Bienvenue à Sott.net
lun., 28 nov. 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Volcans

Bizarro Earth

Philippines : le volcan Taal montre des signes d'énervement

Le volcan Taal * montre des signes d'énervement ces derniers jours, l'augmentation de ses émissions de dioxine de carbone ont quadruplé depuis l'année dernière, et elles sont même devenues le double de celles observées en Janvier dernier. Elles sont passées de de 1.000 tonnes / jour à 4.600 tonnes / jour.

Le magma semble dégazer ce qui, murmurent les volcanologues, nous laisse imaginer un sacré remue ménage sous sa surface, et laisse supposer que la lave approche de la surface. Néanmoins rien ne laisse présager qu'une éruption soit éminente, on dit même que plus de 5000 oiseaux migrateurs ont trouvés refuge sur son paisible lac ces derniers jours, ce qui, avouons le, ajoute à l'attraction. Néanmoins une petite alerte de courtoisie a été émise à l'encontre des touristes, surtout n'y jeter pas vos mégots, et un appel à la prudence aux habitants de l'ile. Sait on jamais.

Info

Les volcans marins produisent aussi des éruptions explosives

Une équipe de chercheurs a détecté aux dorsales océaniques, sorte de chaîne de montagnes sous-marines, d'importantes concentrations de CO2. Une découverte qui confirme l'existence d'éruptions volcaniques sous-marines explosives.

Si la plupart des volcans des dorsales océaniques rejettent des coulées de lave effusive, certains géologues émettent depuis plusieurs années l'hypothèse selon laquelle les volcans sous-marins pourraient aussi produire des éruptions explosives. Emise en raison de la présence de cendre volcanique à certains endroits, cette thèse n'avait jusqu'alors jamais été confirmée.

Info

Hawaï : les coulées de lave du Kilauea ont detruit plus de 800 Hectares.

L'incendie provoqué par les coulées de lave de l'éruption du 5 mars entre le Napau Crater et le Pu'uO'o continue à se propager et a détruit plus de 800 hectares de végétation dans le Parc des Volcans, en menaçant une forêt tropicale fragile et protégée. La zone concernée par les flammes se trouve à une dizaine de kilomètres au SE du Visitor Center du Kilauea.

Les autorités ne savent absolument pas quand l'incendie pourra être maîtrisé car les flammes sont attisées par de fortes rafales de vent. Les pompiers déversent par hélicoptère de l'eau sur les points les plus critiques dans l'espoir de protéger la forêt qui renferme - entre autres - des espèces rares d'araignées, chauves-souris, chenilles carnivores en voie de disparition et que l'on trouve uniquement à Hawaii.


Alarm Clock

Ceinture de feu : des volcans se réveillent

Image

Le « Ring of Fire », ou ceinture de feu
En Indonésie :

Quelques heures après le tremblement de terre magnitude 8,9 qui a frappé le Japon, le volcan Karangetang est entré en éruption en Indonésie, crachant de la lave et des nuages de gaz. Le volcan, qui culmine à 1.784 mètres, est situé à Siau sur l'île des Célèbes, dans l'est de l'Indonésie. Sa dernière éruption en août dernier avait fait quatre morts.

Better Earth

Volcans japonais

Pour le moment, le violent séisme de M.9 ne semble pas avoir affecté les volcans japonais.

Comme je l'indiquais précédemment, une secousse a été enregistrée à proximité du Mont Fuji, mais rien ne prouve qu'elle a une origine volcanique. La sismicité reste encore très élevée au Japon avec de très nombreuses répliques, de sorte qu'il est quasiment impossible de faire la distinction entre ce qui est d'origine tectonique et les événements volcano-tectoniques.

Le 13 mars, le Kirishima a connu une brève phase éruptive avec des panaches de cendre montant jusqu'à 6 km de hauteur. Des habitants ont été évacués à proximité du volcan et des fenêtres ont été brisées jusqu'à 6 km de distance. Là encore, il est très difficile d'établir un lien avec le séisme qui a secoué le nord de l'île de Honshu.

Le Sakura-jima continue à émettre des panaches de cendre jusqu'à 2 ou 3 km d'altitude. Rien ne montre que son activité a changé ces derniers jours.

Better Earth

Indonésie : centaines d'évacuations après l'entrée en éruption d'un volcan

Des centaines de personnes ont été évacuées après l'entrée en éruption du volcan du mont Karangetang, en Indonésie, ont indiqué samedi les autorités qui ont émis une alerte rouge.

Près de 600 personnes vivent dans trois villages situés à 4 km du sommet ouest du volcan, qui continue de déverser de la lave, a déclaré le vulcanologue du gouvernement, Kristianto, à l'AFP. "Le processus pour évacuer 582 villageois est terminé. Ils sont tous dans des abris et personne n'a été blessé", a-t-il ajouté. "Le volcan est toujours en phase d'éruption. Nous avons détecté une coulée de lave jusqu'à 1.800 mètres". Le Karangetan, qui culmine à 1.784 mètres, est situé sur l'île de Siau, dans la province de Sulawesi. En août dernier, quatre personnes avaient été tuées lors d'une de ses éruptions.

L'archipel indonésien est situé sur le "cercle de feu" du Pacifique, où l'activité volcanique et sismique est très élevée, et compte des dizaines de volcans en activité. Son volcan le plus actif, le mont Merapi, au centre de l'île de Java, a tué plus de 350 personnes lors d'une série de violentes éruptions qui ont commencé à la fin du mois d'octobre. (MJN)

Bizarro Earth

Eruption : deux volcans de boue ont éclaté en Azerbaïdjan

Hier, deux volcans de boue* ont éclaté dans la région de Gobustan en Azerbaïdjan. Des témoins ont entendu des explosions avant les éruptions, puis un incendie s'est déclaré sur le volcan de boue du Shikhzayirli.

La hauteur de l'éruption a atteint 70 mètres de hauteur, du jamais vu de mémoire d'homme.

Le ministère des Situations d'urgence et des ressources naturelles ont confirmé une très forte activité des volcans Dashgil et Ayrantoken situés dans la région d'Alat Garadagh de Bakou.

Les éruptions qui continuent ce matin sont à l'origine de l'inquiétude de la population de Shikhzayirli qui se trouve à 700 mètres des cratères. Les feux des laves observées montent actuellement jusqu'à deux mètres de hauteur ce qui est totalement inhabituelles relatent les habitants.

Cloud Lightning

Cyclones, séismes, volcans et autres phénomènes électriques

Traduction SOTT

Tornade et éclair
© Inconnu
Les récents événements nous procurent une excellente étude de cas des forces cosmiques qui peuvent se trouver derrière les grandes tempêtes comme les cyclones, les ouragans, les blizzards et bien d'autres. Les récents événements dont je parle comprennent le blizzard majeur qui a balayé les Etats-Unis dans le Midwest et l'Est, ainsi que le cyclone Yasi qui a infligé une correction à l'est de l'Australie au début de la semaine dernière. Ces deux tempêtes ont augmenté jusqu'à des tailles énormes pendant une période qui a coïncidé avec une tempête solaire qui a frappé la Terre juste après la nouvelle Lune. Aussi étrange que cela puisse paraître, ce n'est pas la première fois que des alignements célestes réunis à l'activité solaire ont stimulé ce genre d'événements. Si une corrélation existe entre ces facteurs comme nous le soupçonnons, alors cela renverse beaucoup de ce que nous croyons communément sur le climat de la Terre, comme nous le verrons, et même la géologie.

Pour comprendre comment tout ceci fonctionne, commençons par le Soleil. Le 31 janvier, un trou coronal massif s'est ouvert sur le Soleil, lançant un autre « marteau » de particules chargées en direction de la Terre. Elles devaient nous impacter entre le 2 et le 4 février. Non seulement cela, mais nous sommes passés récemment par une Nouvelle Lune le 2 février. Mais on pourrait se demander pourquoi la Lune est de quelque importance ici ?

Comme l'explique James McCanney dans une interview pour Spectrum Magazine en 2003 :
La [Nouvelle] Lune se déplace devant la Terre, rompt ce flux électrique [entre le Soleil et la Terre] et ensuite s'écarte. Cela nous donne un bombardement énorme après que la Lune s'écarte, le premier et le deuxième jour après la Nouvelle Lune. C'est la condition qui a été identifiée comme étant une des causes majeures du déclenchement des ouragans et des tempêtes de grande taille. Son action est celle-ci : La Lune interagit avec le champ électrique solaire. C'est ce CHANGEMENT qui provoque les tempêtes et pousse l'environnement autour de la Terre à changer et donc affecte le temps la température sur la Terre.
Donc l'image que nous décrivons est celle-ci : Le Soleil lance un front de vent solaire massif en direction de la Terre. Lorsque la Lune se déplace hors de la ligne Soleil-Terre, cela crée, en soi, une augmentation significative de particules chargées frappant la Terre. Avec l'excès de particules chargées de cette tempête solaire qui nous frappe presque simultanément, tout cet excès de charge se termine dans les ceintures de radiation entourant la Terre. La Terre trouve ensuite des moyens pour décharger ce déséquilibre comme les deux grandes tempêtes que nous avons vues. Une tempête prend la forme d'un blizzard massif couvrant la moitié des Etats-Unis. L'autre prend la forme d'un cyclone, Yasi, qui martèle la côte est de l'Australie déjà inondée. Une activité volcanique et séismique accrue a aussi été notée cette fois-ci.

Better Earth

Le Santiaguito et le Fuego sont actuellement les volcans les plus actifs du Guatemala.

Le 3 mars, une explosion a secoué le cratère Caliente du Santiaguito. Les panaches de cendre ont atteint une altitude de 3,2 km, avec des retombées sur les localités situées à l'ouest et au sud-ouest du volcan. L'explosion a également généré une coulée pyroclastique qui a dévalé le versant SO sur 2,5 km.

Volcan Santiaguito
© C. Grandpey
Dôme Caliente du Santiaguito

Bizarro Earth

Un volcan entre en éruption à Hawaii, projette de la lave à 25 m de hauteur


KILAUEA, États-Unis - Une faille s'est ouverte sur l'un des volcans les plus actifs au monde, dimanche, expédiant de la lave jusqu'à 25 mètres de hauteur, ont indiqué des chercheurs qui étudient le volcan Kilauea, à Hawaii.

L'Observatoire volcanique d'Hawaii a indiqué que l'éruption avait été remarquée peu de temps après que le plancher du cratère Pu'u O'o se soit effondré vers 17 h, samedi. Elle s'est produite au milieu de la zone de fracture située à l'Est du Kilauea, à environ cinq kilomètres à l'Ouest du Pu'u O'o.

Le Kilauea est en constante éruption depuis le 3 janvier 1983.