Les Maîtres du MondeS


USA

Au Caire : transition pilotée

La Maison-Blanche promeut en Égypte la bobo-révolution : elle honore un jeune entrepreneur mort en dénonçant la corruption de policiers de base, pour mieux soutenir une dictature militaire. L'important n'est pas de changer les structures sociales, mais de garantir la libre entreprise et l'usage de l'Internet.
Image
Le 22 juin 2011, le président Obama remet le Prix de la Démocratie au jeune blogger tunisien Jamel Bettaieb, un activiste de Sidi Bouzid, ville dont est partie la « révolution du jasmin ». A gauche sur la photo, Zahraa Said, frère de Khalid Said, un jeune chef d’entreprise égyptien honoré à titre posthume. Il avait posté sur Internet une vidéo attestant la corruption de policiers, avant d’être assassiné. De dos, Carl Gershman, président de la National Endowment for Democracy. La cérémonie a été suivie d’une table ronde autour de Aly Abuzaakuk et Radwan Ziadeh, deux des principaux organisateurs des troubles en Libye et en Syrie.
Dans une touchante cérémonie à la Maison-Blanche, le président Obama a commémoré un jeune businessman égyptien tué par la police de Moubarak (armée et entraînée par les USA), décoré par le « Prix Démocratie 2011 » de la National Endowment for Democracy (Ned) [1].

Les États-Unis, a rappelé le président, soutiennent fortement la transition vers la démocratie en Égypte, en valorisant le leadership des voix émergentes, surtout jeunes, dans la société civile. La Ned et d'autres organisations « non-gouvernementales » - en réalité des émanations du Département d'État et de la CIA, qui financent en Égypte des dizaines de projets - s'occupent de leur formation. D'autres programmes sont gérés directement par le gouvernement états-unien. Le Global Entrepreneurship Program, institué par l'administration Obama pour « promouvoir la culture entrepreneuriale dans les pays en voie de développement », organise des cours, tenus par des entrepreneurs états-uniens, auxquels participent de jeunes égyptiens des classes moyenne et moyenne-haute. Les meilleurs sont envoyés aux USA pour des cours de perfectionnement. On soigne surtout la formation de jeunes gestionnaires de sites Internet, en anglais et en arabe, lesquels reçoivent des financements et apprennent le savoir-faire de sociétés privées états-uniennes. On élève ainsi une nouvelle classe dirigeante égyptienne, que le New York Times définit comme « les entrepreneurs de la révolution ».

Eye 1

ADN : La Grande Bretagne se fiche des innocents

Image
© inconnu
Contrairement aux promesses du gouvernement, les profils ADN d'un million d'innocents britanniques ne seront pas effacés des fichiers policiers, selon le Daily Telegraph.

Actuellement, en Angleterre et au Pays de Galles, les profils ADN des citoyens impliqués dans une enquête sont conservés par la police, indépendamment du fait qu'ils aient plus tard été condamnés ou innocentés. Résultat : 5 millions d'angliches sont fichés... dont un bon million aura finalement été disculpé. Mais c'est un détail.

R2-D2

La France achète pour 500 millions de dollars de drones à Israël

Image
© Reuters
C'est un tabou qui se brise : après des années de collaboration discrète, la France signe un contrat de près de 500 millions de dollars avec Israël pour l'achat de drones. Une « revanche », pour la presse israélienne.

« Après 44 ans de boycott français : un contrat historique ». C'est ainsi que la plupart des médias israéliens ont qualifié la prochaine fourniture de drones d'origine israélienne, c'est-à-dire d'avions de reconnaissance sans pilote, qui seront adaptés aux besoins de l'armée française par Dassault Aviation. Signé en fin de semaine dernière, le "deal" avec Israël Aerospace Industries (IAI), le numéro 1 israélien, est estimé à environ 500 millions de dollars, selon des responsables d'IAI.

Star of David

Massacre en Norvège : en savoir plus sur le lien avec la droite juive

Traduit par JPP pour Info-Palestine

Merci à l'antisioniste respecté Jeff Blankfort (qui m'a communiqué un lien crucial), je sais maintenant que juste la veille du massacre de vendredi (22 juillet) en Norvège, un ancien trotskyste converti en néocon, David Horowitz, a publié un article de Joseph Klein dans son magazine FrontPage, titré Les Quisling de Norvège, qui aurait pu fournir au meurtrier de masse Anders Behring Breivik toute la motivation nécessaire pour commettre son crime.
Image
La population d’Oslo manifeste sa douleur et sa compassion en déposant des gerbes de fleurs devant la cathédrale - Photo : Reuters
Vous pouvez lire cet article sur le site : FrontPage.

Voici certaines des « perles » publiées par le magazine pro-guerre de la droite juive(*), quelques heures à peine avant que Behring Breivik ne prenne ses armes et ne se lance dans son expédition meurtrière :

« L'infâme Vidkun Quisling, ce norvégien qui a soutenu l'Allemagne nazie alors qu'elle avait conquis son propre pays, doit être applaudi dans sa tombe... Dernier exemple de la collaboration norvégienne avec les ennemis des juifs, le ministre norvégien des Affaires étrangères, Jonas Gahr Stoere, a déclaré lors d'une conférence de presse cette semaine, aux côtés du président palestinien Mahmoud Abbas, que "la Norvège estime qu'il est parfaitement légitime pour le président palestinien de se tourner vers les Nations-Unies" pour obtenir la reconnaissance d'un État palestinien indépendant. »

« Pendant l'occupation nazie de la Norvège, presque tous les juifs furent déportés vers les camps de la mort ou durent fuir vers la Suède et au-delà. Aujourd'hui, la Norvège se trouve effectivement sous l'occupation des gauchistes antisémites et musulmans radicaux, et elle paraît prête à permettre la destruction de l'État juif d'Israël ».

