Bienvenue à Sott.net
mar., 21 sept. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Boules de feu

Meteor

L'explosion d'une météorite réveille une petite île du Pacifique

Image

L'explosion d'une météorite est probablement à l'origine d'un énorme bang entendu un soir de la semaine dernière sur l'île-Etat de Niue, située dans le sud de l'océan Pacifique, a indiqué la police lundi.
L'explosion d'une météorite est probablement à l'origine d'un énorme bang entendu un soir de la semaine dernière sur l'île-Etat de Niue, située dans le sud de l'océan Pacifique, a indiqué la police lundi.

Cette explosion, survenue mercredi soir, avait réveillé les 1.200 habitants de cette petite île à 2.400 km au nord-est de la Nouvelle-Zélande, a déclaré Mark Chenery, le chef de la police de l'île, qui a d'abord cru qu'elle était le fait d'un bateau amarré dans le port.

L'observatoire Carter, en Nouvelle-Zélande, a estimé que la détonation provenait d'une météorité, qui a explosé à 20 km de hauteur dans l'atmosphère, a ajouté Mark Chenery.

Meteor

Les Angles (66) : des fragments de météorite frappent un chalet

Cette année la pluie de météorite fera parler d'elle un peu plus que d'habitude. Dans la nuit du dimanche 1 au lundi 2 août 2011 plusieurs témoins situés respectivement à Elne et Toulouse ont aperçu à 3h30 une boule feu qu'OVNI 66 avait immédiatement identifié comme étant une rentrée atmosphérique.

Jusque là rien de plus commun... Chaque été, au mois d'août, les Perséides se renouvellent et offrent aux noctambules un joli spectacle céleste avec parfois des étoiles filantes toutes les minutes, chacune plus ou moins longue en intensité lumineuse. Rares sont les fragments qui atteignent le sol car ils sont réduits en poussière la plupart du temps...

Pourtant, dans la matinée du 3 août 2011, il s'est passé quelque chose d'inhabituel dans un chalet situé dans Les Angles. Cela a commencé par un grand bruit fort et sec qui a fait trembler toute la maison vers 10h30. Intriguée, Magali a d'abord pensé à un tremblement de terre puis a cherché à comprendre ce qui venait de se passer. En cherchant un peu, elle découvre à l'extérieur un premier impact sur la façade du chalet et un petit caillou noirâtre qui sent le brûlé. Elle l'extrait du mur et contacte France Bleu Roussillon.

Meteor

L'ovni aperçu en Midi-Pyrénées était bien une météorite

Le "phénomène aérospatial non identifié" (PAN), qui a traversé le ciel de la région Midi-Pyrénées, mardi 2 août dans la nuit, était un bolide, une grosse météorite faisant son entrée dans l'atmosphère, a indiqué jeudi 4 août le centre national d'études spatiales (CNES).

Le Groupe d'études et d'informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés, service spécialisé du CNES, a recueilli des témoignages provenant d'une zone géographique très large de la région Midi-Pyrénées.

Un des témoins, cité dans la presse régionale mercredi matin, déclarait : "J'ai aperçu dans le ciel très sombre un gros objet vert avec une lumière derrière, silencieux durant environ trois secondes. A peu près trente secondes plus tard, il y a eu une détonation, comme si quelque chose s'écrasait au sol."

Commentaire: 15 jours plus tôt c'est en Bretagne qu'une météorite est tombée : La chasse à la météorite est ouverte en Bretagne


Meteor

En image : le passage de la météorite en Midi-Pyrénées

On espérait bien que quelques astronomes amateurs qui passaient la nuit du 1er au 2 août à observer les étoiles arriveraient à saisir le passage du bolide qui a éclairé le Sud-Ouest de la France. Pari gagné pour quelques membres du club Albireo 78.

