Bienvenue à Sott.net
sam., 04 juil. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Science et Technologie
Carte


Galaxy

Toutes les planètes seront visibles à l'aube en juillet et peut-être aussi une comète brillante

Les nuits sont courtes dans l'hémisphère boréal aux abords du solstice d'été, elles sont même inexistantes si vous habitez à une latitude très septentrionale, mais que cela ne vous empêche pas d'observer le ciel.
aass

De Mercure à Neptune, les planètes du Système solaire peuplent la fin de la nuit en ce début d’été.
Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne, les planètes les plus brillantes, celles que l'on peut voir sans difficulté à l'œil nu dans un ciel clair, vous donnent rendez-vous à l'aube.

Galaxy

Une étoile hypergéante disparaît mystérieusement dans la galaxie de Kinman

Les étoiles variables lumineuses bleues sont des hypergéantes très massives mais rares. L'une d'elles semble avoir disparu sans exploser en supernova, ce qui est possible en devenant directement un trou noir. Ce serait la première observation de ce type de phénomène pour des étoiles aussi massives, mais l'hypothèse n'a rien qui va de soi.

étoile kinman
© ESO, L. Calçada
Sur cette illustration figure l'étoile variable bleue lumineuse de la galaxie naine de Kidman telle qu'elle pouvait être avant qu'elle ne disparaisse mystérieusement.
Les étoiles très massives jouent un rôle important dans l'évolution chimique et physique des galaxies. Elles produisent des éléments lourds, comme le carbone, l'oxygène, l'azote et le fer que l'on retrouve dans les cellules vivantes, via des réactions thermonucléaires qui les conduisent ensuite à exploser en supernovae. D'autres éléments lourds sont aussi synthétisés à cause du flux de neutrons et sont également injectés dans le milieu interstellaire par l'explosion. La métallicité, c'est-à-dire le contenu en éléments plus lourds que l'hydrogène et l'hélium, de ce milieu va donc croître, influençant la naissance et la composition chimique des autres générations d'étoiles qui vont suivre. Le souffle des explosions des supernovae de ces étoiles et leur rayonnement ultraviolet font également évoluer les galaxies, par exemple en perturbant et rendant turbulent les filaments de matière froide qui alimentent la croissance des galaxies.

Biohazard

Les bricoleurs de virus nous posent un problème de sécurité nationale et même mondiale

Alors que l'on nous promet Paix-Prospérité-Sécurité, avec le sous-entendu que la Communauté internationale ne veut plus de guerre, celle-ci a oublié de contrôler ce qu'il se passait dans ses laboratoires de haute sécurité, leur finalité, et les risques qu'ils font prendre à l'humanité toute entière.
vvvv
© Inconnu
Dans ce papier, nous découvrons comment 3 laboratoires de recherche « scientifique » ont bricolé les virus pour « augmenter » le H5N1 et le rendre contagieux entre humains.

Sun

Éclipse : ouvrez bien les yeux vers le ciel ce week-end pour admirer cet anneau de feu

Une belle éclipse nous attend. Parmi les différentes types d'éclipses visibles depuis la Terre, celle de ce week-end est une des plus spectaculaires. En effet, pendant cette éclipse solaire annulaire, la Lune occulte partiellement le Soleil et fait apparaître un magnifique anneau de feu. Alors n'oubliez pas de regarder vers le ciel !

An annular solar eclipse captured in 2012
© Phillip Jones/Stocktrek Images/Getty Images
Éclipse solaire annulaire photographiée en 2012.
Une éclipse solaire annulaire dans le ciel ce week-end

Incroyable phénomène ce week-end dans le ciel. Nous allons assister à une éclipse solaire annulaire. Ce phénomène se produit quand la Lune est la plus éloignée de la Terre. Elle apparaît ainsi plus petite par rapport au Soleil. Elle l'occulte alors partiellement, jusqu'à 99,4% au maximum de l'éclipse. Cela la différencie donc de l'éclipse solaire totale.

Bug

A la recherche des lucioles

Les insectes font globalement face à un phénomène d'extinction. Parmi eux, les lucioles sont tout particulièrement menacées.
llll

Une luciole, lumière de la nuit des bois
En cause ? La pollution lumineuse mais aussi la destruction de leurs habitats, la pollution des eaux, le changement climatique, les pesticides.

