Bienvenue à Sott.net
mar., 07 fév. 2023
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte


Compass

Rwanda - Ukraine : du Falcon 50 à Nord Stream 1 et 2, et PsyOps. .... (2/2.3)

Dans mon texte précédent[1], j'abordais quelques « aspects PsyOps » des stratégies de propagande intervenues après la mise en place des prémices du chaos, exploitées par les intéressés lors du Génocide des Tutsi du Rwanda, de 1990 à 1994.
kjhg
J'escomptais pouvoir mettre en abyme ce même type d'activités de propagande dans le cas du conflit entre la Russie et l'Ukraine. C'était sans compter que les exemples que je référençais, dans le cas du Rwanda, étaient des faits constatés il y a près de 35 ans. De ces faits, qui sont coulés dans le « moule de l'histoire officielle », de ces faits qui sont plus réels qu'un Lord-Maire, résistants face aux injonctions du pouvoir, en quelque sorte des « fact-checkés ».

Bad Guys

Les stratagèmes totalitaires des génocidaires mondialistes, partie 1

Les bolchevistes étaient une faction marxiste révolutionnaire d'extrême gauche, fondée par Vladimir Lénine, qui s'est séparée avec les mencheviks du Parti ouvrier social-démocrate russe marxiste, un parti politique socialiste révolutionnaire formé en 1898.
hytg
En 1917, deux révolutions ont eu lieu dans l'Empire russe. La première a renversé la monarchie impériale et la seconde a placé les bolcheviks au pouvoir après une guerre civile sanglante.

Biohazard

Guerre nucléaire. « Minuit moins 90 secondes » : le plan du Pentagone de 1945 pour « rayer l'Union soviétique de la carte »

En tant qu'auteur, je me suis engagé à soutenir « la valeur de la vie humaine », dans le cadre du processus de « criminalisation de la guerre », tout en soutenant la « coexistence pacifique » entre États-nations, et de manière plus fondamentale « l'avenir de l'humanité » qui dans la conjoncture actuelle est menacé par la guerre nucléaire.
jkll

Déclaration de janvier 2023, Capture d’écran de WP
J'ai commencé ma recherche sur la guerre nucléaire il y a plus de 10 ans, en me concentrant sur ses dimensions historiques, stratégiques et géopolitiques, ainsi que sur la criminalité sous-jacente en tant qu'instrument pour la mise en œuvre de ce qu'on devrait désigner comme étant un acte de « génocide à grande échelle ».

Bad Guys

11-Septembre — L'hypothèse d'une opération du Pentagone doublée par Israël

Le 11 Septembre pour les nuls

Est-il vrai que « le 11 Septembre était une opération interne » (9/11 was an inside job) ? Oui, dans la mesure où Israël est « à l'intérieur » des États-Unis. Mais pour les chercheurs dissidents qui ont identifié Israël comme le principal responsable, la thèse inside job est une partie intégrante de l'opération sioniste, un peu comme un faux drapeau secondaire cousu en doublure sous le faux drapeau d'Al-Qaïda.
11-Septembre drapeau
Un authentique mouvement pour la vérité aurait désigné Israël comme le principal suspect dès le départ. En effet, dès le premier jour, il était évident qu'Israël était le principal bénéficiaire. Le jour même des attentats à 13 heures, heure de New York, George Friedman (« né à Budapest, en Hongrie, de parents juifs qui ont survécu à l'Holocauste », nous informe Wikipédia) se réjouissait sur son site géopolitique Stratfor :

USA

« Ni nous ni nos alliés ne sommes prêts à mener une guerre totale avec la Russie, au niveau régional ou mondial »

« Ni nous ni nos alliés ne sommes prêts à mener une guerre totale avec la Russie, au niveau régional ou mondial » indique le colonel à la retraite Douglas Macgregor dans le journal The American Conservative. Nous avons traduit le texte de cet ancien conseiller du secrétaire à la Défense de l'administration Trump, un vétéran de combat décoré et par ailleurs auteur de cinq livres.
poutine biden
© DR
Jusqu'à sa décision de confronter Moscou à une menace militaire existentielle en Ukraine, Washington a limité l'utilisation de la puissance militaire américaine à des conflits que les Américains pouvaient se permettre de perdre, des guerres avec des adversaires faibles dans le monde en développement, de Saigon à Bagdad, qui ne présentaient pas de menace existentielle pour les forces américaines ou le territoire américain. Cette fois-ci, une guerre par procuration avec la Russie est différente.

Eye 1

Covid : pour avoir exprimé une opinion opposée au confinement, des personnalités et citoyens britanniques surveillés par l'armée

L'armée britannique a espionné plusieurs personnalités politiques, médiatiques et même des citoyens ayant exprimé leur opposition au confinement lors de l'épidémie de coronavirus. L'information a été dévoilée par le quotidien Daily Mail.
ghjk
Le journal affirme détenir les documents qui démontrent comment les autorités, tout comme ce fut dévoilé aux États-Unis par les Twitter Files, ont fait pression sur les réseaux sociaux pour censurer des contenus hostiles à la politique officielle de gestion de la crise du Covid-19.

Brick Wall

Épreuves et tribulations de l'Occident collectif

NATO Russia
© REUTERS / Dado Ruvic
Asseyez-vous, détendez-vous et profitez d'une course vers le fond du Grand Canyon. La seule question est de savoir qui y arrivera en premier : l'UE, l'OTAN, ou les deux.

On peut être excusé d'imaginer toutes sortes de jeux de divertissement se déroulant au QG de l'état-major russe alors que l'Empire et l'OTAN deviennent littéralement fous. Quel coup de folie vont-ils encore inventer - hormis la troisième guerre mondiale ?

Pistol

Le Pentagone exige de l'Amérique latine qu'elle livre des armes à l'Ukraine

pentagone drapeau usa
Dans une recherche de plus en plus frénétique d'armes à acheminer dans la guerre par procuration que mènent les États-Unis et l'OTAN contre la Russie en Ukraine, les États-Unis se tournent vers l'Amérique latine, a révélé le haut commandant américain pour la région.

La générale Laura Richardson, chef du Commandement sud des États-Unis (SOUTHCOM), a déclaré lors d'un forum en ligne organisé la semaine dernière par le groupe de réflexion stratégique géopolitique Atlantic Council de Washington que le Pentagone tente de convaincre plusieurs gouvernements latino-américains anonymes de « faire don » de matériel militaire de fabrication russe au régime ukrainien soutenu par les États-Unis.

USA

Comment les USA font entrer de nouveaux membres dans l'OTAN : subversion, coup d'État ...

Blinken avec la présidente moldave Maia Sandu

S’exprimant aux côtés de la présidente moldave Maia Sandu à Chisinau le 6 mars 2022, Blinken a affirmé que les États-Unis soutenaient les aspirations de la Moldavie à rallier l’Union européenne, mais que le processus allait être décidé par l’UE.à Chisinau le 6 mars 2022, Blinken a affirmé que les États-Unis soutenaient les aspirations de la Moldavie à rallier l’Union européenne, mais que le processus allait être décidé par l’UE.
Voici le schéma qui a été suivi depuis la fin de l'Union soviétique, en 1991, lorsque l'excuse « anti-communiste » étayant l'impérialisme global de l'après-guerre n'était plus invocable (comme tel avait été le cas en Corée, et au Vietnam, et au Guatemala, et en Iran, et au Chili, et dans de nombreux autres pays) avant 1991. Mais le schéma de subversion puis de conquête fut créé en 1965 en Indonésie (et peut-être avant cela, dans d'autres « républiques bananières ») ; et nous allons donc commencer ici en décrivant ce premier jalon, en Indonésie, qui établit ce qui est devenu une routine utilisée par le gouvernement étasunien après 1991 :

Binoculars

Les liens entre le Premier ministre britannique et Moderna

L'histoire commence il y a 13 ou 14 ans, avec la création d'une société appelée Theleme. L'un des co-fondateurs de Theleme est un homme nommé Rishi Sunak. Qui se trouve être maintenant le Premier ministre du Royaume-Uni. La société a rapidement fait un investissement « judicieux », investissant des millions de dollars dans une petite entreprise de biotechnologie appelée Moderna.
ghjk
À l'époque, Moderna n'avait qu'une poignée d'employés, mais Theleme voyait apparemment le potentiel de croissance.

Commentaire: La planète a toujours été régie par des canailles, c'est un fait. Mais là... ça dépasse, peut-être, les bornes ?