Vous êtes nombreux à suivre la discussion intitulée « nouvelle météorite en Midi-Pyrénées » sur notre forum d'astronomie où sont rassemblés les témoignages concernant cet événement céleste. Rappelons pour ceux qui ne le sauraient pas encore qu'un brillant bolide a survolé le Sud-Ouest de la France le mardi matin 2 août vers 3 heures 30.

Pour en savoir plus sur la nature (sans doute une météorite) et l'origine de cette boule de feu, il faut disposer de témoignages les plus précis possibles concernant la direction du phénomène et sa hauteur dans le ciel. Les témoins visuels ont toujours du mal à fournir des informations très précises, aussi les scientifiques espèrent-ils une photo du phénomène. Et la photo, la voici !
Image

Fonçant vers l'horizon, le bolide du 2 août a été photographié depuis l'Auvergne. © David Neel/Albireo 78

Meteor

Une météorite s'écrase en Midi-Pyrénées

Image
© D.R
Midi-Pyrénées Un phénomène lumineux suivi d'un grand bruit a traversé le ciel de Midi-Pyrénées dans la nuit de lundi à mardi, selon des témoignages publiés ce mercredi notamment dans l'Indépendant sur lindependant.fr, ou adressés au Centre national d'études spatiales (Cnes). Le Geipan (Groupe d'études et d'informations sur les phénomènes aérospatiaux non-identifiés), service spécialisé du Cnes dans l'étude des objets volants non-identifiés (ovnis), a indiqué qu'il "commençait à recueillir des témoignages provenant d'une zone géographique très large, de Midi-Pyrénées et même au-delà"."On commence à reconstituer des trajectoires, mais on n'a pas encore expliqué le phénomène", a-t-on ajouté en évoquant l'hypothèse d'une météorite.

Le quotidien régional La Dépêche du Midi cite le témoignage d'un agent de sécurité de l'aéroport de Blagnac, près de Toulouse. Il dit avoir "aperçu dans le ciel très sombre un gros objet vert avec une lumière derrière, silencieux, durant environ trois secondes. A peu près 30 secondes plus tard, il y a eu une détonation, comme si quelque chose s'écrasait au sol". Selon le journal, plusieurs autres témoignages ont été recensés à Toulouse et à Albi.

Bizarro Earth

Relier les Points: Les changements terrestres sont là

Traduction : SOTT

Pour ceux qui prêtent un peu d'attention au monde qui les entoure, 2010 aura été l'année durant laquelle un seuil important a été franchi, seuil derrière lequel une porte s'est fermée. Les éditeurs sont d'avis que les dés sont jetés et que le destin de la planète est scellé.

Les signes étaient là:
  • Le mépris absolu des gouvernements envers les droits des voyageurs et des citoyens et l'arrogance ouvertement affichée de la mise en place de mesures orwelliennes.
  • L'intensification de l'usage d'absurdes menaces terroristes, montées de toutes pièces, pour effrayer les peuples et les rendre toujours plus dociles.
  • La colère de plus en plus violente des masses dans les rues, conséquence de la pression économique et d'autres formes d'abus de pouvoir.
  • La grande facilité avec laquelle les médias globaux ont récupéré, dilué et tordu les aspirations des chercheurs de vérité politique via le spectacle WikiLeaks et l'omission flagrante d'Israël de ces « fuites ».
  • L'opposition trop timide du monde face à des crimes contre l'humanité comme le génocide à bord du Mavi Marmara.
  • Et les campagnes impériales, toujours d'actualité, des pouvoirs occidentaux au Moyen-Orient et en Asie.

La réaction en chaîne initiée par l'écocide de BP dans le Golfe du Mexique - grâce à la psychopathie d'entreprise et la complicité de nos gouvernements - s'est avérée particulièrement désastreuse. Cette plaie purulente pourrait bien contribuer à faire basculer le climat global vers une ère glaciaire en perturbant les courants océaniques et, par effet domino, les courants aériens. Le courant du Gulf Loop est apparemment déjà brisé, perturbant ainsi le Jet Stream du nord et apportant un autre hiver rigoureux à la majorité de l'hémisphère nord.

