Bienvenue à Sott.net
sam., 27 nov. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Syringe

En Autriche, le président de l'Ordre des Médecins veut attacher les gens pour les vacciner de force

Complètement fou, Szekeres dépeint le scénario d'horreur de la vaccination forcée.
« La question se pose de savoir si l'on doit attacher quelqu'un et lui faire l'injection ».
psycho

Thomas Szekeres, président de l’Ordre des Médecins, à la Pressestunde, ORF, le 14 novembre 2021
L'Ordre des Médecins va encore plus loin ! En Autriche, le président de l'Ordre des Médecins, Thomas Szekeres, s'est exprimé sur la vaccination obligatoire à l'heure de presse sur ORF, dimanche. Il fallait réfléchir à « comment l'appliquer », a-t-il expliqué, en disant : « Je veux dire, la question se pose déjà de savoir si vous attachez quelqu'un et si vous lui donnez ensuite la piqûre. » Le vice-président, Harald Mayer, s'emploie lui aussi à semer la panique face à la quatrième vague qui serait en train d'arriver, en se moquant des politiciens trop lâches pour imposer la vaccination obligatoire pour tous. Néanmoins, il envisage une vaccination obligatoire ainsi qu'un confinement pour tous avant Noël. Le ministre de la Santé Mückstein a déjà annoncé ce confinement. Et l'association des médecins de l'assurance maladie obligatoire du Bade-Wurtemberg recommande à ses membres de tenir des heures de consultation de 7 h à 7 h 10 pour les patients qui ne présentent pas de preuve de la 3G. Cela équivaut à un non-traitement ! Quant au corps médical, il perd actuellement toute éthique et toute morale et siffle inconsciemment le serment d'Hippocrate. Ils ont peut-être fait des études de médecine, mais ce ne sont pas des médecins. Parce que les médecins doivent avant tout ne pas faire de mal...

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Eye 1

Totalitarisme — L'identité numérique ou le flicage généralisé

Intervention en 3:35 mn de Virginie Joron, député européen membre du Rassemblement national.
Identité numérique
© Inconnu

Source de la vidéo publiée le 11 novembre 2021 : Virginie Joron — YouTube

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Whistle

Pfizer avoue qu'il faut « 5 ans » pour étudier les risques de myocardites et péricardites chez les enfants

Selon eux, le nombre de participants de l'essai clinique actuel est trop petit pour détecter les risques !

pfizer
Dans un document officiel que vous pourrez retrouver sur le site de la FDA américaine, laboratoire Pfizer avoue le plus simplement du monde à la page 11 qu'il lui sera nécessaire de réaliser 5 études dont une sur 5 ans à fin de mesurer les risques d'atteintes cardiaques de type myocardites et péricardites chez les enfants de 5 à 12 ans. Ils avouent clairement que le nombre de participants au programme actuel est insuffisant. Vos enfants sont en danger, ils participent à un essai clinique sauvage extrêmement dangereux étant donné le nombre important d'effets indésirables déjà répertoriés. C'est écrit noir sur blanc, le laboratoire lui-même ne sait pas ce qu'il fait pourtant vous avez des charlatans sur les plateaux télé comme Catherine Hill ou Gilbert Deray... qui poussent de toutes leurs forces à la vaccination des 5 - 12 ans. Ces mêmes morticoles cathodiques qui affirmaient que les effets indésirables dus à la vaccination n'apparaissent jamais au-dessus de 2 mois après l'injection alors que Pfizer demande 5 ans d'études pour y voir plus clair !

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Brick Wall

La pandémie : énième vague de terrorisme statistique...et le cas de la Suède paisible

« Le statisticien est un homme qui fait un calcul juste en partant de prémices douteuses pour aboutir à un résultat faux. » (Jean Théodore Delacour). À lire et à écouter les médias qui manipulent l'opinion comme leurs maîtres du pouvoir manipulent les chiffres, nous serions sur le point d'être submergés, non par une énième vaguelette mais un tsunami viral pandémique.
kiuj
Les États, à défaut d'investir des moyens financiers pour construire des unités de soins pour protéger les personnes âgées et vulnérables, appuyées sur une authentique thérapeutique médicale curative et prophylactique, se complaisent dans le divertissement de la fabrication de la peur, cette peur dont un poète antique, à cette époque reculée où les peuplades étaient terrorisées par les forces de la nature, disait qu'elle engendre des dieux. À notre époque contemporaine technologique en plein recul civilisationnel, la peur engendre des diables gouvernementaux pour terroriser les peuples.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Megaphone

Vidéo — Le président du Brésil face au chef de l'OMS lors du G20 : « Des gens meurent après la deuxième dose ! »

Dans cette vidéo exclusive qui vient tout juste de paraître dans les médias brésiliens, Jair Bolsonaro, président du Brésil, confronte le chef de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus au sujet des restrictions du Covid-19 et lui demande pourquoi des personnes meurent encore du Covid après la deuxième dose du (soi-disant) « vaccin ». Cette discussion a eu lieu lors du récent sommet du G20 des dirigeants mondiaux à Rome.
Bolsonaro face à Tedros OMS
© Capture Rumble
Interrogeant Adhanom sur les passeports (soi-disant) « vaccinaux », Bolsonaro y affirme que
« dans le monde entier, il y a des gens qui ont besoin de travailler pour se nourrir. »
Et il ajoute que les mesures de confinement ont déstabilisé l'économie mondiale, avertissant que si cela continue, « l'économie s'effondrera. »

M. Adhanom a déclaré qu'il ne voulait pas d'autres mesures de confinement et a convenu que le système de passeport (soi-disant) « vaccinal » constituait une discrimination, mais seulement tant que les taux de « vaccination » dans certains pays étaient encore faibles...

