Bienvenue à Sott.net
dim., 22 sept. 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Beer

À trois ans, il est traité pour alcoolisme

Image
© Inconnu
Ce jeune Britannique fait partie des treize enfants de moins de treize ans qui ont été soignés pour alcoolisme entre 2008 et 2010.

Un enfant de trois ans a été soigné pour alcoolisme dans un hôpital britannique, indiquent des statistiques diffusées lundi par le NHS, système de santé public. L'enfant, dont l'identité n'a pas été révélée, fait partie des 13 jeunes âgés de moins de 13 ans qui ont été soignés pour alcoolisme par le NHS entre 2008 et 2010, a indiqué le National Health Service (NHS).

Nuke

Les pompiers sacrifiés de Fukushima

Image
Donner sa vie avec l'espoir fou que cela puisse sauver celle des autres. J'ai beaucoup de mal à écrire quelques lignes sur les 50 pompiers sacrifiés de Fukushima.

Que se passe-t-il à Fukushima ? Les informations tronquées s'enchaînent aux informations fausses car tout le staff pro-nucléaire est vent debout pour mentir à qui mieux mieux. Il sait très bien qu'un jour nous saurons tout, mais pour sauver le business, il faut séquencer l'information : au compte goutte, le minimum et le plus tard possible, pour accoutumer l'opinion et compter sur la lassitude quand surviendra le pire. Mettre en accusation le nucléaire est une idée interdite. En France, c'est une cause nationale et chacun est sommé d'arrêter de penser.

Ainsi, on sait bien peu de choses de ce qui se passe à Fukushima, mais une seule est certaine : il y a là-bas une cinquantaine de personnes qui ont hypothéqué leur vie en espérant que leur sacrifice permettra de sauver leur pays, et tant d'autres vies à travers le monde. Des anonymes engagés avec détermination contre des forces terrifiantes. La mission est simple : refroidir coûte que coûte les réacteurs. Pour cela, il faut aller au cœur de la centrale. Les systèmes de refroidissement ayant été détruits, il faut d'une part pomper l'eau de mer, la transporter dans des camions-citernes pour l'injecter dans les réacteurs, et d'autre part actionner manuellement les vannes pour faire baisser la pression.

Red Flag

GazLand, documentaire choc sur le gaz de shiste

Nous vous encourageons à aller voir ce film en version intégrale dès le 6 avril prochain. Vous pourrez ainsi soutenir l'équipe du film dont certains membres ont été fichés sur la Terror Watch List du Department of Homeland Security (ministère de l'Intérieur américain) ! Josh Fox n'exclue pas de réaliser une suite à GasLand si les conditions sont réunies.


Pistol

Yemen: Etat d'urgence après des affrontements qui ont fait plus de 40 morts

Image

Les partisans du régime ont ouvert le feu sur des manifestants, le 18 mars 2011, à Sanaa au Yémen. Muhammed Muheisen/AP/SIPA
Les partisans du régime ont ouvert le feu sur les manifestants...

Des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont éclaté ce vendredi à Sanaa, faisant au moins 41 morts. Les heurts ont éclaté après la prière hebdomadaire, lorsque les manifestants réclamant le départ du président Ali Abdallah Saleh ont tenté de quitter la place où ils étaient rassemblés. Les partisans du régime auraient alors ouvert le feu.

Nuke

Simulation : la course du nuage radioactif au large du Japon

Cher Monsieur,

vous n'êtes pas hébergeur mais éditeur, votre site est éditorialisé, je
vous invite donc à faire vous-même une recherche sur vos propres pages.

la publication sans accord ni autorisation d'articles de notre fond
constitue un acte de contrefaçon. Ces activités peuvent faire l'objet de
poursuites pénales sanctionnées par deux ans d'emprisonnement et 150 000
Euros d'amende.

Par ailleurs, l'usage non autorisé de notre marque constitue de la même
manière une contrefaçon de nos droits de propriété intellectuelle.
La publication de nos articles ne vous étant pas autorisée, nous vous
demandons expressément de cesser immédiatement toute utilisation de nos
contenus, et d'enlever toute référence à nos marques sur tous les
documents émanant de vos services.

Il nous semble toutefois préférable, avant d'entamer de quelconques
poursuites judiciaires, que nous tentions de trouver ensemble les base
d'un accord économiquement viable pour les deux parties, dans le strict
cadre des dispositions légales en vigueur et comprenant l'antériorité.
Vous voudrez bien vous mettre en rapport avec moi sans délai afin de
discuter des termes d'un tel accord.

A défaut de réaction de votre part dans un délai de une (1) semaine à
compter de la réception de la présente, nous reprendrons notre entière
liberté d'action de manière à faire cesser cette violation de nos droits
de propriété intellectuelle.

En tant que de besoin, nous vous précisons que la présente vaut mise en
demeure au sens notamment des dispositions de l'article 1153 du Code
civil, et fait donc courir les intérêts légaux sur les sommes que nous
serions amenés à vous réclamer à titre de réparation du préjudice que
nous subissons.

Je vous prie d'agréer, chère Monsieur, l'expression de mes salutations
distinguées.

Handcuffs

L'armée égyptienne recommence à torturer des manifestants

Alors que l'armée a été acclamée tout au long de la révolution égyptienne comme une force de sécurité qui n'agressait pas les manifestants, des témoignages commencent à ternir cette image. Le 9 mars, après une marche pacifique, des centaines de manifestants pro-démocratie ont été molestés par des bandits sur la place Tahrir, sans que les soldats réagissent, rapportent CNN et Human Rights Watch. Aida El-Keshef, une militante qui était sur place, raconte sa colère:

«Quand nous avons vu l'armée arriver, nous nous sommes calmés parce qu'on pensait qu'il venaient pour nous protéger. Au lieu de ça, ils ont commencé à détruire les tentes pendant que les voyous nous frappaient et nous chassaient.»

