Bienvenue à Sott.net
mer., 20 nov. 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Family

Faim et pauvreté extrême s'installent aux États-Unis

Traduction pour El Correo de : Estelle et Carlos Debiasi

Image
Ici des millions gens souffrent de faim. Nous ne parlons pas d'Haïti, ni de pays africains, ou asiatiques, ni des favelas sudaméricaines, mais du fait extraordinaire dont que dans le pays le plus riche du monde, avec le secteur agricole le plus productif, des millions de gens souffrent de ce qui s'appelle l'« insécurité alimentaire », ou ce qui en chrétien se traduit comme ne pas savoir d'où proviendra la prochaine nourriture.

Aux États-Unis il est permis - sans que cela soit un scandale national - que les enfants n'aient pas suffisamment à manger. Le programme national de télévision de CBS News, 60 Minutes, a récemment montré les visages et les histoires de familles sans toit, dont les enfants ont dit ce qu'ils ressentent quand ils ne mangent pas suffisamment. Plus de 16 millions de mineurs vivent dans la pauvreté -2 millions de plus qu'avant la crise économique qui a éclaté en 2007 - et on constate que c'est l'écroulement le plus rapide de la classe moyenne jamais arrivé depuis que le gouvernement a commencé à les mesurer, il y a demi-siècle, explique CBS News.

Qu'est qu'on ressent quand on a faim ? demande le journaliste aux enfants d'une école primaire de Floride. « C' est difficile. Tu ne peux pas dormir. Tu attends seulement, tu t'endors cinq minutes et tu te réveilles à nouveau. Tu as a mal à estomac et pense : ' je ne peux pas dormir, je vais essayer de dormir, je vais essayer de dormir', mais tu ne peux pas parce que tu as trop mal à l'estomac. Et c'est parce que tu n'as pas de nourriture dans toi », répond un enfant.

Arrow Up

Nouveau record de l'or, l'argent à un sommet en 31 ans

LONDRES - Le cours de l'or a franchi vendredi pour la première fois la barre des 1.470 dollars l'once, un nouveau sommet historique, tandis que celui de l'argent atteignait son plus haut niveau en 31 ans, soutenus notamment par les inquiétudes persistantes sur l'inflation.

Vers 15H20 GMT, le prix de l'once d'or s'est élevé à 1.474,90 dollars, un niveau sans précédent.

A la même heure, l'argent grimpait jusqu'à 40,46 dollars l'once, son plus haut niveau depuis février 1980.

"La poussée de l'or est principalement alimentée par la faiblesse persistante du dollar, et un regain d'inquiétude sur les dettes souveraines dans la zone euro" après l'appel du Portugal à une aide financière européenne, soulignait Andrey Kryuchenkov, analyste du courtier VTB Capital.

Wolf

La police autrichienne a terrifié un témoin du réseau pédophile Kampusch pour le réduire au silence

Traduction de l'anglais : InfoGuerilla. Article source en allemand : http://kurier.at/nachrichten/2087059.php

Une crainte de représailles par les autres membres du réseau pédophile impliqués dans l'enlèvement de Natascha Kampusch a pu influencer un témoin pour qu'il modifie sa déclaration et affirme qu'une seule personne a participé à ce dernier, suggèrent des documents publiés dans le journal autrichien Kurier.

Image
Ishtar A. qui a assisté à l'enlèvement de Kampusch en tant qu'écolière, a toujours déclaré avoir vu un deuxième homme assis dans la camionnette à côté de Wolfgang Priklopil pendant l'enlèvement de Kampusch en Mars 1998.

Mais lors d'une rencontre clé avec Kampusch organisée par la police en Décembre 2009, elle a soudainement changé sa déclaration, surprenant même sa propre mère.

Commentaire: Un chef de police retrouvé mort « suicidé », tout comme le gendarme Jambert, miraculeusement « suicidé », lui aussi, de deux balles dans la tête » après avoir soupçonné l'implication d'un réseau pédophile dans l'affaire Émile Louis. Ou comme le magistrat Roche, « suicidé » dans le cadre de l'affaire Alègre. Seul un esprit paranoïaque et sectaire pourrait y voir une quelconque preuve de cover-up concernant l'existence de tels réseaux. En bref, circulez, y a rien à voir - la justice et la police veillent.


Control Panel

La preuve irréfutable que les données de vol censées être celles du vol AA77 qui a percuté le Pentagone ne proviennent pas d'un Boeing 757 (Pilots for Truth)

Introduction et traduction : ReOpen 911

Le sujet des boîtes noires des avions utilisés le 11-Septembre continue de faire polémique. Dernier événement en date, la publication par les autorités US des données de vol censées être celles du Boeing 757 connu sous le nom de "vol American Airlines 77" qui a frappé le Pentagone le 11 septembre 2001 à 9 h 38 du matin. L'association Pilots for 911 truth (Pilotes pour la vérité sur le 11/9) qui regroupe plus de 250 pilotes professionnels, a analysé ces données et il en ressort une incohérence technique majeure : selon ces spécialistes, les données fournies ne proviennent pas d'un Boeing 757/767 car elles contiennent des informations incompatibles avec ce modèle d'avion et avec cette compagnie. (American Airlines). Autrement dit, nous ne savons toujours pas ce qui a frappé le Pentagone, ni où est passé le vol AA77 avec ses passagers, mais ce que nous disent les Pilotes pour la vérité sur le 11/9, c'est que les informations officielles sont fausses, et ils en fournissent une nouvelle preuve.

Image

Image officielle de l’impact du vol AA77 contre le Pentagone

Sheriff

À Besançon, des lacrymos contre les parents d'élèves

Des parents et enseignants qui manifestaient contre les suppressions de postes ont été accueillis de manière plutôt musclée à leur arrivée au rectorat.

