Santé et Bien-êtreS


Evil Rays

Lancement d'une commission d'enquête Covid-19: il est temps de se rappeler l'arnaque H1N1

h1n1
© Pixabay« Le plus gros scandale sanitaire jusqu’à aujourd’hui : la pseudo-pandémie H1N1 »
Dans un document de onze pages, à l'occasion de la Commission d'enquête sénatoriale sur la gestion de crise Covid-19, Pierre Lécot et Florence Pisani reviennent sur « le plus gros scandale sanitaire jusqu'à aujourd'hui : la pseudo-pandémie H1N1 ». Pour éviter de reproduire les erreurs du passé, les deux auteurs mettent un point d'honneur à relever «tous les ingrédients de ce qui s'est révélé être une arnaque monumentale», qui doivent servir à « mieux comprendre ce que nous vivons » avec le Covid-19.

Attention

Les données officielles du gouvernement du Canada indiquent que les personnes entièrement vaccinées ne sont qu'à quelques semaines du syndrome d'immunodéficience acquise

Les données du gouvernement du Canada sur le Covid-19 suggèrent que la plupart des personnes "entièrement vaccinées" développent un syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA) complet induit par le vaccin Covid-19, après avoir confirmé que le système immunitaire des personnes entièrement vaccinées s'est déjà dégradé à une moyenne de moins 81 %.

virus covid
Les chiffres de la Covid-19 canadienne sont produits par le gouvernement du Canada (voir ici).

Leurs dernières données sont disponibles en format pdf téléchargeable ici.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Syringe

Dr Zelenko : selon Mike Yeadon, l'injection tue 100 fois plus que le virus !!!

Le Dr. Zelenko, qu'on ne présente plus, explique ici que Selon Michael Yeadon, ancien vice président de Pfizer :

" Pour 1 enfant qui décède du Covid, 100 enfants décèdent de l'injection car elles sont 100 fois plus mortelles que la maladie elle-même. " CHERCHEZ L'ERREUR !!!

zelenko

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Rose

Traitement antibiotique naturel puissant avec les huiles essentielles

À la fois antibiotiques, antivirales, antiparasitaires et même antifongiques, l'activité large spectre des huiles essentielles en font des outils de premiers choix en cas d'infections, elles sont par ailleurs respectueuses du microbiote et stimulantes immunitaires.
juyh
Pour pallier le manque d'efficacité des médicaments antibiotiques conventionnels, le nombre de résistances croissants des bactéries à ces molécules et aussi par ailleurs la baisse immunitaire générale des sujets sous traitement antibiotique, les huiles essentielles sont d'un intérêt évident. Ces informations sont à diffuser, c'est une mission de santé publique, comme l'appel qu'a lancé l'OMS en 2014 pour encourager la recherche de nouveaux outils contre les bactéries résistantes.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Health

Les embaumeurs trouvent des veines et des artères remplies de caillots caoutchouteux jamais vus auparavant

Dans cette exclusivité mondiale, le Dr Jane Ruby rencontre Richard Hirschman, embaumeur et directeur de pompes funèbres certifié, qui révèle, pour la première fois, que des artères et des veines sont remplies de caillots sanguins non naturels combinés à d'étranges matériaux fibreux qui remplissent complètement le système vasculaire.

caillots
NDLR : « Le vaccin est 100% sur et efficace »... S'il fallait encore une preuve de plus.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Syringe

« Tous les vaccins covid du monde entier devraient être retirés du marché » - Peter McCullough

Traitements précoces confisqués, censure des soignants, mortalité et blessures imputables à des vaccins dangereux, Peter McCullough revient sur les événements cliniques graves et sous-estimés par les régulateurs et les agences de santé publique, tandis que la population américaine refuse un peu plus chaque jour l'obligation vaccinale de Joe Biden, manifestant sa désapprobation dans des manifestations qui rassemblent de plus en plus de monde.

mc cullough

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


2 + 2 = 4

Meilleur du Web: Professeur Didier Raoult - Vaccination et anticorps facilitants

À tous ceux qui sont quelque peu remontés contre le professeur Raoult, rappelons tout de même que s'il avait été aux manettes pour gérer l'irruption du SARS-CoV-2 dans le pays, les Français auraient été soignés dès le début sans attendre, nos vieux n'auraient pas eu à prendre du rivotril, et même s'il n'avait été décisionnaire que tardivement, il n'y aurait pas de politique vaccinale massive et encore moins de contrainte à se faire piquouser pour ne pas devenir un paria. C'est clair.

