Bienvenue à Sott.net
sam., 30 mai 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Nuke

R.A.S. nucléaire rien à signaler

Un film d'Alain de Halleux

Des ouvriers du nucléaire sortent de l'ombre pour dresser un tableau inquiétant de leurs conditions de travail et de sécurité dans les centrales nucléaires. Une enquête exemplaire.

On les appelle les "jumpers", ils sont chargés d'entrer dans le générateur de vapeur pour obturer les tuyaux qui le relient au réacteur nucléaire. Séjour maximum autorisé : de 90 à 120 secondes, sous peine de surdosage radioactif ! Ils font partie de la masse des ouvriers intérimaires et sous-payés, chargés de maintenance dans les centrales nucléaires (décontamineurs, mécaniciens, contrôleurs...). Des travailleurs de l'ombre qui, avec ce film, sortent pour la première fois du silence pour dresser un tableau inquiétant d'un des fleurons de l'industrie européenne. Depuis la libéralisation des marchés et la privatisation des groupes énergétiques, les conditions de travail semblent en effet se dégrader, au mépris de la santé des ouvriers et de la sécurité des citoyens et citoyennes. Au nom de la rentabilité, EDF/GDF-Suez, Areva et les autres recourent de plus en plus à la sous-traitance, rognent sur les effectifs et la maintenance, font pression sur les employés... à voir absolument pour savoir ce qu'il faut savoir...

Arrow Down

La stupidité d'un peuple

Luke Rudkowski, de We Are Change, juste après l'annonce de la mort d'Oussama Bin Laden à la Maison Blanche interview des gens afin de démontrer l'ignorance et la stupidité d'un peuple.


Gear

Les Américains pourraient publier les « photos » de « Ben Laden » ce mardi

Cher Monsieur,

vous n'êtes pas hébergeur mais éditeur, votre site est éditorialisé, je
vous invite donc à faire vous-même une recherche sur vos propres pages.

la publication sans accord ni autorisation d'articles de notre fond
constitue un acte de contrefaçon. Ces activités peuvent faire l'objet de
poursuites pénales sanctionnées par deux ans d'emprisonnement et 150 000
Euros d'amende.

Par ailleurs, l'usage non autorisé de notre marque constitue de la même
manière une contrefaçon de nos droits de propriété intellectuelle.
La publication de nos articles ne vous étant pas autorisée, nous vous
demandons expressément de cesser immédiatement toute utilisation de nos
contenus, et d'enlever toute référence à nos marques sur tous les
documents émanant de vos services.

Il nous semble toutefois préférable, avant d'entamer de quelconques
poursuites judiciaires, que nous tentions de trouver ensemble les base
d'un accord économiquement viable pour les deux parties, dans le strict
cadre des dispositions légales en vigueur et comprenant l'antériorité.
Vous voudrez bien vous mettre en rapport avec moi sans délai afin de
discuter des termes d'un tel accord.

A défaut de réaction de votre part dans un délai de une (1) semaine à
compter de la réception de la présente, nous reprendrons notre entière
liberté d'action de manière à faire cesser cette violation de nos droits
de propriété intellectuelle.

En tant que de besoin, nous vous précisons que la présente vaut mise en
demeure au sens notamment des dispositions de l'article 1153 du Code
civil, et fait donc courir les intérêts légaux sur les sommes que nous
serions amenés à vous réclamer à titre de réparation du préjudice que
nous subissons.

Je vous prie d'agréer, chère Monsieur, l'expression de mes salutations
distinguées.

Nuke

Japon : une autre centrale en difficulté

Cher Monsieur,

vous n'êtes pas hébergeur mais éditeur, votre site est éditorialisé, je
vous invite donc à faire vous-même une recherche sur vos propres pages.

la publication sans accord ni autorisation d'articles de notre fond
constitue un acte de contrefaçon. Ces activités peuvent faire l'objet de
poursuites pénales sanctionnées par deux ans d'emprisonnement et 150 000
Euros d'amende.

Par ailleurs, l'usage non autorisé de notre marque constitue de la même
manière une contrefaçon de nos droits de propriété intellectuelle.
La publication de nos articles ne vous étant pas autorisée, nous vous
demandons expressément de cesser immédiatement toute utilisation de nos
contenus, et d'enlever toute référence à nos marques sur tous les
documents émanant de vos services.

Il nous semble toutefois préférable, avant d'entamer de quelconques
poursuites judiciaires, que nous tentions de trouver ensemble les base
d'un accord économiquement viable pour les deux parties, dans le strict
cadre des dispositions légales en vigueur et comprenant l'antériorité.
Vous voudrez bien vous mettre en rapport avec moi sans délai afin de
discuter des termes d'un tel accord.

A défaut de réaction de votre part dans un délai de une (1) semaine à
compter de la réception de la présente, nous reprendrons notre entière
liberté d'action de manière à faire cesser cette violation de nos droits
de propriété intellectuelle.

En tant que de besoin, nous vous précisons que la présente vaut mise en
demeure au sens notamment des dispositions de l'article 1153 du Code
civil, et fait donc courir les intérêts légaux sur les sommes que nous
serions amenés à vous réclamer à titre de réparation du préjudice que
nous subissons.

Je vous prie d'agréer, chère Monsieur, l'expression de mes salutations
distinguées.

Gear

Al Jazeera montre son vrai visage !

Image

Al Jazeera, chaîne d'information en langue arabe basée au Qatar.
Alors que certains perçoivent un virement de la ligne éditoriale de la chaîne Al Jazeera, qui s'est particulièrement illustré par la couverture des événements syriens en adhérant à la version de certains opposants, d'autres estiment qu'il n'y a jamais eu de virement et que la phase précédente n'était qu'un leurre pour se forger une crédibilité qui pourrait couvrir sa manipulation, le moment venu.

La syrienne Louna Chebel, une ancienne journaliste de la chaîne, adhère à la seconde théorie selon laquelle la volonté qatarie de renverser le régime syrien, en collaboration avec les États-Unis, n'a jamais été abandonnée depuis les années Bush. « La campagne contre la Syrie a débuté depuis plusieurs années. Elle fonctionnait suivant la règle qui prévoyait de diffuser cinq bonnes informations et une fausse, pour se faire une crédibilité auprès des téléspectateurs », a-t-elle expliqué, dans un entretien accordé lundi 25 avril, à la télévision syrienne Dounia.

Gear

Khaled Cheikh Mohammed : Si Ben Laden meurt, une bombe explosera en Europe

Extrait de l'article : Ce que révèlent les dossiers des détenus de Guantanamo, paru le 26 avril dans le Figaro.

Une bombe nucléaire en Europe ?

Rien ne permet de savoir si la menace est sérieuse ou s'il s'agit d'un coup de bluff : le cerveau des attentats du 11 septembre, Khaled Cheikh Mohammed, aurait expliqué pendant un interrogatoire qu'une bombe nucléaire était dissimulée quelque part en Europe et qu'elle exploserait si Ben Laden était tué ou capturé.

Les documents de WikiLeaks révèlent au passage que ce dernier a sillonné l'Afghanistan pendant les trois mois qui ont suivi l'attentat de 2001 sur le World Trade Center. Craignant d'être tué, il a préparé ses troupes au combat avant de transférer son pouvoir aux talibans.

Gear

Les medias occidentaux mentent sur ce qui se passe en Syrie - Interview

Traduit par Planète non Violence

Tandis que les reportages des Médias décrivent la situation en Syrie comme un soulèvement populaire de masse brutalement réprimé par le gouvernement dictatorial, les évènements sont perçus d'une manière totalement différente par ceux qui vivent là bas.
RT s'est entretenue avec Anhar Kochneva, directrice d'une agence de tourisme basée à Moscou spécialisée dans le Moyen Orient. Elle se rend souvent en Syrie et reste en contact avec des centaines de personnes dans la région. Elle partage avec nous ce que ses contacts lui disent sur l'agitation en cours et qui ils accusent de répandre la violence.
Image
.

RT : Qu'est ce qui se passe en Syrie ? Qu'est ce que vous avez vu ? Et que disent les Syriens ?

Anhar Kochneva : Pas une seul fois j'ai rencontré quelqu'un qui soutient ces émeutes ; et sachez le dans le cadre de mon travail j'ai affaire à toutes sortes de gens. Il y a de nombreux véhicules avec les portraits du président conduits dans les rues partout dans le pays - - des vieilles guimbardes aux Porches flambantes neuves et Hummers (4x4). Vous ne pouvez pas forcer les gens à accrocher ces portraits. Cela veut dire que les gens quel que soit leur statut et revenus soutiennent le président plutôt que la rébellion. J'ai vu un grand nombre de jeunes gens marchant ou conduisant portant des drapeaux syriens. Comment pouvez-vous imposer à des jeunes gens de sortie d'agiter des drapeaux ? Je pense que c'est difficile. Si vous comprenez la mentalité des Syriens vous savez qu'ils sont réfractaires aux obligations imposées.

Smoking

Chine : interdiction de fumer dans les lieux publics

En Chine, l'interdiction de fumer dans les lieux publics est entrée en vigueur hier. Pourtant, avec les 300 millions de fumeurs que compte le pays, cette loi risque de n'être que peu respectée.

Le texte entré en vigueur hier en Chine entend mettre le pays à la page en s'alignant sur les pays développés et veut interdire aux fumeurs d'allumer leurs cigarettes dans les lieux publics. Pourtant, pas la moindre campagne de sensibilisation n'accompagne ce nouveau texte de loi. Les mesures qui ont été prises concernent surtout les distributeurs de cigarettes qui vont se faire moins nombreux et les "opérateurs d'établissements commerciaux dans les lieux publics" devront afficher des panneaux d'interdiction de fumer.

HAL9000

Coca Cola permet aux ados de mettre à jour Facebook par RFID

Est-ce que la vision 1984 de George Orwell s'est accomplie ? Il est possible que l'on se donne à Big Brother de nous-même, et avec le sourire.

Le Bracelet RFID de Coca-Cola Village

Dans un Village Coca-Cola d'Israël, la marque a testé en live un système de mise à jour automatique des statuts Facebook de ses occupants.

Chaque activité peut être mise en avant en apposant un bracelet RFID remis à l'entrée dans le « superbe poignet facebook » que nous connaissons tous, mais cette fois en version carton-pâte. Ajoutez à cela l'auto-tag des photos, et vous avez un « puissant outil fun et malin ».


Magic Wand

Mort de Ben Laden : la photo du cadavre est truquée

Image
Selon certains, la photo serait un vulgaire montage.

La première image du visage d'Oussama Ben Laden mort après une opération américaine est-elle le fruit d'un vulgaire montage photo ? Ils sont de plus en plus nombreux à mettre en doute l'authenticité de cette photo qui s'est propagée dans le monde entier et est très vite devenue L'IMAGE de la fin du chef d'Al-Qaïda. Selon certains, cette photo ne daterait pas d'aujourd'hui et serait le résultat d'un montage entre deux photos.

Sur le site LePost.fr, un internaute fait l'observation suivante: "En zoomant on constate une nette différence entre le haut du visage et le bas. Apparement, on a collé une partie du visage de Ben Laden (la bouche le menton et la barbe) sur le corps d'un autre défunt."

Par ailleurs, comme le soulignait le journaliste Antonio Solimando sur Bel RTL, un élément du cliché est suspect: la barbe de Ben Laden, presque noire, alors que les derniers enregistrements vidéos du chef terroriste le montraient nettement plus grisonnant.

Image
Photo non authentifiée

"La photo du cadavre d'Oussama Ben Laden a été rendue publique, elle n'est pas authentifiée", avait d'emblée prévenu le présentateur de Geo TV, la principale chaîne d'information du Pakistan en dévoilant l'image du visage en sang et partiellement enfoncé au niveau des orbites d'un homme arborant une barbe noire hirsute.

Commentaire: De plus, ni vu ni connu, nos amis Américains se sont empressés d'inhumer leur ancien employé « Ben Laden » en mer !! Comme c'est pratique ! Personne n'a vu ni ne verra le supposé corps. Ah le beau monde du faux...