Lacrymos contre casseroles et cuillères en bois. À Besançon, une manifestation de parents d'élèves contre la suppression de postes d'enseignants a pris une étonnante tournure ce mercredi en fin de matinée.

A l'appel de la FCPE (fédération des conseils de parents d'élèves) et du réseau «Ecoles en danger 25», qui regroupe des parents mobilisés du département, environ 500 parents, enseignants et lycéens se sont retrouvés sous les fenêtres du rectorat avec cuillères et casseroles, l'objectif étant de faire un «boucan d'enfer». Les y attendaient six policiers, bientôt rejoints par des CRS, selon les témoins, ce que réfute la préfecture.

Nuke

Loin du Japon, pluies radioactives et écoles fermées

Image

Centrale nucléaire de Fukushima
Les effets de l'accident nucléaire continuent à s'étendre bien au-delà du Japon. En Chine, des traces d'iode 131 radioactif, sans doute apportées par la pluie, ont été trouvées sur des épinards. En Corée du Sud, des écoles sont fermées, les parents d'élèves redoutant ces pluies.

Alors que le Japon se débat toujours avec l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima, les pays asiatiques voisins guettent avec plus ou moins d'inquiétude des traces de radioactivité. Les autorités chinoises ont ainsi détecté une très faible présence d'iode radioactif 131 sur des épinards, mais affirment que le niveau de contamination ne pose aucun risque pour la santé humaine. Ces traces ont été relevées sur des légumes cultivés en plein air dans les régions de Pékin et de Tianjin ainsi que dans la province du Henan. De récentes pluies ont provoqué une accumulation de particules radioactives sur les feuilles des épinards, d'après le ministère chinois de la Santé qui affirme "qu'il a été prouvé que laver les épinards à l'eau peut efficacement enlever les substances radioactives".

Nuke

Japon: Fukushima à nouveau sous la menace d'une explosion

L'hydrogène s'accumulerait dans le réacteur 1...

Une mauvaise nouvelle chasse une bonne nouvelle à la centrale de Fukushima. Alors que Tepco a réussi à colmater une fuite d'eau radioactive provenant du réacteur 2, l'inquiétude se concentre sur le réacteur 1, où les risques d'explosions sont grands.

De l'azote pour éviter le pire

L'accumulation d'hydrogène dans l'enceinte de ce réacteur pourrait provoquer une explosion par le contact avec l'oxygène. De telles explosions se sont déjà produites depuis le séisme et le tsunami du 11 mars et elles ont provoqué d'importants dégâts sur le bâtiment extérieur et l'enceinte de confinement.

Nuke

Japon : 7.5 millions de fois la limite légale en mer

Image

02.04 Il faudra sans doute encore « plusieurs mois » pour parvenir à stabiliser la situation à la centrale nucléaire de Fukushima Dai-ichi, a avoué l'opérateur TEPCO.
Une radioactivité plusieurs millions de fois supérieure à la limite a été mesurée ces derniers jours au large de la centrale nucléaire de Fukushima.

L'opérateur de la centrale a précisé que des échantillons prélevés le 2 avril dans l'eau de mer près d'un des réacteurs contenait de l'iode à des niveaux 7,5 millions de fois supérieurs à la limite admise. Deux jours plus tard, ce chiffre était de cinq millions. TEPCO a affirmé dans un communiqué que cette contamination n'aurait pas un «impact immédiat» sur l'environnement.

Ces prélèvements ont été effectués dans des zones plus rapprochées de la centrale qu'auparavant, et ne reflètent donc pas nécessairement une aggravation de la situation. D'autres mesures à quelques centaines de mètres du complexe affichaient des niveaux un millier de fois supérieurs à la limite légale.

Arrow Up

L'or au-dessus de 1450 dollars l'once, nouveau record

Londres (awp/afp) - L'or a franchi mardi pour la première fois le seuil de 1.450 dollars l'once, dans un marché s'inquiétant des tensions géopolitiques dans le monde arabe, de la montée des prix du brut et de la crise persistante des dettes publiques européennes.

Vers 15H15 GMT (17H15 HEC), le prix de l'once d'or sur le marché au comptant s'est élevé jusqu'à 1.450,65 dollars, un niveau inédit. Il dépassait le sommet de 1.447,82 dollars enregistré le 24 mars.

Le métal jaune était porté par la flambée persistante des prix des matières premières, et avant tout ceux du pétrole - qui sont montés à plus de 122 dollars le baril mardi à Londres, leur plus haut niveau depuis août 2008.

Cette poussée des prix du brut est susceptible d'alimenter les tensions inflationnistes, contre lesquelles les métaux précieux sont habituellement considérés comme une bonne protection.

Nuke

Fukushima : de l'herbe « très faiblement contaminée » détectée à Caen

Basée à Hérouville-Saint-Clair (Calvados), l'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (Acro, cinq salariés) a trouvé de l'herbe « très faiblement contaminée » par le panache radioactif japonais dans cinq des dix-sept endroits en France où des prélèvements ont été effectués. Soit à quelque 15 000 km du lieu de l'accident nucléaire japonais.

Les seuils de détection de l'iode 131 étaient dépassés le 27 mars à Varces (Isère), Vaux-sur-Seine (Yvelines), Strasbourg (Bas-Rhin), Lashamps (Puy-de-Dôme) et le 31 mars, à Caen. Dans la capitale bas-normande, le prélèvement a été effectué près de la Colline aux oiseaux, un parc de promenade situé au nord de la ville. Dans les cinq lieux, les valeurs sont de quelque 1,1 Becquerel par kilo de produit frais d'iode 131, alors que le seuil limite pour la consommation est de 100 Bq/kg.