Boules de feu
S


Fireball 4

Une météorite de 18 kg trouvée par des chercheurs belges en Antarctique

Cinq scientifiques de l'Université Libre de Bruxelles (ULB) et de la Vrije Universiteit Brussel (VUB) en expédition à la station Princess Elisabeth ont découvert le 28 janvier dernier une météorite de 18 kg dans la calotte glaciaire en Antarctique, indique jeudi dans un communiqué l'International Polar Foundation. Cette chondrite ordinaire est la plus grosse trouvée dans la région depuis 1988.

Ces scientifiques font partie du projet SAMBA, qui correspond à la contribution belge à la recherche globale de météorites en Antarctique pilotée par le Japon et les USA, et qui est notamment soutenu par l'International Polar Foundation.

"Cette météorite est une découverte assez inattendue, non seulement par son poids, mais parce qu'il est exceptionnel de trouver des éléments de telle taille en Antarctique", explique Vinciane Debaille, géologue de l'ULB qui dirigeait l'équipe belge.

Comet 2

Possible explosion d'un météore : un lourd bruit d'explosion s'est produit à Charleston en Viriginie-Occidentale


Le 26 février 2013 un boom mystérieux a été entendu à Charleston, la capitale de la Virginie-Occidentale.

Fireball 4

Un flash lumineux intense vu à Derby en Angleterre

Image

Nous sommes le 26 janvier 2013 dans la ville de Derby en Angleterre. Une jeune femme qui était avec son petit ami face à une fenêtre raconte avoir vu un flash lumineux. Au départ elle a pensé à un feu d'artifice, ou bien un avion, mais rien ne pouvait faire un flash lumineux aussi intense.

Elle a finalement décidé de mener sa petite enquête et d'autres personnes ont vu aussi cette lumière dans le ciel. Il semble que cette lumière qui a durer plusieurs secondes a été vu plusieurs kilomètres à la ronde. Plusieurs habitants de la région pensent qu'il pourrait s'agir d'un ovni, d'autres pensent qu'ils avaient affaire à un test de laser du gouvernent.


Commentaire : Et d'autres d'un météore.


Comet

Une boule de feu filmée en Bachkirie, 4 jours avant celle de Tcheliabinsk


La vidéo a été prise sur une route entre Oufa, la capitale de la République de Bachkirie,et Orenbourg le 11 février 2013. L'événement a eu lieu à 250 kilomètres de la ville de Tcheliabinsk qui a été touchée 4 jours plus tard par une météorite.

Fireball 5

Un météore aperçu au-dessus de Los Angeles


Météore observé à Los Angeles le 21 février 2013.

Meteor

Une météorite aurait été vue en Lettonie

Une météorite serait tombée dans le golfe de Riga (Lettonie), a indiqué ce jeudi un représentant du Centre letton de recherche sur les météorites dans une interview à la station de radio locale Baltcom .

Météorite
© NasaUn « bolide » pris en photo par la Nasa en 2008 dans le ciel américain.
Selon le représentant, l'incident s'est produit mercredi vers minuit. Des témoins ont vu la chute de la météorite, accompagnée d'une lumière bleue et d'un bruit d'explosion.

La chute de la météorite pouvait être observée dans la partie centrale et méridionale du pays, mais aussi en Finlande. Le mouvement de l'objet céleste a été enregistré par une caméra de surveillance de l'Observatoire d'une université lettone.

Fireball 5

Quelles réponses de la science aux menaces venues de l'espace ?

La chute du météorite de Tcheliabinsk a incité la communauté scientifique internationale à créer de nouveaux systèmes de prévention des menaces venues de l'espace. Les États-Unis ont l'intention de déployer sur Terre et dans l'espace des appareils d'observation. La Russie va installer, près de Kazan (capitale de la république du Tatarstan) un nouveau télescope unique, le Megatortor, capable de suivre des petits objets célestes ultra-rapides.

terre, comètes espace,
© Inconnu
Après le passage du météorite au-dessus de Tcheliabinsk, de nombreuses voix se sont élevées contre les scientifiques qui ne l'avaient pas prévu. L'humanité n'est donc pas capable d'anticiper une menace venue de l'espace. Cet événement a amené de nombreux États à accélérer le développement des systèmes d'observation. Les États-Unis ont l'intention de lancer dans l'espace un nouveau télescope, de placer sur orbite un réseau de satellites d'observation et d'organiser un système de surveillance. Il sera basé sur l'archipel d'Hawaï.

Music

Enregistrement du son de l'explosion du météorite de Tcheliabinsk

Le réseau de stations de surveillance de l'Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires a enregistré les infrasons du vol du bolide de Tcheliabinsk.

Le signal n'a été capté que par 17 sur 45 stations situées dans 35 pays du globe. Pour être publié, l'enregistrement a été traité et accéléré (pour le rendre perceptible par l'oreille humaine.


Meteor

Alerte propagande : la météorite de Tcheliabinsk s'entoure de légendes

Les versions de l'attaque spatiale contre la ville de Tcheliabinsk se multiplient au fil des jours. Les scientifiques sont relayés par des journalistes et des politiques qui évoquent une conspiration à l'échelle universelle et même les essais d'une nouvelle arme sophistiquée.

Méteor Tchaliabinsk
© RIA Novosti
Les experts de La Voix de la Russie affirment cependant que si le corps céleste n'a rien à voir avec la politique et les armes, il peut en revanche faire une bonne publicité de la région.

Si les Russes ont pris la menace venant de l'espace avec une bonne dose d'humour, les médias internationaux crient au contraire à une catastrophe globale. C'est ainsi que les scientifiques américains ont évalué la puissance de l'explosion au-dessus de Tcheliabinsk à une vingtaine de bombes nucléaires. Encore faut-il préciser que ces estimations sont trop mitigées et fantasques, explique la futurologue Sergueï Moskalev :
« Même le lieu de chute demeure introuvable. En fait, il ne s'est rien passé sans compter un puissant bang supersonique. Nous nous en sommes tirés pour une fois à bon compte mais que se passerait-il si la métérorite était dix fois plus grande et tombait sur une région à grand densité de population ou sur une centrale hydroélectriques dont le lac de retenue pourrait être à l'origine d'une inondation qui provoquerait des milliers de victimes ? ».

Commentaire: « Explosion d'une météorite dans le ciel de Cuba » - « Une boule lumineuse dans le ciel de la Californie »


Comet

Météorite russe : la chasse aux débris commence, mais était-ce une comète ?

Traduit par Hélios pour le BBB

Une course aux souvenirs cosmiques a commencé après que des scientifiques aient dit qu'il restait toujours de nombreux morceaux de la météorite qui est tombée près de la cité russe de Chelyabinsk la semaine dernière.


L'origine extra-terrestre des 53 fragments rocheux ramassés sur la surface gelée du lac Chebarkul a été confirmée lundi matin lors de l'analyse menée par l'université fédérale de l'Oural.

Mais ce n'est que le début d'un processus de récupération des débris laissés par la grosse météorite, qui a explosé en entrant dans l'atmosphère terrestre et touché le sol vendredi par une série de bolides. Viktor Grokhovsky, membre du comité des météorites de l'académie des sciences russes, a été chargé de l'opération de recherche scientifique. ''Il y a encore beaucoup de fragments à découvrir à de nombreux endroits... ce n'est qu'une question de temps,'' a-t-il dit.