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Eye 1

Totalitarisme en Marche et fenêtre d'Overton — Attal parle d'un reconfinement... pour les non-vaccinés ?

On n'écoute plus depuis longtemps le mignon de l'Élysée qui ose encore parler de « gestes barrières » en novembre 2021. À peine sorti du ventre de sa mère, ce petit pistonné nous donne des leçons de vie et construit inlassablement une légende grotesque autour d'une fausse épidémie qui s'effondre chaque jour devant la réalité. Tout a été tenté pour soumettre le peuple de France au Big Pharma, mais les résistants à la vaccination forcée sont tellement déterminés, que le gouvernement commence à sortir la kalach.
Gabriel Attal
© Joël Saget - AFP
« Avec la vaccination on a construit une muraille contre les formes graves du virus, il ne faut pas que cette muraille se fissure »

Control Panel

La WorldCompany ou comment notre monde a été capté par l'élite techno-financière. Modèle possible et explications en vidéo

J'ai été contactée il y a quelques mois par James Henry, le réalisateur du documentaire Planet Lockdown. Ceux qui me connaissent savent que j'aime communiquer par écrit car les arguments ne peuvent être ni mal interprétés ni détournés de leur sens exact. Donc j'aurais dû a priori refuser de tourner avec lui.
Planet lockdown
© Inconnu
Confinement de la planète
Pourtant, en échangeant avec James, j'ai découvert que ce sur quoi je travaille sur ce site depuis les années 2013 (en réalité 2011 avec mes billets dans le journal Le Temps) n'était pas connu outre-Atlantique !

J'ai donc non seulement accepté de tourner avec lui, mais en plus je l'ai fait en anglais. Un moment de torture linguistique qui, j'espère, sera malgré tout utile.

Bref, le dernier soir, James m'a proposé de m'adresser à vous en quelques mots ET en français ! Il était tard, nous étions tous fatigués mais l'idée de poser ces quelques mots aux lecteurs du site m'a tellement motivée que James m'a demandé de faire le même enregistrement rapide à ses abonnés.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Cow Skull

Maintenant, le démantèlement organisé de l'approvisionnement mondial en engrais ?

Les pénuries mondiales d'énergie qui ont fait exploser les prix du charbon, du pétrole et du gaz naturel au cours des derniers mois sont une conséquence prévisible de la folle poursuite de politiques économiques « zéro carbone » qui ont vu des gouvernements insensés subventionner une part croissante de l'électricité produite par des centrales solaires et éoliennes peu fiables.
ffghj
L'une des conséquences a été la multiplication par cinq du prix du gaz naturel ou du méthane dans le monde entier. Cela va de la Chine à l'UE, aux États-Unis et au-delà. Cette pénurie de gaz naturel et l'explosion de son prix ont eu pour conséquence une crise croissante de la production d'engrais pour l'agriculture mondiale. Tout ceci n'est peut-être pas un accident. Il s'inscrit dans l'agenda de la Grande Réinitialisation de l'ONU 2030 du Forum économique mondial.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Cult

Le (faux) pape François : « L'heure de la réinitialisation mondiale a sonné »

Le pape François a déclaré que l'élite devait introduire une « réinitialisation mondiale » et a prévenu que le monde ne reviendrait pas à la normale après la pandémie.

satanist

Le souverain pontife a critiqué le monde d'avant la pandémie, qui, selon lui, était en proie à l'oppression capitaliste, à la corruption et à la guerre.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Syringe

Pourquoi Big Pharma ne veut surtout pas reconnaître que l'ARN Messager est une thérapie génique

Big Pharma a une angoisse : celle de voir le grand public admettre l'idée (pourtant difficile à contester) que l'ARN Messager et les vaccins qui utilisent sa technologie sont une thérapie génique. Ce débat en apparence purement technique pour le grand public revêt en réalité une importance capitale, car la thérapie génique est productrice de cancers, surtout chez les enfants. Le "monsieur Vaccin" du gouvernement, Alain Fischer, le sait très bien, puisqu'il est l'un des pionniers de la thérapie génique sur les bébé-bulles, arrêtée deux fois en urgence à cause de la mortalité par cancer qu'elle causait chez les enfants. Mais ce point crucial n'apparaît pas dans sa biographie Wikipédia...

fischer fichu fishy

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :