sein d'une société secrète appelée « Les Illuminati » un groupe de personnes très riches et très influentes au niveau mondial.

Dans les années 1700, ce groupe a nommé deux hommes pour écrire deux idéologies opposées qui ont depuis lors été utilisées tout au long de l'Histoire récente pour créer des conflits de classe qui ont traditionnellement été étiquetés gauche contre droite, ou conservateur contre libéral. Karl Marx a écrit le Manifeste du Parti communiste, tandis que Karl Ritter a élaboré un plan selon lequel la race aryenne pourrait dominer d'abord l'Europe, puis le monde entier.

La forme extrême de la « gauche », ou du socialisme, est donc le « communisme », tandis que la forme extrême de la « droite », ou du fascisme, est le « nazisme ». C'est la base de la plupart des conflits humains aujourd'hui, et des guerres qui ont été menées depuis la Première Guerre mondiale.

Veuillez lire ces deux articles importants si vous ne les avez pas encore lus [en anglais - NdT] : Dans la vidéo décrivant la Quatrième révolution industrielle, ils admettent d'emblée que c'est le cas depuis le début, car ils présentent leurs propres solutions à cet ancien conflit.
Nous avons besoin d'un modèle économique différent. Je n'entends pas par là le capitalisme contre le communisme.

Ce dont je parle, c'est d'un changement de système. Dans la lignée des deux grands changements qui se sont produits au XXe siècle.

Le keynésianisme a mis l'accent sur la santé et l'éducation, ainsi que sur le rôle du gouvernement dans les affaires.

Le néo-libéralisme a ensuite suivi à la fin du siècle, en réaction au précédent, et dans lequel l'accent était mis sur la libéralisation des marchés, la liberté de l'individu et l'élimination des gouvernements.

Nous devons passer à un nouveau système qui nous permettra de répondre aux besoins fondamentaux de chaque être humain sur la planète dans les limites des moyens planétaires. Cela signifie que le monde sera plus équitable et que son objectif principal ne sera pas la croissance en soi, mais la maximisation du bien-être humain [leur bien-être, pas le nôtre - NdT].

Et l'Histoire nous enseigne qu'un changement de valeurs est déclenché par la création d'un nouveau scénario quant à la façon dont nous voulons vivre.

~ Stewart Wallis, New Economics Foundation
Cela vous effraie-t-il ? Ça devrait...

Lorsque l'on regarde la vidéo qu'ils ont produite sur la Quatrième révolution industrielle, on peut noter que des idées très nobles y sont présentées quant aux perspectives que peut, selon eux, proposer la technologie, une technologie qui ferait marcher à nouveau les estropiés, et rendrait la vue aux aveugles.

Mais n'oubliez pas que tout aussi nobles que soient ces affirmations prononcées par ces technocrates, elles ne se sont pas encore concrétisées et nous n'avons aucune raison scientifique de croire qu'elles le seront un jour.

Même le désir de produire des armes biologiques de destruction massive a jusqu'à présent presque totalement échoué. Il existe des preuves qu'un virus étudié en laboratoire était en cours d'élaboration dans un laboratoire de Wuhan avant l'apparition du Covid, mais nous savons maintenant qu'il n'existe même pas de test précis permettant d'identifier ce prétendu « nouveau » virus, et que la réaction à la pandémie n'a été qu'une farce, car il s'agissait juste d'une autre mauvaise saison de la grippe, telle que nous en avons presque chaque année pendant la même période.


Commentaire : Toutefois, il nous faut mitiger ce que dit l'auteur : « des épidémiologistes et des pharmacologues japonais et taïwanais ont déterminé que le nouveau coronavirus pourrait être originaire des États-Unis, puisque ce pays est le seul connu pour avoir les cinq souches - dont toutes les autres doivent être issues. Wuhan, en Chine, n'a qu'une seule de ces souches, ce qui en fait, par analogie, une sorte de « branche » qui ne peut exister par elle-même sans être d'abord issue d'un tronc commun. »

Par ailleurs, « Daniel Lucey, un expert en maladies infectieuses de l'université de Georgetown à Washington, a déclaré dans un article du magazine Science que la première infection humaine a été confirmée comme ayant eu lieu en novembre 2019 (et pas à Wuhan), ce qui suggère que le virus est venu d'ailleurs et s'est ensuite propagé aux marchés de Wuhan. Un groupe a mis en évidence l'origine de l'épidémie dès le 18 septembre 2019 ». Sans oublier que des vagues de maladies pulmonaires se sont produites avant même l'épidémie en Chine :


Au lieu de cela, ce qui s'est réellement passé à Wuhan, comme nous l'avons déjà signalé, c'est que le gouvernement chinois a convaincu plus de 50 millions de personnes de s'auto-confiner volontairement en raison de la PEUR d'un nouveau virus, et cette décision est devenue le plan directeur mis en œuvre dans le monde entier pas les mondialistes.

Les nouveaux vaccins modifiant l'ADN constituent-ils la prochaine étape ?

Les nouveaux vaccins constituent une grande partie des plans pour un Nouvel ordre mondial. Dans le cadre du programme transhumaniste, la course actuelle au développement d'un vaccin contre le Covid-19 est également une course au développement du premier vaccin qui modifie l'ADN.

Le Dr Sherri Tenpenny a récemment écrit à ce sujet. Voir [en anglais - NdT] : Un vaccin Covid-19 sera-t-il le premier vaccin à modifier l'ADN humain pour faire progresser le transhumanisme ?

Si ce nouveau vaccin expérimental peut être un moyen de tester leur capacité à modifier l'ADN humain, il pourrait très bien être aussi un moyen de tuer une partie importante de la population, ou de rendre les filles stériles, pour faire avancer leur objectif de réduire la population mondiale. Voir [en anglais - NdT] : Dr Judy Mikovits et Dr Sherri Tenpenny - Le nouveau vaccin contre le Covid-19 pourrait tuer 50 millions de personnes aux États-Unis


La majeure partie de la population mondiale a déjà subi un lavage de cerveau et a été conditionnée à croire que les vaccins sont responsables de l'éradication de la plupart des maladies infectieuses, une affirmation qui ne peut être prouvée et qui n'est étayée par aucune preuve historique, montrant que presque toutes ces maladies étaient déjà en déclin bien avant que les vaccins ne soient mis sur le marché.

Les vaccins sont présentés comme « sûrs et efficaces », même s'il existe une loi spéciale qui protège la responsabilité juridique des fabricants en cas de décès et de préjudices dus aux vaccinations, et qu'un tribunal spécial vaccins a versé des milliards de dollars de dommages et intérêts.


Les médecins sont formés pour ne jamais considérer les vaccins comme la cause d'une maladie auto-immune, et donc si un vaccin contre le Covid-19 se met à provoquer la mort de nombreuses personnes, il faut s'attendre à ce que la communauté médicale trouve une autre cause présumée de ces décès, comme une « seconde vague » du Corornavirus, pour lequel il n'existe même pas de test fiable permettant de l'identifier.

Source de l'article initialement publié en anglais le 8 juin 2020 : Health Impact News
Traduction
: Sott.net