Commentaire: Aussi vous pouvez voir ce documentaire qui traite sur la lumière versus l'obscurité. Et la luciole est lumière dans l'obscurité. :
" Avril 2020. Alors qu'environs 3 milliards d'êtres humains sont confinés, des lampadaires restent allumés et éclairent des rues vides en consommant de l'énergie. Dans ce documentaire, je m'intéresse à l'impact de la pollution lumineuse sur l'environnement, sur l'être humain et sur sa capacité à rêver. Je constate qu'il est possible d'éclairer plus intelligemment sans avoir besoin d'éteindre et de revenir à l'age de pierre.

En réponse à mes souvenirs et Pasolini, je me mets également à la recherche des lucioles de mon enfance noyées dans ce monde sur-lumineux où l'obscurité est trop souvent confondue avec l'obscurantisme. "
Pollution lumineuse | Une lumière allumée, clin d'oeil à l'obscurité (DOCUMENTAIRE)




Stop

Utilisation dans les vaccins de tissu fœtal de bébés de 5-6 mois avortés vivants... pour découper sans anesthésie leur cœur encore battant

Il s'agit d'un entretien très important entre Robert F. Kennedy, Jr. et le Dr Theresa Deisher concernant l'utilisation de tissus fœtaux humains pour cultiver des virus dans le cadre de la recherche de vaccins, car le Dr Deisher révèle que des fragments d'ADN humain se trouvent dans les vaccins.

Foetus vaccins
© Inconnu
La plupart des vaccins Covid en cours de développement utilisent des tissus de fœtus humains pour cultiver le coronavirus.

Parmi les questions les plus pertinentes que M. Kennedy a posées au Dr Deisher, l'une consiste à savoir pourquoi les fabricants de vaccins sont passés dans la culture de virus pour les vaccins de l'utilisation exclusive de tissus animaux pour commencer il y a quelques années à utiliser des tissus de fœtus avortés.

Le Dr Deisher a répondu que l'industrie pharmaceutique subissait de fortes pressions de la part du mouvement de défense des droits des animaux pour qu'elle cesse d'utiliser les animaux à des fins d'expérimentation.

M. Kennedy a été choqué et a déclaré :
« Penser que les défenseurs des droits des animaux ont plus d'influence sur les fabricants de vaccins que les militants anti-avortement est particulièrement inquiétant. »

Commentaire: En complément :


Syringe

Étude innovante — Des nanoparticules dangereuses contaminent de nombreux VACCINS... et autres produits de consommation courante

Une étude réalisée en 2017 sur 44 types de 15 vaccins traditionnels, fabriqués par de grandes entreprises mondiales, a mis au jour un fait très troublant et jusqu'alors non signalé :
  • Les vaccins sont lourdement contaminés par une variété de nanoparticules ;
  • Beaucoup de ces particules sont des métaux ;
  • Il s'agit de vaccins traditionnels, tels que le virus du papillome humain, la grippe, la grippe porcine, l'hépatite B, le ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole), le DCT (Diphtérie-Coqueluche-Tétanos), le tétanos, etc.
Nanoparticules
© Inconnu
« Les nanoparticules [sont] comparables en taille aux structures subcellulaires... ce qui permet de les incorporer facilement dans les systèmes biologiques. »

~ The Lung [« Le poumon », ouvrage non traduit en français - NdT], R. Harding et K. E. Pinkerton, deuxième édition, 2014
Pour commencer à comprendre certains des effets destructeurs de la contamination aux nanoparticules des vaccins, voici l'étude révolutionnaire de 2017 :

International Journal of Vaccines & Vaccination
Volume 4 Numéro 1 - 23 janvier 2017
« Nouvelles enquêtes sur le contrôle de la qualité des vaccins :Micro- et nanocontamination »
Antonietta M Gatti et Stefano Montanari
« Les analyses effectuées montrent que dans tous les échantillons contrôlés, les vaccins contiennent des corps étrangers non biocompatibles et bio-persistants qui ne sont pas déclarés par les fabricants, mais contre lesquels le corps réagit quoiqu'il en soit. Cette nouvelle enquête représente un nouveau contrôle de qualité qui peut être adopté pour évaluer la sécurité d'un vaccin. Notre hypothèse est que cette contamination est involontaire, puisqu'elle est probablement due à des composants ou des procédures pollués de processus industriels — par exemple, des filtrations — utilisés pour produire des vaccins... »
Les auteurs de l'étude laissent-ils la porte ouverte à la possibilité que la contamination soit intentionnelle ?