Commentaire: Cette édition de Relier les Points sera poursuivie très bientôt. Restez à l'écoute pour la 2e partie !


Meteor

Bretagne : une vidéo de la météorite

L'Espace des Sciences de Rennes a publié dimanche les premières images de la météorite très lumineuse qui est entrée dans l'atmosphère mardi vers 5h15, quelque part au-dessus de la Bretagne. Ces images "proviennent d'une caméra de surveillance et ont été remises par un particulier à l'Espace des Sciences de Rennes pour aider les scientifiques", a précisé Priscilla Abraham, la responsable du planétarium de l'Espace des Sciences.

"Ces images sont très précieuses car elles vont permettre de préciser l'heure exacte du phénomène, la direction précise et de calculer la trajectoire à partir d'un repère précis", a-t-elle ajouté.

Les premières images de la météorite filmée par une caméra de surveillance :


Meteor

La chasse à la météorite est ouverte en Bretagne

RENNES - La chute d'une météorite observée mardi vers 5h15 par des dizaines de témoins en Bretagne passionne les amateurs et les scientifiques qui tentent fébrilement de retracer sa trajectoire précise dans l'espoir de trouver des débris très rares en France.

"Depuis mardi, on reçoit des témoignages de partout, les gens ont l'impression d'avoir vécu quelque chose d'extraordinaire, ils ont envie d'en parler, et puis il y a ceux qui appellent pour savoir où c'est tombé dans l'espoir de trouver quelque chose", explique Priscilla Abraham.

Cette scientifique qui dirige le planétarium de l'espace des Sciences de Rennes a lancé une enquête de terrain (priscilla.abraham@espace-sciences.org) pour "rencontrer des témoins qui ont l'habitude d'observer le ciel" afin de définir la trajectoire du bolide venu du ciel.

Car "il n'y a aucun doute sur le fait qu'il s'agit d'une météorite", selon Albert Jambon, professeur à l'Université Pierre et Marie Curie (Paris 6).

Meteor

Une énorme météorite découverte en Chine ?

Le site Chinadaily.com rapporte la possible découverte d'un caillou tombé de l'espace, dont le poids avoisine les 25 tonnes...

Les météorites sont une manne céleste pour les scientifiques. Issues de noyaux de comètes ou d'astéroïdes, elles nous parviennent après un très long voyage et nous permettent de mieux comprendre l'histoire du Système solaire. Il est plus facile de trouver des météorites sur la Lune ou sur Mars, des corps célestes dépourvus ou presque d'atmosphère et d'érosion. Sur Terre les trouvailles sont plus rares. L'une des météorites les plus célèbres est celle d'Allende qui tomba au Mexique le 8 février 1969 et qui reste à ce jour la plus grosse chondrite carbonée retrouvée sur Terre (on en a récolté un peu plus de 2 tonnes dont un fragment de 110 kilogrammes). Mais Allende doit surtout sa célébrité à ses anomalies isotopiques qui sont dues à l'explosion d'une supernova très peu de temps avant la formation du Système solaire. L'année 1969 fut d'ailleurs une année faste puisqu'on assista également à la chute d'une autre pierre céleste, la météorite de Murchison (en Australie), riche de millions de molécules organiques.

Meteor

Explosion dans le ciel breton. « La météorite explication la plus plausible »

Image
© Reuters
Selon des experts en astronomie, une météorite serait à l'origine de l'explosion et de la boule de feu vue et entendue ce mardi vers 5 h 15 dans le ciel breton. « Les observations et les recoupements que nous avons effectués semblent accréditer cette hypothèse » explique Pricilla Abraham de l'espace des sciences de Rennes.

Une météorite qui, à la vitesse de 250 000 km/h aurait percuté l'atmosphère terrestre en générant l'explosion entendue ainsi que le flash et la boule de feu vue par des centaines de personnes. Une météorite qui se serait entièrement disloquée dans l'atmosphère.