Vader

USA, Kucinich - Le gouvernement n'est plus au service du peuple

Dennis Kucinich sur le pillage des richesses américaines par les banques, les corporations et l'élite.


Dennis Kucinich, né le 8 octobre 1946, est un homme politique américain, membre du Parti démocrate, ancien maire de Cleveland de 1977 à 1979 et représentant du 10e district de l'Ohio à la chambre des représentants des États-Unis depuis 1997.

Gear

Les mensonges sur la guerre de Libye sont pires que ceux sur l'Irak

Traduit par Resistance 71

Image
Les mensonges utilisés pour justifier la guerre de l'OTAN contre la Libye ont surpassé tous ceux créés pour justifier l'invasion de l'Irak. Amnesty International et Human rights Watch, toutes deux avaient des observateurs honnêtes au sol pendant des mois après le début de la rébellion dans l'Est de la Libye et tous ont répudié toute accusation majeure utilisée pour justifier la guerre de l'OTAN contre la Libye.

En accord avec l'observateur d'Amnesty International, qui parle couramment l'arabe, il n'y a pas une seule vérification confirmée de viol par les combattants de Kadhafi, même pas un témoignage de médecin qui en aurait connu un. Toutes les histoires de viols de masse sous viagra étaient des fabrications.

Amnesty n'a pas non plus pu vérifier une seule de ces histoires de "mercenaires africains" de Kadhafi et les dires de la télévision satellite internationale de mercenaires africains violant les femmes qui furent utilisés pour répandre la panique dans la population de l'Est de la Libye et la forcer à fuir leurs maisons, ne sont aussi que des fabrications.

MIB

Meilleur du Web: Attentats à Oslo : une bien étrange police

Image
Nous apprenons ce soir que la police norvégienne a dynamité en fin d'après-midi la totalité des explosifs qu'elle a retrouvé dans la ferme d'Anders Breivik Behring. Une bien étrange police, qui a également mis plus de 90 minutes à intervenir pour mettre fin au massacre sur l'île d'Utøya, dans des conditions pour le moins rocambolesques...

Selon le site norvégien NRK, la police norvégienne a dynamité mardi en fin d'après-midi l'ensemble des charges explosives qu'elle a retrouvé dans la « ferme de culture biologique » nommée Geofarm, que dirigeait Anders Breivik Behring. Pourquoi, dans une affaire d'une telle ampleur, ne pas les avoir conservés comme pièces à conviction ?

La police norvégienne prétend que ces explosifs étaient issus d'engrais à base de nitrate d'ammonium. L'idée qu'ils auraient été détruits pour éviter un risque d'explosion ne tient pas la route un instant puisque que, d'une part, il faut le mélanger à un autre composant pour en faire un explosif, comme par exemple du fuel, et d'autre part parce qu'un des avantages du nitrate d'ammonium est qu'il est stable. Il faut un amorçage très puissant afin d'élever sa température à plus de 200°C et provoquer une explosion, comme du nitrométhane ou du TNT.

Control Panel

Qualité de l'eau (1) : un mensonge d'état ?

Un nouveau site internet citoyen, « Eau Evolution », dédié à l'analyse de la qualité de l'eau, révèle une vérité qui dérange. La réglementation et les protocoles de mesure de la qualité de l'eau, profondément modifiés depuis une dizaine d'années, sont entachés de biais innombrables, qui conduisent à minorer très gravement l'ampleur de la pollution des rivières et des nappes phréatiques françaises.

Dollar

Dennis Kucinich sur le pillage des richesses américaines par les banques, les corporations et l'élite



Les États-Unis, le Canada, la France et les autres pays d'occident se sont fait usurper le droit de créer leur propre monnaie par un cartel international de banquier privé. Ce cartel peut créer de l'argent à partir de rien bref du vent tout en nous demandant de repayer les intérêts. Une des solutions de la crise actuelle serait de reprendre le contrôle de nos monnaies respectives nous évitant ainsi d'être esclaves d'une dette toute notre vie et ainsi voir notre qualité de vie disparaitre.

Family

Comment on fabrique la famine en Somalie

Traduction par Julie Lévesque pour Mondialisation.ca

Image
Depuis les vingt dernières années, la Somalie est embourbée dans une « guerre civile » tout en étant victime d'un processus de déstabilisation économique affectant le secteur rural et urbain.

Le pays fait maintenant face à une famine généralisée. Selon les reportages, des dizaines de milliers de personnes sont décédées de malnutrition dans les derniers mois. Les vies de plusieurs millions de personnes sont menacées.

Les médias occidentaux attribuent la famine à une grave sécheresse sans examiner pour autant les causes sousjacentes.

Un climat d'« anarchie et de guerres de gangs » est également présenté comme l'une des principales raisons de la famine.

Mais qui est derrière l'anarchie et les gangs armés?

La Somalie est rangée dans la catégorie des « États faillis », un pays sans gouvernement.

Mais comment est-elle devenue un « État failli »? Il y a suffisamment de preuves indiquant une intervention étrangère ainsi qu'un appui en sous main aux milices armées. Produire des « États faillis » fait partie intégrante de la politique étrangère étasunienne. Cela relève d'un plan du renseignement militaire.