Whistle

C'en est assez du consensus !

En théorie, les politiques et les médecins qui ont suivi de longues études sont des scientifiques. Mais en pratique, rares sont ceux qui ont une démarche scientifique. Personne aujourd'hui ne souhaite endosser la responsabilité des mesures prétendument sanitaires qui ont été prises (confinement, distanciations sociales, port de masques et de gants). Tous se réfugient derrière des décisions collégiales, l'invocation de la Science et le consensus.

delfraissy

Entre Philippe et Veran, Jean Francois Delfraissy, à la tête du comité scientifique.
Collégialité de façade

L'épidémie de Covid-19 a pris de surprise les responsables politiques qui avaient perdu de vue leur fonction première : protéger leurs concitoyens.

Paniqués, ils s'en sont remis à quelques gourous. En l'occurrence au mathématicien Neil Ferguson de l'Imperial College et au médecin Richard Hatchett de la CEPI (Coalition for Epidemic Preparedness Innovations), ancien collaborateur du secrétaire US à la Défense Donald Rumsfeld. Pour communiquer les décisions qu'ils avaient prises, ils ont fait appel à la fois à des scientifiques pour les justifier et à des personnalités morales pour les cautionner.

Gear

Selon les rédacteurs en chef de The Lancet et du New England Journal of Medicine, « la puissance financière de Big-Pharma est telle que nous sommes contraints de publier certains articles » — Et Surgisphere dans tout ça ?

Le docteur Philippe Douste-Blazy est cardiologue et ancien ministre français de la santé et il fut sous-secrétaire général des Nations unies. Il fut candidat en 2017 au poste de directeur de l'Organisation mondiale de la santé. Dans un entretien filmé le 24 mai 2020, le Dr Douste-Blazy a expliqué comment une série d'études négatives sur l'hydroxychloroquine ont été publiées dans de prestigieuses revues médicales.
Fraude Science
© Inconnu
Il a révélé que lors d'une récente réunion top secrète tenue à huis clos à Chatham House, à laquelle seuls des experts ont participé, y compris les rédacteurs en chef de The Lancet et du New England Journal of Medicine qui y ont exprimé leur exaspération en citant les pressions exercées sur eux par les sociétés pharmaceutiques.

Il déclare que chacun des deux rédacteurs a utilisé le mot « criminel » pour décrire l'érosion de la science.

Il cite le Dr Richard Horton [rédacteur en Chef de la revue The Lancet - NdT] qui a déploré l'état actuel de la science :
« Si cela continue, nous ne pourrons plus publier de données de recherche clinique parce que les compagnies pharmaceutiques sont tellement forts financièrement et arrivent à avoir de telles méthodologies pour nous faire accepter des papiers qui apparemment méthodologiquement sont parfaits, mais qui au fond font dire ce qu'ils veulent à ceux-là ; c'est très grave ! »
Le Dr Douste-Blazy soutient le traitement combiné d'hydroxychloroquine (HCQ) et d'azithromycine (AZ) pour le Covid-19, recommandé par le Dr Didier Raoult. En avril 2020, le Dr Douste-Blazy a lancé une pétition qui a été signée par près de 500 000 médecins et citoyens français, exhortant les responsables du gouvernement français à permettre aux médecins de prescrire de l'hydroxychloroquine pour traiter les patients atteints de coronavirus de manière précoce, avant qu'ils ne nécessitent des soins intensifs.

La question est devenue très politisée ; les politiciens de gauche et les responsables de la santé publique sont catégoriquement opposés à l'utilisation de l'HCQ, alors que ceux qui penchent politiquement à droite sont pour le droit des médecins à prescrire le médicament comme ils le jugent bon.

Bulb

Philippe Parola : Ce que nous avons appris du COVID-19 - des morts qui auraient pu être évités ?

L'IHU Méditerranée Infection face à la crise du COVID-19. Témoignage du Pr Philippe Parola, directeur de service de soins et d'unité de recherche à l'IHU Méditerranée Infection.

parola