Ils ont été emmenés au musée de l'Egypte pour être torturés par des soldats en uniforme. Ramy Essam, un musicien de 23 ans, était parmi eux. Les soldats l'ont torturé pendant quatre heures:

«Ils m'ont déshabillé. Ils ont utilisé des bâtons, des barres de métal, des câbles, des fouets. J'ai aussi été électrocuté. Un soldat me sautait dessus et écrasait mon visage avec sa jambe.»

Newspaper

La part d'ombre de la filière nucléaire japonaise

Image

Des inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) lors d'une visite du site nucléaire de Fukushima Daiichi,le 21 août 2010. Crédits photo : Tomohiro Ohsumi/Bloomberg
Réputée pour son opacité, la société privée Tepco, qui gère les sites nucléaires nippons, avait ignoré des mises en garde de l'AIEA.

Sur la sellette pour sa gestion erratique des événements et son impréparation à la catastrophe de Fukushima, la firme Tokyo Electric Power Company (Tepco), le quatrième producteur mondial d'énergie nucléaire, traîne un vieux parfum de soufre, à l'instar des dix autres opérateurs nucléaires du Japon. Entre 1978 et 2002, 97 incidents, dont 19 jugés «critiques», ont été recensés par le Nisa, l'autorité nationale de sûreté nucléaire.

Le scandale a culminé dans les années 1990 après la découverte de rapports falsifiés sur des taux de radiation et de multiples fissures dans les canalisations du circuit de refroidissement de plusieurs centrales, dont le réacteur no 1 de Fukushima Daiichi, conduisant à l'irradiation de plusieurs techniciens.

Handcuffs

L'agent de la CIA accusé de meurtre au Pakistan est libéré

Image

Des Pakistanais avaient défilé dans les rues de Karachi à plus d'une reprise (ci-dessus le 11 février dernier) pour réclamer la pendaison de Raymond Davis.
Photo: AFP
L'Américain de la CIA qui a tué deux hommes au Pakistan a été libéré mercredi contre le «prix du sang», une compensation aux familles prévue par la loi islamique, une issue susceptible d'apaiser les relations entre Islamabad et Washington mais aussi d'enflammer une opinion publique très anti-américaine.

Ce coup de théâtre clôt un affaire rocambolesque de près de deux mois mêlant tous les ingrédients du film d'espions, avec gros bras ancien des forces spéciales à la couverture diplomatique douteuse, fusillade digne des meilleurs tireurs d'élite, course-poursuite en pleine ville, guerre des nerfs entre services secrets, tractations diplomatiques au sommet et, finalement, versement d'un «prix du sang» en vertu de la charia.

Au terme de quatre heures d'audience à huis clos au sein du tribunal qui s'est déplacé dans une prison sous très haute sécurité à Lahore, la grande ville de l'est où ont été commis les meurtres, le ministre de la Justice de la province du Pendjab (est), Rana Sanaullah, a pris presque tous les observateurs à contre-pied.

Display

L'armée américaine infiltrée dans les réseaux sociaux ?

Cher Monsieur,

vous n'êtes pas hébergeur mais éditeur, votre site est éditorialisé, je
vous invite donc à faire vous-même une recherche sur vos propres pages.

la publication sans accord ni autorisation d'articles de notre fond
constitue un acte de contrefaçon. Ces activités peuvent faire l'objet de
poursuites pénales sanctionnées par deux ans d'emprisonnement et 150 000
Euros d'amende.

Par ailleurs, l'usage non autorisé de notre marque constitue de la même
manière une contrefaçon de nos droits de propriété intellectuelle.
La publication de nos articles ne vous étant pas autorisée, nous vous
demandons expressément de cesser immédiatement toute utilisation de nos
contenus, et d'enlever toute référence à nos marques sur tous les
documents émanant de vos services.

Il nous semble toutefois préférable, avant d'entamer de quelconques
poursuites judiciaires, que nous tentions de trouver ensemble les base
d'un accord économiquement viable pour les deux parties, dans le strict
cadre des dispositions légales en vigueur et comprenant l'antériorité.
Vous voudrez bien vous mettre en rapport avec moi sans délai afin de
discuter des termes d'un tel accord.

A défaut de réaction de votre part dans un délai de une (1) semaine à
compter de la réception de la présente, nous reprendrons notre entière
liberté d'action de manière à faire cesser cette violation de nos droits
de propriété intellectuelle.

En tant que de besoin, nous vous précisons que la présente vaut mise en
demeure au sens notamment des dispositions de l'article 1153 du Code
civil, et fait donc courir les intérêts légaux sur les sommes que nous
serions amenés à vous réclamer à titre de réparation du préjudice que
nous subissons.

Je vous prie d'agréer, chère Monsieur, l'expression de mes salutations
distinguées.

Bomb

Libye. Peut-être des frappes militaires dès cette nuit

En Libye, des raids aériens ciblés pourraient intervenir cette nuit, dès l'obtention d'un feu vert de l'ONU à un recours à la force.

« Des frappes peuvent intervenir dès cette nuit ou demain vendredi », a indiqué une source proche du dossier, s'exprimant sous couvert d'anonymat. « A partir du moment où la résolution est adoptée, des actions militaires peuvent être engagées dans les heures qui suivent », ont confirmé de leur côté des diplomates français, également sous le couvert d'anonymat.

Ces raids pourraient être engagés dans le cadre d'une opération menée par la France, la Grande-Bretagne, le Qatar et les Emirats Arabes Unis.