raoult

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bomb

SOTT Focus: C'est une bombe à retardement !!! Les données officielles indiquent que les personnes triplement vaccinées développent le syndrome d'immunodéficience acquise (Sida) à un rythme alarmant

Une enquête approfondie sur 5 mois de données officielles du gouvernement britannique publiées par l'Agence de sécurité sanitaire du Royaume-Uni semble confirmer les prédictions faites précédemment par The Exposé selon lesquelles la dose de « rappel » de Covid-19 donnerait un coup de fouet temporaire de très courte durée au système immunitaire de la population vaccinée avant de décimer son système immunitaire beaucoup plus rapidement que ce qui avait déjà été observé chez les personnes ayant reçu deux doses du vaccin Covid-19.
Sida Injections Covid
© Inconnu
En bref, les données officielles du gouvernement britannique suggèrent fortement que la population vaccinée contre le Covid-19 développe une nouvelle forme de syndrome d'immunodéficience acquise induite par le vaccin Covid-19.

L'Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) publie un rapport hebdomadaire de surveillance des vaccins, chaque rapport contenant quatre semaines de données sur les cas, les hospitalisations et les décès liés au Covid-19, par statut vaccinal. Pour notre enquête, nous avons analysé 5 de ces rapports de surveillance des vaccins publiés, contenant des données du 16 août 2021 au 2 janvier 2022, afin d'obtenir une image claire de l'effet des vaccins Covid-19 sur le système immunitaire de la population vaccinée, et voici ce que nous avons trouvé...

Commentaire: C'est à se demander si le virus du SIDA n'aurait pas été créé artificiellementcomme le Sras-CoV-2 — menant à certaines des recherches (voir Anthony Fauci, le tsar du SIDA aux États-Unis) ayant peut-être permis de mettre au point la protéine Spike injectée aujourd'hui chez des centaines des millions de personnes. Dans les années 80, le Sida c'était : peur mondiale, peur d'avoir tout contact physique avec des personnes inconnues, mais aussi avec les plus proches... Les prémisses de ce que nous vivons depuis près de deux ans à une échelle encore plus large...

Alors, le « Sida » peut-il avoir été LE « test »précurseur qui préparait l'arrivée du « Covid » et de tout ce qu'il implique pour les populations depuis près de deux ans, voire pour les années à venir ?

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


No Entry

Vitamine D : vers l'interdiction d'une vitamine aux vertus essentielles ?

Dominique Estrosi-Sassone (NDLR : l'ex-femme de Christian Estrosi avant que celui-ci ne se recase avec la jeune sépharade Laura Tenoudji de 21 ans sa cadette) a interrogé le ministre de la Santé au sujet d'un projet d'arrêté au Sénat fixant la liste des substances présentant des propriétés de perturbation endocrinienne et inclusion de la principale forme de vitamine D.

vitamine d
L'article 13 de la loi n° 2020-105 du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire (dite loi AGEC) puis le décret 2021-1110 ont prévu la mise à disposition d'informations aux consommateurs permettant d'identifier les perturbateurs endocriniens dans les compléments alimentaires.

Commentaire:

Le niveau de vitamine D détermine la gravité dans le COVID-19 : Les chercheurs irlandais exhortent leur gouvernement à modifier ses conseils

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Syringe

Laurent Toubiana : « Forcer les gens à se faire vacciner est extrêmement grave ! »

Là, maintenant, je commence à payer le prix fort. Je vais pas rentrer dans le détail, mais ça commence à être menaçant, vraiment. [...] J'ai reçu quelques avertissements, crédibles, disant qu'il valait mieux que je me calme. Donc je vais le faire.
pr toubiana
« Oui, mais regardez, si on échantillonne la population, on voit bien qu'il y a [en réanimation] que 10 % de gens non vaccinés et qu'on en retrouve par exemple 50 % », c'est un raisonnement qui peut s'entendre. Mais le vrai raisonnement, quel est-il ? Avant la mise en place du vaccin, c'est-à-dire les premières vagues, on va dire, les premières phases, il y avait en gros un taux d'hospitalisation qui était de l'ordre de 37 % si on ramenait au nombre de malades. En gros, avant la vaccination, c'était à peu près 37 %. [...] Et quand on se place après la vaccination, eh bien on a toujours 37 % et 8 % de soins critiques.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :